Lu en 6 min

Les plantes aromatiques : condiments et remèdes thérapeutiques

Par :
Journaliste freelance
Carina est une journaliste freelance. Elle écrit pour notre rubrique « mode de vie sain » et à propos de l'alimentation.

En plus de ne pas se ressembler entre elles, les plantes aromatiques n’ont pas non plus le même goût. Mais elles ont tout de même une chose en commun : non seulement elles sont devenues indispensables en cuisine, mais elles entretiennent également leur image de remèdes naturels. Intrigué ? Nous allons t’en apprendre davantage sur le sujet dans cet article.

Que sont les plantes aromatiques et les herbes sauvages ?

Les cuisiniers amateurs ou professionnels seront sans aucun doute d’accord avec nous pour dire que les plantes aromatiques sont un ingrédient de base en cuisine. Selon leur variété, elles apportent aux plats un goût aromatique très particulier et qui leur est propre. Nous pouvons chanter leurs louanges en vantant leur qualité en tant que condiment ou ingrédient dans divers plats, mais que sont réellement les plantes ou herbes aromatiques ?

Il s’agit en fait d’un terme générique qui regroupe aussi bien les plantes annuelles que les plantes vivaces. Ce sont soit des plantes herbacées, soit des arbustes. Ce qui rend ces plantes intéressantes, c’est le fait que l’on puisse utiliser leurs différentes parties, par exemple les feuilles, la tige et les fleurs, mais aussi les graines et les racines.

Parmi les herbes aromatiques, on distingue également les herbes culinaires des herbes médicinales, même si nombre d’entre elles peuvent être employées aux deux fins, par exemple la sauge. Comme leur nom l’indique, les herbes culinaires sont connues pour être utilisées en cuisine. On s’en sert pour assaisonner les plats, leur donner du goût ou rendre ce dernier plus prononcé. Certaines sont également utilisées pour rendre des recettes plus digestes. Les herbes médicinales ne sont pas prisées pour leurs propriétés gustatives, mais plutôt parce qu’elles soigneraient ou apaiseraient les maladies.

Parcourir nos recettes

Et puis il existe également les herbes sauvages qui poussent en pleine nature, que ce soit dans le jardin, en bordure de chemin ou en forêt. Elles n’ont pas été cultivées volontairement, mais elles sont tout de même très appréciées des cueilleurs. Cependant, si tu ne t’y connais pas très bien en herbes sauvages, tu ferais mieux de ne pas y recourir. En effet, certaines plantes se ressemblent, les unes pouvant être sans danger, les autres non.

Quelle est la différence entre les plantes aromatiques et les épices ?

Les plantes aromatiques sont entre autres utilisées pour assaisonner les plats. En ce sens, on pourrait donc quasiment les considérer comme des épices, n’est-ce pas ? En réalité, oui. Cependant, il existe de subtiles différences entre les deux. L’Organisation mondiale de la santé explique les choses de la manière suivante : les plantes aromatiques et les épices sont toutes deux des parties de plante qui viennent sublimer les plats, mais il ne s’agit pas des mêmes parties. La première catégorie regroupe les feuilles fraîches ou séchées, les fleurs ou les graines germées. Et les épices regroupent les bourgeons, fruits, graines, écorces, racines ou bulbes séchés.

En y regardant de plus près, il existe également une autre différence entre les plantes aromatiques et les épices : la quantité. Les épices sont utilisées avec davantage de parcimonie.

Quelles sont les plantes aromatiques qui existent ?

Les amateurs de plantes aromatiques savent déjà qu’il en existe toute une flopée. Cela prendrait trop de temps s’il fallait toutes les énumérer. Mais nous ne voulons tout de même pas laisser passer l’occasion de mentionner certaines de nos préférées. Il y a par exemple le basilic, qui est particulièrement apprécié dans la cuisine italienne. Parmi les grands classiques, on retrouve par ailleurs le thym, la coriandre, le romarin, la sauge, l’origan, la marjolaine, le persil et la menthe. En cuisine, on utilise également volontiers la ciboulette, l’ail des ours, l’aneth, le fenouil, le cresson, la lavande, le laurier, la mélisse, la bourrache, la sarriette, l’absinthe, la roquette et la pimprenelle.

Conseils pour acheter et préparer des herbes culinaires

Si tu es à la recherche de plantes aromatiques, tu en trouveras certainement au supermarché, ou tout du moins les plantes séchées. Tu peux généralement aussi en trouver des fraîches. Si ce n’est pas le cas, rends-toi dans une pépinière ou une jardinerie. Tu y trouveras également un grand choix. Lors de l’achat, fais bien attention à prendre des produits issus de l’agriculture biologique, car aucun pesticide chimique de synthèse n’aura été utilisé pour les cultiver.

Voilà, tu viens d’acheter ta plante aromatique préférée. Que faire à présent ? La première étape dans la préparation des plantes aromatiques consiste à les nettoyer. Pour cela, passe-les sous l’eau courante, puis sèche-les avec un essuie-tout ou un torchon. Selon la plante dont il s’agit, les feuilles ou les fleurs peuvent être détachées de la tige, puis hachées à l’aide d’un couteau, de ciseaux ou d’un mortier.

Si tu souhaites les conserver plusieurs jours, alors il vaut mieux les garder entières et au frais. Après les avoir lavées, enroule-les dans une feuille d’essuie-tout et place-les dans un sac de congélation ou une boîte de conservation. Mets-les ensuite dans le bac à légumes de ton réfrigérateur. N’oublie pas, les plantes aromatiques doivent être utilisées dans les trois jours. Par ailleurs, l’aneth et le basilic sont sensibles au froid et ne doivent pas être conservés dans le compartiment « zéro degré ».

Notre conseil : tu cuisines volontiers et cherches de nouvelles idées de recettes délicieuses ? Dans ce cas, jette un œil à notre chakchouka garnie d’herbes fraîches, telles que du persil. Également délicieuses : nos recettes de pâtes préférées. Ici aussi, les plantes aromatiques comme le basilic apportent leur petite touche personnelle.

plat de pâtes protéinées avec plantes aromatiques
©foodspring

Composition et effets thérapeutiques des plantes aromatiques

Bien entendu, la composition des plantes aromatiques n’est pas universelle, mais, que ce soit les herbes culinaires ou les herbes médicinales, on leur prête de nombreux bienfaits, notamment sur le bien-être et la santé. Mais avant toute chose : jusqu’ici, l’aspect sanitaire a été moins bien étudié, c’est pourquoi il n’existe aucune conclusion d’étude unanime sur le sujet.

Les substances odorantes des plantes aromatiques sont par exemple fascinantes, car de nouvelles études révèlent qu’elles joueraient un rôle important dans les processus complexes de l’organisme humain. Mais indépendamment de cela, on peut affirmer que les plantes aromatiques sont de véritables concentrés de nutriments et qu’elles peuvent fournir une bonne quantité de vitamines et de minéraux.

Elles renfermeraient également des métabolites secondaires des plantes ou agents phytochimiques, telles que des flavonoïdes, qui protègent nos cellules. Ou encore des substances épicées et amères, qui stimulent le tube gastro-intestinal. Et c’est sans oublier les huiles essentielles, qui permettraient même de lutter efficacement contre les bactéries et les virus. En tout cas, en théorie.

Mais tout cela montre déjà l’importance des plantes aromatiques dans la médecine traditionnelle et l’automédication, où les plantes sont utilisées depuis la nuit de temps pour traiter les maladies et divers troubles, ou en prévention. L’aneth, le fenouil et la sarriette apaiseraient par exemple l’estomac, alors que le persil, le cresson et le basilic seraient drainants et stimuleraient la fonction rénale et urinaire. On utilise également la coriandre en cas de troubles de la digestion ou de ballonnements. Grâce à ses propriétés apaisantes, d’autres ne jurent que par la mélisse qui serait d’un grand secours en cas d’anxiété, de nervosité et de troubles du sommeil.

Les plantes aromatiques, en tant que remèdes thérapeutiques, peuvent être employées de façon très différente. Selon leur variété, elles peuvent être utilisées en externe ou en interne, entre autres sous forme de thé, d’huile, de pommade et de teinture. On les retrouve également en aromathérapie.

Notre conseil : si tu ne te sens pas au top de ta forme, notre Set infusions Balance et Protection pourrait t’aider à te remettre d’aplomb. Selon leur variété, les ingrédients verts t’aideront à avoir les idées claires et l’anis et le fenouil un ventre en pleine santé.

sets infusion foodspring
©foodspring
Découvrir les infusions

Les plantes aromatiques : notre conclusion

  • Les plantes aromatiques sont intéressantes aussi bien dans notre assiette que dans notre armoire à pharmacie.
  • Les herbes culinaires viennent sublimer les plats les plus divers.
  • Elles sont réputées pour renfermer des ingrédients bénéfiques pour la santé.
  • Selon leur variété, elles auraient également certaines propriétés thérapeutiques, et c’est la raison pour laquelle elles sont utilisées depuis des millénaires dans les remèdes maison.

 

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires