Lu en 3 min

Comment reprendre le vélo : 7 astuces pour remonter en selle ce printemps

cycliste
Rédactrice et fitness coach
Journaliste de formation, Lisa est également une coach diplômée, avec une prédilection pour le fitness, la nutrition et la méditation. Elle travaille depuis plusieurs années en collaboration avec différents magazines spécialisée en bien-être et fitness, et rédige aujourd’hui nos articles à propos du bien-être en général, mais aussi des entraînements et du fitness.

Dès que l’hiver touche à sa fin, vélos de course et VTT sont à nouveau visibles sur les chemins asphaltés. Tu attends déjà la prochaine saison cycliste avec impatience ? Pour éviter que ta première sortie ne se termine par des courbatures douloureuses, tu dois te préparer à temps.

Le cyclisme est un sport exigeant. Si tu veux tenir le coup sur de longues distances et ne pas finir dernier, il te faut non seulement beaucoup d’endurance mais aussi une musculature puissante. Le bon état d’esprit joue également un rôle important dans la pratique du vélo de course ou du VTT. Découvre ici comment profiter au mieux des semaines à venir pour te remettre en selle en étant en pleine forme. Astuce de notre rédaction : nos Workout Aminos servent de compagnon d’entraînement idéal pour ta reprise du vélo. Ils fournissent à tes muscles des acides aminés et des protéines essentiels.

#1 Travaille le tronc

Chez la plupart des cyclistes, le dos et le ventre sont les membres les plus faibles. Cependant, si les muscles du tronc ne sont pas assez forts, ils deviennent tôt ou tard un facteur limitant et sabotent tes performances sportives. Les muscles abdominaux et dorsaux sont donc importants car ils permettent non seulement de se tenir droit, mais aussi de soutenir la force des jambes. Et c’est finalement tout ce qui compte en cyclisme.

Alors, il n’y a plus à attendre : voici les meilleurs exercices du tronc pour un centre du corps stable.

#2 Travaille la force de tes jambes

En faisant du vélo, tu entraînes automatiquement les muscles de tes cuisses, de tes mollets et de tes fesses. Pour ne pas risquer les courbatures en début de saison et pouvoir rouler à plein gaz, tu devrais commencer dès maintenant à renforcer le bas de ton corps. Les exercices idéaux, qui renforcent en même temps le ventre et le dos, sont les squats et les fentes. N’oublie pas non plus de pratiquer un entraînement ciblé des mollets : voici sept exercices efficaces spécialement conçus pour le bas des jambes.

Astuce lecture de notre rédaction : pour davantage d’inspiration, consulte notre article pour avoir des jambes musclées.

#3 Améliore ta condition physique avec le vélo d’intérieur

En tant que fan de cyclisme, tu as certainement déjà essayé le spinning. Pas encore ? Alors il est grand temps. Le spinning ou spin racing est un sport cycliste d’intérieur intensif, généralement pratiqué en groupe et sur des rythmes entraînants. Non seulement tu entraînes tous les muscles dont tu as besoin pour faire du vélo à l’extérieur, mais tu stimules surtout ton système cardiovasculaire, tout en perdant beaucoup de calories sur la piste. Avec quelques séances de vélo d’intérieur, tu ne manqueras pas de souffle pour le début de la saison cycliste.

#4 Prévois une régénération suffisante

La régénération est essentielle si tu veux maintenir ou améliorer tes performances. Prévois au moins 24 heures de récupération entre deux séances d’entraînement, en salle de musculation ou sur un vélo d’intérieur. Pendant ce temps, tu peux travailler ta souplesse en faisant un entraînement de la mobilité ou du yoga. Apporte également à ton corps les bons nutriments, par exemple, par le biais de nos Recovery Aminos. Absorbés juste après l’entraînement, ils fournissent à tes muscles tous les acides aminés importants et les glucides rapidement disponibles.

#5 Nourris-toi de manière ciblée

C’est justement dans les sports intensifs comme le cyclisme que l’apport de nutriments en quantités suffisantes est essentiel pour le corps. En particulier si tu transpires beaucoup, tes besoins en minéraux augmentent. Quant à tes muscles, ils ont besoin de suffisamment de protéines et de glucides pour se développer et avoir de la puissance. Une carence en nutriments peut se traduire, entre autres, par des crampes dans les mollets ou par de la fatigue et une baisse des performances.

Nous te recommandons donc de toujours entretenir une alimentation saine et équilibrée. Cela implique de manger beaucoup de fruits et de légumes, de consommer des graisses saines, ainsi que des glucides complexes et des protéines de haute qualité, à l’instar de notre protéine Whey.

#6 Démarre la saison cycliste en douceur

Sais-tu ce qu’est le « genou du sauteur » ? Il s’agit d’une blessure sous la forme d’une surcharge du tendon de la rotule. Cette blessure peut rapidement survenir, surtout dans les sports explosifs, mais aussi dans le cyclisme. Si, par témérité, tu exagères tes efforts dès le début de la saison ou si tu augmentes trop rapidement ton volume d’entraînement et ton rythme, tu pourrais provoquer l’effet inverse et prendre du retard. Alors, vas-y doucement, la saison ne fait que commencer !

#7 Prends contact avec d’autres cyclistes

Seul, on peut facilement perdre sa motivation, surtout après avoir passé un long hiver durant lequel on se serait isolé. Mets-toi donc dès maintenant à la recherche d’amis qui aiment le vélo ou d’un groupe de cyclistes de ta région. Vous pourrez vous préparer ensemble à la saison de cyclisme, vous motiver les uns les autres et planifier les premières randonnées à vélo en équipe.

Pour plus de conseils et d’informations relatifs à ce sujet de la part de foodspring :

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.