Lu en 7 min

La cuisine légère : les délices d’une alimentation complète et équilibrée

cuisine légère : soupe avec flocons d'avoine
Rédactrice et écotrophologue.
Alisa a fait des études d’écotrophologie, une filière regroupant agroalimentaire et nutrition. Elle a ainsi passé ses études à comprendre le corps humain, et surtout les conditions psychologiques, physiologiques et sociales d’un corps en bonne santé.

Il y a des matins où l’on se réveille en souffrant déjà de maux de ventre et où il est difficile de s’extraire de sous la couette. Des matins où les pancakes protéinés que l’on adore nous provoquent des maux d’estomac. Des jours où l’on est simplement épuisé en raison de brûlures d’estomac, d’une sensation désagréable de réplétion ou de ballonnements. Les troubles de l’estomac et de l’intestin peuvent avoir des origines aussi bien physiques que psychiques. Tantôt on ne digère pas très bien un aliment en particulier, tantôt l’angoisse, les soucis ou le stress se répercutent sur notre digestion. La bonne nouvelle, c’est que la cuisine légère permet d’atténuer nombre de ces symptômes.

Définition de la cuisine légère

Déjà du temps de nos grands-parents, on appliquait les règles de la cuisine légère en cas de troubles du tube gastro-intestinal. Cette alimentation complète et légère repose sur des aliments principalement alcalins et bien tolérés, qui viennent apaiser l’ensemble du système digestif.

Sur quels maux la cuisine légère peut-elle agir ?

Avant d’entrer dans les détails de la cuisine diététique, nous allons te passer en revue les différents maux et maladies sur lesquels cette alimentation peut avoir des bienfaits.

  • Brûlures d’estomac
  • Constipation et ballonnements
  • Sensation désagréable de réplétion
  • Grippe intestinale
  • Inflammation de la muqueuse gastrique
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Intestin irritable

Les principes de la cuisine légère

Cette cuisine est généralement considérée comme une alimentation complète et riche en nutriments qui, en raison du choix des aliments et de leur préparation, vient décharger le tube gastro-intestinal. Ainsi, la cuisine légère suit sept principes.

  1. Elle comprend plusieurs petits repas au lieu de trois gros, et ces derniers ne sont servis ni trop chauds ni trop froids.
  2. Elle privilégie la consommation d’aliments « mous » et notamment d’aliments cuits délicatement plutôt que crus.
  3. La cuisine légère est, selon la tolérance de chacun, une alimentation faible en matières grasses à modérément grasse.
  4. Les repas garantissent un apport protéique suffisant, mais pas excessif non plus, avec une valeur biologique élevée.
  5. Selon la tolérance de chacun, les aliments renferment des quantités modérées de fibres faciles à digérer.
  6. Pour la préparation, on utilise davantage de plantes aromatiques fraîches et moins de sel et de poivre.
  7. Dans le cadre de cette alimentation, il te faudra renoncer à l’alcool. Le sucre et le café doivent être consommés en petites quantités, à adapter selon chacun.

Aperçu des aliments

Quels fruits peut-on manger dans le cadre d’une cuisine légère ? Quels légumes ? Et quel pain ? Tu trouveras ici un aperçu structuré des aliments faciles et plus difficiles à digérer.

Aliments bien tolérés Aliments mal tolérés
Légumes Courgettes, aubergines, carottes pommes de terre, fenouil, courges Oignons, poireaux, choux, champignons, légumineuses, poivrons, concombres, olives
Fruits Pommes, bananes, poires, baies, melons Agrumes, ananas, raisins, prunes, cerises, abricots, fruits secs
Produits céréaliers Flocons d’avoine, pain blanc, pain croquant suédois, biscottes, millet, boulgour, pâtes, riz Pain frais, pain complet brut, pâtisseries, riz complet, pâtes à la semoule de blé dur
Lait et produits laitierse Lait/yaourt faible en matières grasses, fromages doux Lait/yaourt entier, crème, crème fraîche, fromages forts/riches en matières grasses
Viandes Volaille maigre, viande de veau et de bœuf maigre, jambon cuit, saucisses de volaille, œufs à la coque Viandes grasses, fumées ou saumurées, canard, oie
Poissons, crustacés et fruits de mer Poissons pauvres en matières grasses, tels que le lieu noir, la truite Hareng, saumon, anguille, poissons fumés ou saumurés
Produits transformés Confiture, miel, quatre-quarts faible en matières grasses, chips de banane Chocolat, pralines, gâteau à la crème, pizza, frites, plats très riches en matières grasses
Boissons Eau minérale plate, infusions, jus de fruits et de légumes dilués Boissons gazeuses, café, alcool

Voici d’autres remarques à noter :

  • Les légumes crus sont bons pour la santé, mais peuvent, certains jours, être difficiles à digérer. Les légumes délicatement cuits à la vapeur sont généralement plus digestes.
  • Lorsque tu choisis tes fruits frais, veille à ce qu’ils soient mûrs. Les fruits verts sont plus difficiles à digérer.
  • Par ailleurs, dans le cadre d’une cuisine légère, tu dois éviter les plats contenant des épices fortes. Privilégie plutôt les herbes fraîches.
  • Et n’oublie pas de boire en quantité suffisante. Selon les recommandations du Ministère de la Santé, il faut boire entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour. L’eau plate est plus apaisante que l’eau minérale gazeuse.
  • Évite le rayon des limonades sucrées et autres boissons renfermant du sucre.

Tu ne présentes ni grippe intestinale, ni nausée, ni vomissement, ni aucun autre trouble, et tu aimerais tout de même essayer ? Alors fonce ! En raison du grand choix d’aliments équilibrés, la cuisine légère rentre dans la catégorie des régimes alimentaires sains.

Combien de temps doit-on suivre ce régime alimentaire ?

Cette alimentation étant saine, tu peux la suivre aussi longtemps que tu le souhaites. Une chose est sûre, tu ne manqueras pas de vitamines. Et si tu choisis d’adopter la cuisine légère en raison de troubles particuliers, tu devrais la poursuivre jusqu’à ce que tu te sentes mieux. Un conseil : écoute ton corps ! Tu as également la possibilité de réintégrer progressivement dans tes menus des aliments auxquels tu avais renoncé. Si tes troubles de l’estomac et de l’intestin ne faiblissent pas, va consulter ton médecin traitant.

Nombre de personnes soumises à de lourdes situations de stress au quotidien ont besoin d’une véritable alimentation anti-stress, et non de plats diététiques. De quoi s’agit-il exactement ? Tu trouveras dans notre article sur les aliments anti-stress toutes les informations importantes sur le sujet ainsi que huit aliments qui renforcent les nerfs.

Autres conseils pour être en bonne santé

Avoir une alimentation saine est primordial pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête. Mais outre le régime alimentaire, de nombreux autres facteurs contribuent à notre bien-être. Lesquels sont-ils ? Lis la suite !

  • La sensation éprouvée après le sport ? Elle est inestimable ! Après une bonne séance d’entraînement, tu es à chaque fois récompensé grâce à la libération d’hormones du bonheur qui te font tout simplement te sentir bien.

Si le stress est la cause de tes maux de ventre, le sport peut t’aider. Dans notre article expliquant pourquoi le sport est un anti-stress, nous te révélons comment la course à pied, le vélo et la musculation peuvent t’aider à déstresser.

  • Inspirer et expirer profondément, c’est le mantra le plus simple au monde. Et pourtant, avec tous nos rendez-vous, nous avons tendance à oublier la respiration en pleine conscience. Prends le temps, surtout dans les moments de stress, de remplir volontairement tes poumons d’oxygène. Tu te sentiras déjà plus apaisé intérieurement après seulement quelques répétitions.

Pour être plus détendues au quotidien, de plus en plus de personnes se tournent vers la méditation. C’est également ce que tu recherches ? Alors va donc jeter un œil à notre article expliquant comment apprendre à méditer.

  • Tu as bien dormi ? Un sommeil réparateur est la base d’une journée réussie. Car seuls ceux qui dorment profondément et à poings fermés ont l’énergie suffisante pour affronter tout ce qu’ils ont à faire dans la journée.

Tu te sens suffisamment reposé ? Il est toujours possible de faire plus. La bonne quantité de lumière, une routine du soir, pas de sport le soir – tu trouveras ici sept conseils pour passer une bonne nuit de sommeil.

Recettes légères

La cuisine légère n’est pas seulement réservée aux personnes ayant des problèmes intestinaux et d’estomac. Tu trouveras ici une sélection affinée de nos recettes diététiques les plus gourmandes.

Porridge du lendemain

Envie d’un petit déjeuner crémeux qui ménage l’estomac ? Plonge ta cuillère dans un bol de porridge du lendemain protéiné au fromage blanc maigre. Le meilleur dans tout ça : les flocons d’avoine se préparent la veille au soir. Et le lendemain matin, il ne te reste plus qu’à sortir le porridge du réfrigérateur.

overnight oats
©foodspring
Vers la recette

Banana bread vegan

Notre banana bread vegan s’avère lui aussi être une excellente recette légère. Mais à une condition : tu dois remplacer la farine d’épeautre complète par une farine blanche, un ingrédient facile à digérer.

banana bread vegan
©foodspring
Vers la recette

Glace à la banane et beurre de cacahuète

On dit que les bananes sont un aliment facile à digérer, surtout lorsqu’elles sont mûres et très sucrées. Elles sont donc idéales pour une recette diététique. Pour notre glace à la banane, tu dois congeler les bananes épluchées, puis les mettre dans un mixeur avec notre beurre de cacahuète sain. Tu peux très bien garnir la préparation obtenue avec d’autres fruits ou noix.

glace banane et beurre de cacahuete
©foodspring
Voir la recette

Petit avertissement : ne mange que de petites portions de cette nicecream saine, car une trop grande quantité d’aliments froids peut venir surcharger ton système digestif.

La cuisine légère : notre conclusion

Nous ne le dirons jamais assez : écoute ton corps. Car c’est lui qui te dira ce dont tu as besoin. Les jours où tu souffres de maux de ventre, la cuisine légère peut venir améliorer ton bien-être. Les aliments alcalins viennent soulager ton estomac et ton intestin, et, s’ils sont correctement préparés, ils sont également incroyablement délicieux. Alors, as-tu déjà testé l’une de nos recettes légères ? Si tes maux de ventre persistent, va tout de même consulter un médecin.

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires

shares