playlist spécial gym

Food Fact Friday – La zone de confort et ses mécanismes

Tu as l’impression que ton quotidien est toujours le même et tu te sens submergé par ta routine métro, boulot, dodo ? Nous t’expliquons ce qu’est la zone de confort et comment tu peux améliorer ton quotidien.

Sommaire
  1. Qu’est-ce que la zone de confort ?
  2. Infographie : le schéma de la zone de confort
  3. Comment quitter la zone de confort ?
  4. Notre conclusion

1.Qu’est-ce que la zone de confort ?

Métro, boulot, dodo… Nous connaissons tous cette rengaine et il est parfois difficile d’en sortir. Ton quotidien est constitué de petites routines que tu as l’habitude de répéter tous les jours. C’est ce que nous appelons « zone de confort ». Dans cette zone de confort, ton corps et ton esprit se sentent en sécurité et ne ressentent pas ni de stress ni d’incertitude.

sortir du lit
©Sofie Delauw

Il y a cependant zone de confort et zone de confort : chaque personne aura des habitudes différentes. Il est possible que quelque chose qui te semble tout à fait faisable et peu stressant soit quelque chose d’insurmontable pour quelqu’un d’autre. La zone de confort que chacun s’établit est donc plus ou moins étendue ou restreinte.

La zone de confort n’est rien d’autre que les limites que tu te crées. Des études ont prouvé que si tu restes trop longtemps dans la zone de confort, ta vivacité d’esprit et tes progrès risquent de stagner. Il n’y aura pas de développement personnel et certaines portes vers le succès resteront fermées. Tu sens qu’il est temps pour toi de changer tes habitudes car ce n’est plus aussi confortable qu’avant ? Alors cet article est fait pour toi. Nous t’expliquons comment la zone de confort fonctionne et comment tu peux en sortir.

2. Infographie : le schéma de la zone de confort

D’après les spécialistes en psychologie, il serait facile de sortir de sa zone de confort. On parlerait de deux zones supplémentaires, qui seraient liées à la zone de confort :

zone de confort et ses mécanismes
©foodspring

La zone d’apprentissage

Dans la zone d’apprentissage, tu te situes dans une zone inconnue où tu te sens en insécurité. C’est une zone qui demande plus d’énergie de ta part pour avancer. Tu as la possibilité d’utiliser ton potentiel dans cette zone afin d’apprendre d’autres compétences et sortir grandi de cette zone. Tu brises ainsi le cercle vicieux de la routine car ton esprit est challengé.

La zone de danger

À l’inverse de la zone d’apprentissage, la zone de danger est une perte de contrôle total. Tes objectifs sont inconnus et nébuleux. Tu te sens intimidé et envahit par un sentiment de panique. Tu n’as qu’une seule envie : fuir. Dans cette zone, l’effet de l’apprentissage est inexistant.

Imagine, tu souhaites te mettre à la course à pied et tu t’inscris directement au prochain semi-marathon de ta ville. Tu as seulement 2 mois pour te préparer à courir 20 km, et tu pars de 0. Une fois que tu commences à comprendre l’ampleur de la tâche et à sentir les douleurs dans tes articulations, un sentiment de panique commence à te submerger. Une course de 10 km n’aurait-elle pas été suffisante pour commencer ?

Sache que les entraînements si intensifs exigent beaucoup de toi et de ton corps. C’est pour cela que nous te conseillons de te régénérer après chaque entraînement avec des glucides et des acides aminés. Nos Recovery Aminos sont pratiques pour te fournir des BCAA après l’entraînement.

Pour une récupération efficace

Afin d’éviter la zone de danger, tu dois trouver un niveau de challenge qui te correspond. Nous t’expliquons comment tu peux avancer au quotidien, sans te mettre dans une situation de stress.

3. Comment quitter la zone de confort ?

téléphone et yoga
©Hero Images

Dans le pire des cas

Tu souhaites changer de travail, apprendre une nouvelle langue, courir 20 km ? Demande-toi ce qui peut se passer « dans le pire des cas ». Après avoir analyser la situation si tu sors de ta zone de confort, tu verras que les conséquences probables ne sont pas aussi dramatiques que tu aurais pu l’imaginer.

Pas à pas

Ne crois pas pouvoir changer ta routine et sortir de ta zone de confort du jour au lendemain. Tu veux par exemple apprendre à parler en public ? Nous te conseillons d’y aller petit à petit en prenant ton temps. Ton esprit s’habituera ainsi aux changements et tu seras plus enclin aux changements. Apprends à gérer ta peur et à aimer te surpasser en cherchant à sortir de ta zone de confort. C’est ainsi que tu atteindras la zone d’apprentissage.

agenda
©Utamaru-Kido

Avec le temps, tu trouveras cela de plus en plus facile jusqu’au jour où tu auras atteint ton objectif. Après t’être entraîner à parler seul par exemple, puis avec ton cercle d’entourage proche, tu seras alors prêt à parler en public devant des étrangers.

Pas d’excuses

Il fait trop froid, tu es fatigué… Autant d’excuses qui ne te permettent pas d’avancer. Sortir de sa zone de confort n’est pas chose aisée. Dans ce sens, sois honnête avec toi-même et fais la part des choses entre fausses excuses et vraies raisons qui te bloquent. Essaye d’analyser ton refus, demande-toi ce que tes amis te conseilleraient.

Mentalité

Pense à ce que tu pourrais ressentir, une fois le premier pas fait. C’est un peu comme des montagnes russes, au départ c’est le stress, l’incertitude. Mais arrive ensuite l’adrénaline et tu as hâte de recommencer ! Imagine les bienfaits que tu apportes à ton esprit et ton corps si tu tends toujours à t’améliorer et apprendre de nouvelles choses. Quitter sa zone de confort ne doit pas être un crève-cœur. C’est quelque chose qui doit toujours être positif et t’amener vers une zone où tu te sentiras encore mieux.

Dire oui plus souvent

Tu te rappelles de ce fameux film où dire oui à tout était nécessaire pour avancer ? On ne te demander pas d’aller jusque là, mais dire oui un peu plus souvent ne fait pas de mal. Cela te permet d’avancer et t’habituer à te mettre en « situation de risque » de temps en temps. Parfait pour te challenger ! Et pourquoi commencer à dire oui à notre défi de 30 jours ?

4. Notre conclusion

  • Ta zone de confort est une zone où tu te sens bien.
  • Dans cette zone de confort et de bien-être, tu as moins de stress et d’incertitude car tu contrôles ta routine.
  • Si tu souhaites apprendre quelque chose de nouveau ou changer ta routine, il est logique de quitter ta zone de confort.
  • Prévois de changer pas à pas, sans être radical. Le risque de commencer à tout changer d’un coup est d’être dégoûté et de rester bloqué sans jamais évoluer.

Commentaires

Articles similaires

shares