homme qui s'ennuie

Comment ne pas s’ennuyer : 19 conseils

Rédactrice & Coach en fitness
Julia est une coach en fitness. Elle rédige nos articles traitant du fitness et de la nutrition, et prépare nos programmes d’entraînement gratuits.

Que peut-on faire contre l’ennui ? Pas mal de choses, en fait ! Grâce à nos 19 conseils contre l’ennui, tu ne sauras plus où donner de la tête.

L’ennui ne doit pas nécessairement être une mauvaise chose. Le sentiment d’ennui, qui ne possède pas de définition universelle, est également source d’opportunités. Car, en fin de compte, l’ennui signifie que malgré tous les défis professionnels et du quotidien que tu dois relever, il te reste encore du temps pour faire des choses pour toi. L’ennui est le point de départ idéal pour tirer un trait sur le passé, découvrir de nouvelles choses et apprendre à mieux connaître tes semblables ainsi que toi-même, pour mieux apprendre comment ne pas s’ennuyer.

Tu trouves tout de même le temps de t’ennuyer malgré un agenda rempli de réunions, d’interminables listes de choses à faire et des événements sociaux qui se succèdent les uns aux autres ? Ou alors tu t’ennuies pendant ton travail ? Félicitations ! L’ennui t’invite à découvrir ce que tu peux modifier pour réussir à mener une vie épanouie.

Bon à savoir : l’ennui est un phénomène psychologique complexe. Un ennui permanent et un manque d’entrain sont le signe que quelque chose ne se passe pas comme ça devrait se passer et peut même être source de maladies. Voilà déjà un bon moment que tu éprouves de l’ennui et que tu as le sentiment de ne pas pouvoir y remédier par toi-même et de rester coincé ? Alors va consulter un professionnel.

Les 10 meilleurs conseils contre l’ennui

Nos 10 meilleurs conseils contre l’ennui t’invitent à apprendre à mieux te connaître, à surmonter tes moments de flemme ou alors à te mettre un bon coup de pied aux fesses, selon ce dont tu as besoin.

Conseil n° 1 : Détends-toi et profite.

Pour commencer, au lieu de te dire que tu es en train de t’ennuyer, accepte ce sentiment. Tu t’ennuies et il n’y a aucun problème à cela. Dans la vie, on affronte les émotions les plus diverses. Et l’ennui en fait partie. Accepter des sentiments est un exercice important menant vers plus d’amour de soi.

 

De plus, l’ennui n’est, par définition, pas une mauvaise chose. Si ta tête fonctionne en permanence à plein régime, elle finira par lâcher à un moment ou un autre. Tu continues encore et encore jusqu’à ce que tu ne puisses plus rien faire du tout. Et c’est le burn-out.

S’ennuyer de temps en temps est même quelque peu bénéfique. Les chercheurs ont découvert que le fait de s’ennuyer de temps à autre permettait de stimuler la créativité. Donc détends-toi et vois ce moment d’ennui comme une pause artistique.

Conseil n° 2 : Trouve ce qui t’ennuie et le moyen d’y remédier.

Marre de la paresse ? Alors trouve ce qui t’ennuie. Trop de temps libre ? Des tâches monotones au travail ? Écris tout ce que tu fais dans ta journée. Regarde ce qui te procure de la joie et ce qui t’intéresse.

Et à l’inverse, qu’est-ce qui t’ennuie, à quoi aimerais-tu passer moins de temps et pourquoi ? Que fais-tu par motivation intrinsèque ? Et par motivation extrinsèque ? Les facteurs externes de ton engagement en valent-ils la peine ?

 

Le mieux serait de visualiser ces choses. Que ce soit sous forme de carte mentale (Mind Map), de tableau ou comme cela te vient dans la tête. Rien ne t’oblige à tout résoudre le même jour. Laisse-toi le temps dont tu as besoin et trouve ce qui te motive vraiment et te touche. Est-ce que tu as la possibilité de transformer les choses qui t’ennuient et t’accablent en quelque chose de positif ?

Conseil n° 3 : Trouve ce qui t’intéresse.

Si tu as réussi à mettre en pratique le conseil n° 2, tu peux peut-être passer celui-ci. Même s’il peut tout de même être amusant. Souviens-toi de la dernière fois où tu as été productif dans une tâche, tellement concentré que rien ne pouvait t’en détourner et que tout allait de soi. C’est l’exact opposé de l’ennui.

De quelle activité s’agissait-il ? À l’époque, qu’est-ce qui était différent d’aujourd’hui ? Pourquoi cette productivité n’est-elle plus là ? Quelles sont les choses que tu effectues avec un grand enthousiasme ? Dans quels domaines es-tu vraiment bon ? Quelles sont tes forces ? Et qu’est-ce qui te fait te sentir bien ? T’est-il possible d’intégrer davantage ces choses dans ta vie ?

Conseil n° 4 : Contrôle tes pensées.

Et ce, de deux façons. Commence par vérifier ton état d’esprit : est-ce vraiment ennuyeux et la situation est-elle si insupportable que ça ? Ou est-ce toi qui t’emballes et te crées ces aspects négatifs ? Y a-t-il quelque chose de positif sur lequel tu peux focaliser ton attention ? Ou peut-être peux-tu tout simplement modifier cette situation ennuyeuse ?

Deuxièmement : apprends à te concentrer et à focaliser toute ton attention sur une tâche. Des études sont arrivées à la conclusion que les personnes qui contrôlent leurs pensées et parviennent à bien se concentrer sur une tâche s’ennuient plus rarement.

Bonne nouvelle : tu peux apprendre à ne pas être sans cesse distrait par tes pensées. Par exemple grâce à la méditation. Tu ne sais pas comment faire ? Ce n’est pas grave. Découvre dans cet article comment apprendre à méditer.

Conseil n° 5 : Affine tes sens.

À toi de trouver comment. Les activités que tu considères comme utiles ne sont que rarement ennuyeuses. Hormis la déclaration fiscale peut-être. La protection des animaux te tient à cœur ? Alors fais du bénévolat ou trouve un métier dans ce domaine. Ça peut être n’importe quelle autre thématique pour laquelle tu penses pouvoir créer une valeur ajoutée sociale ou écologique.

Conseil n° 6 : Tiens un journal.

Conseil contre l’ennui qui t’aidera à coup sûr à avancer : la tenue d’un journal. C’est un peu comme un journal intime pour adulte. À la différence que tu y relates non pas tes expériences de vie en soi, mais plutôt ta manière de percevoir ces expériences et leur influence sur ta personne et tes émotions.

 

Si tu t’imagines qu’il s’agit là d’un travail réservé aux pédagogues, tu te trompes. Tenir un journal t’aide à remettre en question des croyances destructives, à réfléchir sur toi-même, à focaliser sur des choses positives et à prendre conscience de ton potentiel.

À toi de décider de la fréquence à laquelle tu veux tenir ton journal et du sujet que tu vas traiter. Parmi les plus appréciés, on retrouve les journaux de gratitude et du succès ainsi que le courant de conscience, Stream of Concioussness en anglais.

Ce dernier est plutôt réservé aux experts en la matière et à ceux qui ont davantage de facilité à coucher leurs pensées sur papier. Il s’agit tout simplement d’écrire ce qui a du sens pour toi. Mais tu peux également acheter des journaux tout prêts. Les formats les plus appréciés sont ceux pour lesquels tu te poses chaque jour les mêmes questions courtes et consacres une fois par semaine du temps pour les questions plus complexes.

Conseil n° 7 : Fais des choses qui te font avancer.

Dans quels domaines aimerais-tu continuer à évoluer ? Qu’as-tu toujours rêvé de faire ? Tu as désormais le temps de te pencher dessus et de l’apprendre. Une nouvelle langue ? Améliorer tes connaissances en informatique ? Enfin suivre une formation sur les soft skills ? C’est parti.

Conseil n° 8 : Apprends de nouveaux mouvements.

Voici l’un des meilleurs conseils contre l’ennui : apprendre de nouveaux mouvements. Peut-être ceux que tu pensais ne jamais pouvoir réussir. Le handstand, le grand écart ou tout simplement un squat avec les talons ancrés dans le sol.

Non seulement cela améliore tes prédispositions physiques, mais cela fait également travailler ton cerveau. Besoin d’inspiration ? Va jeter un œil dans notre base de données d’entraînement, tu y trouveras à coup sûr de nouveaux mouvements.

Découvrir les foodspring Workouts

Conseil n° 9 : Adopte des habitudes saines.

Tu as toujours voulu faire quelque chose pour toi de façon régulière ? Méditer, manger moins de sucre, être plus actif. Il n’est pas si facile d’adopter des habitudes saines. Cependant, une fois qu’elles sont installées, elles restent à jamais. Cela est dû à ce que l’on appelle la « boucle d’habitude », un cycle neurologique qui est à la base de tes habitudes.

Conseil n° 10 : Bouge-toi un peu.

Au lieu de rester assis sur le canapé et de donner toujours plus de puissance à ton mantra « je m’ennuie », décide volontairement de quitter le mode « apitoiement » et de profiter de ton temps libre pour effectuer quelque chose de positif.

Que tu cherches un conseil contre l’ennui ou que tu fasses tout autre chose : le principal est que tu changes d’état d’esprit.

Peut-être qu’aujourd’hui tu ne trouves rien de positif au fait d’avoir beaucoup de temps libre. Peut-être que tes ressources financières ou sociales sont actuellement limitées. Le but n’est pas d’enjoliver le négatif. Mais de profiter de la situation pour qu’il en ressorte tout de même quelque chose de bon et de rompre la spirale de pensées négatives.

 

Même si cela signifie que tu as passé de nombreuses heures à dormir sur le balcon sans éprouver le moindre sentiment de culpabilité. Toi seul peux décider de quitter cette spirale de l’ennui. Et la manière dont tu procèdes pour y parvenir ne tient qu’à toi.

3 conseils pour ne pas s’ennuyer à la maison

Que faire lorsque l’on s’ennuie à la maison ? Beaucoup de choses nous viennent à l’esprit. Mais voici nos trois conseils préférés pour améliorer la qualité de vie à domicile.

Conseil n° 1 : Élargis ton horizon alimentaire.

T’es-tu déjà demandé ce que tu allais bien pouvoir cuisiner de nouveau ? Non ? Au quotidien, nous avons tendance à préparer toujours les mêmes choses, pour des raisons d’économie de temps. Rends-toi au supermarché et regarde quels sont actuellement les légumes locaux de saison. Achète quelque chose que tu ne connais pas ou que tu n’as encore jamais mangé.

Il est plus que probable que nous ayons une recette fitness à base de ce légume et qui sera également adaptée à tes objectifs. Ainsi, lorsque ta phase d’ennui sera passée, tu auras quelques nouvelles recettes dans ton répertoire.

comment ne pas s'ennuyer : crêpe salé pour varier les saveurs
©foodspring
Découvrir nos recettes gratuites

Conseil n° 2 : Essaie le jardinage urbain.

Sur le rebord de la fenêtre, sur le balcon ou peut-être même avec expertise dans un carré de jardin loué. Au bout du compte, rien n’est plus frais que ce que l’on récolte soi-même. Les plantes aromatiques de qualité et les légumes colorés n’ont, bien souvent, pas besoin de place ni d’une trop grande expertise. Une fois que tu as compris les principes du jardinage, plus rien ne t’empêche d’avoir toujours des aliments frais à la maison.

Conseil n° 3 : Fais du vide.

C’est un grand classique contre l’ennui à la maison. Et il fonctionne bien. Désencombre-toi. Donne ou vends les vêtements que tu ne portes plus. Attaque-toi à la pile de papier qui t’attend sur ton bureau. Au tiroir bondé de ta commode. Et à la cave dans laquelle tu ne peux plus faire un pas.

Structurer les choses à l’extérieur a des bienfaits sur le bien-être psychique. Des études ont découvert que le chaos extérieur s’accompagne souvent d’angoisses, d’états dépressifs, de surpoids et de troubles du sommeil. Par ailleurs, tu as plus de mal à focaliser ton attention et à te concentrer sur les choses importantes à tes yeux.

Fait secondaire : les personnes insatisfaites ou stressées ont tendance à s’adonner à l’alimentation émotionnelle. Et manger par ennui relève de ce type d’alimentation. Nous te révélons dans cet article 6 conseils pour éviter de manger par ennui.

3 conseils pour ne pas s’ennuyer avec des amis

Retrouver des amis ne doit pas se transformer en un événement routinier et ennuyeux. Ces trois conseils pour ne pas s’ennuyer avec des amis t’aideront à remettre du piquant dans vos sorties en groupe.

Conseil n° 1 : Retrouve tes amis uniquement lorsque tu en as vraiment envie et que tu le peux.

Est-ce qu’il t’arrive parfois de te rendre à des événements parce qu’ils ont lieu tous les mercredis ? Ou bien parce que tu as accepté d’y aller malgré le fait qu’il ne te reste plus une once d’énergie ? Laisse tomber. Il n’y a aucun mal à être fatigué, à préférer rester seul ou à ne tout simplement pas être d’humeur à sortir.

Si tu n’as pas l’énergie nécessaire pour échanger avec des gens ou que tu préfères te détendre, accorde-toi du temps pour toi. Retrouve tes amis lorsque tu es prêt mentalement et émotionnellement à les écouter, à parler avec eux et à vivre le moment présent.

Conseil n° 2 : Parlez entre vous.

Les conversations simples sont divertissantes, nul besoin de philosopher ou de partir dans des débats intellectuels. Cependant, réponds sincèrement lorsque l’on te demande comment tu vas. Écoute la réponse de tes amis lorsqu’ils te disent comment ils vont.

Parlez de choses qui vous touchent et abordez des thématiques qui vous intéressent. Bien sûr, c’est super d’aller boire une bière ou un verre de vin et de plaisanter. Mais sur le long terme, cela peut devenir un peu ennuyeux.

Conseil n° 3 : Vivez des expériences communes.

Les expériences communes rapprochent. Effectuez une activité ensemble. Une séance d’entraînement ou une chose que vous vouliez depuis toujours faire ensemble ou même que tu n’aurais jamais fait tout seul. Aller au musée, faire un tour en montgolfière, en vélo ou sur un radeau, visiter les productions avicoles locales, faire du bénévolat lors d’un événement ou tout ce qui vous vient à l’esprit.

3 conseils pour ne pas s’ennuyer à deux

S’ennuyer à deux est un bon moyen de renforcer votre relation. Cette partie relève de nouveau du thème de l’état d’esprit : focalise tes pensées sur le positif et fais face à la situation. Même si c’est peut-être désagréable.

Conseil n° 1 : Faites passer votre relation au niveau supérieur.

Ici, le conseil est le même que pour les conversations entre amis. Demandez-vous comment vous allez. Étape 1 : dis-lui que tu t’ennuies. Sans rien lui reprocher, essaie de discuter avec ta moitié de la raison pour laquelle il en est ainsi et de ce que tu aimerais faire. Quelles étapes communes peux-tu imaginer pour y parvenir ?

Conseil n° 2 : Accorde-toi du temps pour toi.

Accorde-toi du temps pour toi, pendant lequel tu peux faire ce que tu veux. Être seul, voir des gens ou t’occuper exclusivement de tes centres d’intérêt te permet de trouver l’inspiration et d’apporter un vent de fraîcheur dans ton couple. Dans l’idéal, ta moitié devrait faire la même chose.

Conseil n° 3 : Faites des sorties à deux.

Accordez-vous des temps libres et brisez la routine quotidienne. Pour cela, pas besoin de partir en vacances. Réalisez un projet commun. Allez vous promener, faire du canoë, du vélo, une randonnée ou détendez-vous à la maison sans vous préoccuper de la liste de choses à faire.

Comment ne pas s’ennuyer : notre conclusion

  • L’ennui est une occasion de laisser vagabonder ton âme et tes pensées ou de faire des choses que tu n’as autrement jamais le temps de faire.
  • L’ennui offre un grand potentiel d’optimisation, que ce soit pour toi ou pour tes relations.
  • C’est toi qui décides si tu vas te laisser happer par l’ennui ou si tu vas le saisir comme une chance.
  • Un ennui chronique et durable peut être le signe qu’il te faut recourir à un professionnel.

 

 

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.
  • Catherine A., Rostera et. al (2016): The dark side of home: Assessing possession ‘clutter’ on subjective well-being, in: Journal of Environmental Psychology, 46, 32 – 41.

  • Eastwood, J. D., Frischen, A., Fenske, M. J., & Smilek, D. (2012): The Unengaged Mind: Defining Boredom in Terms of Attention, in: Perspectives on Psychological Science, 7(5), 482 – 495.

  • Mann, S.; Cadman, R. (2014): Macht uns Langeweile kreativer?, in: Creativity Research Journal, 26 (2), 165 – 173.

Commentaires

Articles similaires

shares