innerer schweinehund

12 astuces pour vaincre la flemme !

Rédactrice & Coach en fitness
Julia est une coach en fitness. Elle rédige nos articles traitant du fitness et de la nutrition, et prépare nos programmes d’entraînement gratuits.

Tu aimerais faire du sport, te nourrir plus sainement, ou tout simplement changer quelque chose à ta vie ? Si seulement il n’y avait pas cette voix intérieure pour te murmurer que le canapé est si confortable ! Grâce à ces 12 astuces, apprends comment vaincre la flemme.

Tu aimerais vraiment aller au sport mais tu dois travailler plus longtemps aujourd’hui ? Tu voulais te préparer un buddha bowl pour le déjeuner mais tes collègues se partagent une pizza ? Bon, c’est trop tard, maintenant ! Trop tard pour aller au sport et trop tard pour cuisiner. Mais demain est un autre jour.

Ce scénario ne t’est pas inconnu ? Tu sais ce que ça signifie ? Tu te laisses dominer par la flemme. C’est elle qui te dicte ta façon de vivre et de te sentir.

flemme
©PeopleImages

La raison principale pour laquelle la flemme est si présente réside dans la peur du changement. Et par conséquent, elle te pousse à toujours rester dans ta zone de confort. Alors, certes, c’est confortable mais c’est un frein à ton évolution personnelle. Tu fais du sur place au lieu d’avancer.

Dans cet article, apprends 12 astuces pour vaincre la flemme et pour qu’elle ne vienne plus t’embêter.

12 astuces pour vaincre la flemme à coup sûr

1. Trouve ton pourquoi 

Pourquoi aller au sport plutôt que de rester affalé sur son canapé ? Pourquoi cuisiner soi-même plutôt que de se faire livrer une pizza ? Pourquoi veux-tu changer quelque chose et surmonter la paresse ? Tu veux te sentir mieux ? Changer physiquement ? Contribuer à ta bonne santé ? Ou encore tout ça à la fois ?

Note pourquoi tu veux entreprendre telle chose, et ce devant quoi tu échoues tout le temps.  À chaque fois que tu te mets à faire ta larve, rappelle-toi ton pourquoi.

Astuce : Formule ton pourquoi clairement et accroche-le à l’endroit où tu as habituellement le plus de mal à résister à la paresse. Par exemple au-dessus de la fenêtre ou sur le frigo.

2. Définis tes buts

Fais de ton pourquoi un but spécifique. Qu’est-ce que cela signifie exactement pour toi de te sentir mieux, de développer du muscle ou de faire quelque chose pour ta bonne santé ? Pour que tu puisses atteindre ton but, fais-le intelligemment.

Spécifiquement

Formule ce que tu veux en une phrase : « Je veux prendre du muscle. »

De manière mesurable

Inclus des chiffres à ton but : « J’aimerais prendre 3 kg de masse musculaire. »

De manière mesurée

Définis un but qui t’est adapté : « Je veux prendre 3 kg de masse musculaire en 12 semaines. »

De manière réaliste

Définis un but qui soit réaliste : 5 kg de masse musculaire en 10 semaines ne l’est pas.

Daté de manière précise

Définis une date précise à laquelle tu veux avoir atteint ton but : « J’aurai pris 3 kg de masse musculaire d’ici le 31/08/2020. »

Astuce : sers-toi de ton ambition pour vaincre ta paresse et de ton bon sens pour garder un esprit clair. Pendant que ta paresse tente de te tirer vers le bas, ton ambition, elle, veille à ce que ton but soit stimulant, et ton bon sens est là pour déterminer ce qui peut réellement fonctionner. C’est gagnant-gagnant.

3. Ressens la réussite 

Que ressentiras-tu lorsque tu auras atteint ton objectif ? Essaie de t’imaginer concrètement ce qui changera dans ta vie, une fois ton objectif atteint. Auras-tu plus d’énergie ? Te sentiras-tu mieux dans ton corps ? Quel changement cela va-t-il apporter à ta vie et comment le ressens-tu ?

Essaie de ressentir aussi précisément que possible le sentiment en raison duquel tu souhaites vaincre ta paresse. À chaque fois que tu veux rester là à lézarder sur ton canapé, ressens pleinement ce sentiment et utilise-le comme motivation personnelle.

4. Définis ta voie 

Définis la façon dont tu veux atteindre ton but. Parce qu’autant que tu le saches dès maintenant : en chemin vers ton objectif, ce n’est pas une seule fois que tu vas devoir combattre la flemme, mais à chaque fois. Le défi consiste à te motiver de telle sorte que tous les pas à faire qui te sont utiles pour atteindre ton but soient effectués sous forme de routine.

Plus tu arriveras à faire de tes décisions une routine, plus il sera difficile à ta paresse de t’influencer.

Tu veux atteindre un certain objectif dans ta manière de t’entraîner ? Alors un programme d’entraînement est exactement ce qu’il te faut.

Mon programme d’entraînement

Un programme diététique est essentiel en particulier lorsqu’il s’agit de prendre du muscle ou de perdre de la graisse. Tout ce que tu dois savoir sur nos programmes alimentaires se trouve ici :

Programme alimentaire foodspring

Astuce : s’entraîner ne veut pas forcément dire aller à la salle. Bon d’accord, si tu as des objectifs ambitieux en matière de musculation, tu as au moins besoin de poids. Mais tout ça sera bien plus facile et ta motivation sera bien plus grande si tu fais quelque chose qui te procure du plaisir. Tu ne sais pas encore quoi ? Alors notre liste de 34 sports à découvrir et à essayer est exactement ce qu’il te faut.

5. Visualise tes réussites

C’est super d’avoir un plan, à condition de s’y tenir. Prendre note de chaque séance d’entraînement planifiée et de chaque séance effectuée peut souvent aider. À chaque fois que tu te prends à te demander : « Est-ce que je ne devrais pas annuler ma séance ? Il pleut ! » Tu peux répondre : « Ah non alors ! J’ai déjà effectué deux séances des trois planifiées cette semaine, ce n’est pas la pluie qui va m’empêcher de finir de cocher ma semaine. »

C’est tout bête mais ça aide. Que tu souhaites te faire ton plan à l’ordi ou sur papier, la décision t’appartient. Notre plan hebdomadaire gratuit à télécharger t’aidera à atteindre ton objectif.

6. Fais de toi-même une priorité

C’est pile le jour où tu veux aller t’entraîner que ta collègue te propose spontanément d’aller boire un verre de vin ? Ou tu as encore un travail à terminer ? La priorité, c’est toi. Tant que tu laisseras les souhaits des autres servir d’excuse à ta paresse, celle-ci gardera le dessus.

Propose plutôt à cette collègue de venir s’entraîner avec toi et d’aller boire un verre de vin après. Mais tu sais ce qui va te faire encore plus du bien que de boire de l’alcool ? Nos Recovery Aminos, notre Protéine Whey, ou encore une infusion bien-être.

Peanut Coffee Shake
©foodspring

Te tenir à ton programme signifie te donner la priorité à toi-même et habituer Madame Paresse à garder sa bouche fermée et à te laisser tranquille.

En bonus : peu à peu, ton environnement va s’habituer à ta nouvelle routine et la respecter.

7. Anticipe les problèmes et leur solution 

Bien que faire ton footing est au programme, il pleut, les transports en commun ont du retard, ton chef a encore un travail important et urgent pour toi, ton chien veut aller se promener, ton survêtement est au sale, le frigo est vide et il faut aller faire les courses. Ou même tout ça en même temps.

Pense aux choses qui, dans la vie quotidienne, te font toujours céder à la paresse. C’est toujours le soir que quelque chose te prend au dépourvu ? Alors entraîne-toi le matin. Tu penses ne pas en être capable ? Ne crois pas ce que te murmure ta flemme. Après quelques semaines, ton corps s’habitue à l’entraînement du matin.

Chaque excuse a toujours une solution. Identifie tes excuses et définis une solution pour chacune. Ta flemme ne s’y attendra pas !

8. Sois préparé 

Voici quelques astuces pour éviter que la flemme ne te submerge : le soir, prépare ta tenue d’entraînement pour le lendemain matin et enfile-la dès que tu te lèves. Ainsi, avant même que la flemme ne t’attrape, tu es déjà parti.

Vérifie bien d’avoir toujours un repas réfrigéré sain au cas où tu serais un jour trop fatigué pour cuisiner. Ou fais-toi un Shape Shake 2.0 comme substitut de repas. Nul besoin de tomber dans les pièges typiques que te tendent la paresse ou la restauration rapide. Ta flemme sera en manque d’arguments.

Même à l’extérieur, pas d’excuses. Pour chacun de tes objectifs, nous avons le parfait en-cas à emporter. Nous sommes là pour te soutenir quelles que soient les étapes de ton objectif !

Découvrir nos snacks préférés

9. Trouve un partenaire

Ensemble, c’est plus facile. Peu importe quel est le plan que tu envisages de mettre en place : si tu t’entraînes avec quelqu’un, ta flemme sera intimidée par la concurrence.  Parce qu’entre nous, qui assumerait de dire : « Désolé, j’avais la flemme » tout en pleurnichant que rien ne change ? Dans tous les cas, certainement pas toi !

©foodspring

Sur notre chaîne Instagram, tu as la possibilité de t’entraîner régulièrement avec nous, guidé par notre expert lors de séances en direct.  N’hésite pas à y jeter un coup d’œil et à laisser la motivation te gagner !

10. Apprends de tes erreurs

Attention : Il y aura certains jours où la paresse gagnera le bras de fer. Le plus important est de ne pas en être frustré. Accepte que tu n’as pas été fidèle à ton pourquoi. Analyse pourquoi cela s’est produit et tire la leçon de cet échec. Sois patient avec toi-même, focalise-toi sur ce que tu es déjà parvenu à faire, et dis-toi que le meilleur reste à venir.

Un nouveau départ après une longue pause peut être particulièrement difficile. Vérifie où est-ce que tu en es en ce moment et sois patient.

11. Work hard, chill hard

Revenons à la réalité. À moins que tu te trouves en plein dans une séance de cardio HIIT, personne n’attend de toi que tu t’épuises. Vaincre la flemme n’est pas toujours facile. Mais, à l’instar des muscles que l’on travaille, la volonté a aussi besoin de pauses.

Accorde-toi 1 à 2 jours par semaine au cours desquels tu n’auras non pas à combattre ta flemme, mais simplement à faire ce qui te fait plaisir. Comme les habitudes saines te semblent bonnes et justes, tu seras bientôt moins enclin à vouloir quelque chose qui va à l’encontre de ton pourquoi.

As-tu déjà entendu parler du cheat meal ? Apprends ce que peut t’apporter un cheat meal ici.

12. Sois attentif à tes besoins

Sois à l’écoute de ton corps, de ton esprit et de ton âme. Apprends à percevoir ce qui est bon pour toi à ces trois niveaux et harmonise-les. Tu remarques que ton pourquoi n’est pas le bon ? Que tu t’es trompé d’objectif ? Le programme que tu t’es fixé ne te procure pas un bon sentiment, ne te fait pas avancer ou même te stresse et entrave ta vie sociale ?

Alors aie le courage de rectifier le tir.  Engage la conversation avec ta paresse. Parfois, il ne s’agit non pas de flemme mais simplement d’une instance en toi te murmurant d’être plus doux envers toi-même. Apprends à faire la différence entre l’un et l’autre.

Avoir la flemme : définition

Avoir la flemme n’est rien d’autre que d’avoir une faible volonté. La petite voix en toi qui te murmure de passer l’après-midi devant Netflix plutôt que de faire ton footing. Le point positif : la volonté, tout comme les muscles, ça se travaille. Après chaque victoire contre ta paresse, tu te sentiras plus fort, et elle s’affaiblira. La faculté de se motiver soi-même et la motivation fitness accroîtront également.

Les raisons pour lesquelles on a la flemme

Tout le monde a déjà fait l’expérience d’avoir la flemme. Les raisons pour lesquelles elle apparaît sont nombreuses. D’un côté, tu as besoin de routines et d’habitudes. Elles structurent le quotidien et sont utiles pour faciliter les décisions.

Cependant, la frontière entre routines saines/constructives et celles qui conduisent au confort, voire même à la zone de confort, et à être fidèle à ce qui nous est déjà connu, est très mince. Avoir la flemme, c’est vouloir toujours choisir cette seconde option.

Les habitudes telles que la mauvaise gestion du temps et le manque d’intérêt donnent des arguments à la paresse. Tu ne donnes pas la priorité à ton propre bien-être et tu te laisses distraire par des objectifs irréalistes et par ton perfectionnisme ? Ça aussi, ça peut servir de porte d’entrée à la flemme.

Vaincre la flemme :  notre conclusion

  • La volonté, ça se travaille.
  • Plus tu vas surmonter ta flemme, plus elle deviendra faible.
  • Définis clairement en quoi vaincre ta flemme sur le moyen ou sur le long terme est bénéfique pour toi.
  • Ne te laisse pas abattre par quelques échecs.
  • Prends conscience de ce qui te fait du bien et agis en fonction.
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Commentaires

Articles similaires

shares