Top View Schale Beeren in den Händen einer sportlichen Frau

6 conseils pour éviter de manger par ennui : comment cesser de grignoter constamment

Rédactrice & Coach en fitness
Julia est une coach en fitness. Elle rédige nos articles traitant du fitness et de la nutrition, et prépare nos programmes d’entraînement gratuits.

Manger par ennui, par frustration, à cause du stress ou par habitude. Bien souvent, ce sont les émotions qui déclenchent les sensations de faim. La vraie faim ne joue, la plupart du temps, aucun rôle là-dedans. Nous allons t’expliquer comment réussir à maîtriser la faim due à l’ennui.

Manger par ennui peut très vite devenir une habitude. Et les conséquences ne tardent pas à se voir dans le miroir. Mais comment reconnaît-on la faim et pourquoi mangeons-nous parfois par ennui ?

Manger par ennui : le corps vs la psyché

La sensation de faim physique

La sensation de faim physique, dite « vraie » faim, arrive tout doucement. À un moment ou un autre, l’estomac commence à gargouiller et la sensation de faim s’intensifie. Cette faim peut se ressentir pendant un certain temps et n’est satisfaite qu’après avoir mangé une certaine quantité de nourriture.

La sensation de faim émotionnelle

La sensation de faim émotionnelle n’a rien de physique, c’est une mauvaise interprétation de notre part. Elle arrive subitement, est souvent liée à des émotions négatives et veut être assouvie immédiatement.

Manger permet de libérer des hormones du bonheur et de nous reconnecter à la terre. Comme le corps et l’esprit forment une unité, l’esprit sait comment s’aider lui-même : s’il s’ennuie, est stressé ou autre, il déclenche des sensations de faim. La nourriture permet, sur un plan physique, de mieux gérer ses émotions négatives, c’est pourquoi l’esprit à recours à l’alimentation émotionnelle.

L’inconvénient : comme le corps n’a pas vraiment faim et qu’il n’a pas besoin d’énergie, ces en-cas sont bien souvent des sources de calories supplémentaires et inutiles qui viennent se rajouter au total calorique quotidien. Par ailleurs, le grignotage fréquent perturbe la glycémie et les phases de régime ou de définition musculaire.

Dans notre article, tu apprendras la différence entre la faim et l’appétit. Ainsi, il te sera plus facile de reconnaître à l’avenir si tu manges par ennui ou si tu as réellement faim.

Manger par ennui : 6 conseils pour y remédier

Tu t’ennuies ? Tu veux prendre un carré de chocolat ? Mieux vaut pas. Car il est plus que probable qu’un autre carré suivra, voire même la tablette entière. Alors, plutôt une banane ? Oui, c’est mieux. Mais si ton corps n’a besoin de rien, ce n’est pas non plus un choix judicieux. Nous t’avons regroupé quelques conseils pour t’aider à éviter de manger par ennui.

1. Concentre-toi sur ton repas

Manger est important. Il ne faut donc pas le considérer comme une chose secondaire. Si tu manges au lit, pendant que tu travailles ou en regardant la télévision, tu risques de ne pas avoir réellement conscience de ce que tu manges et en quelle quantité. Et cela peut t’amener à manger plus et à avoir de nouveau faim peu de temps après. Si possible, ne mange qu’à table et concentre-toi sur ton repas. Laisse la télévision et ton smartphone de côté.

manger par ennui : salade verte et pommes
©mediaphotos

2. Observe tes habitudes alimentaires : que manges-tu et à quel moment ?

Passe au crible tes habitudes alimentaires. Qu’est-ce que tu manges, à quel moment et en quelle quantité ? Sois particulièrement vigilant sur les en-cas. Demande-toi pourquoi tu grignotes. Et si la réponse est « par habitude » ou « par ennui », essaie tout simplement de renoncer à ces collations.

3. Faim ou soif ?

Tout comme la consommation excessive d’en-cas, boire trop peu est également un phénomène largement répandu.

On confond souvent la soif et la sensation de faim. Si tu penses que tu as faim, bois un verre d’eau et attends 5 minutes. Le plus souvent, cela fait disparaître la sensation de faim.

4. Mets au point une stratégie pour te distraire

Les personnes occupées n’ont pas le temps de s’ennuyer. Si tu éprouves une sensation de faim, demande-toi s’il s’agit vraiment de faim. Si ce n’est pas le cas, essaie de te distraire. Va te promener un peu, appelle quelqu’un ou fais quelque chose que tu remets toujours à plus tard. Sans ennui, les fausses sensations de faim n’ont aucune chance.

5. Cesse d’acheter de la malbouffe

Tout le monde a ses petits vices. Si tu sais que tu ne peux pas résister au chocolat blanc ou aux chips, alors évite-les. Lorsque tu vas faire tes courses, contourne les rayons où se trouvent tes péchés mignons. Tu ne seras ainsi pas tenté en premier lieu.

6. Prévois tes en-cas

En prévoyant tes en-cas, tu évites ainsi de manger n’importe quoi, par ennui ou par habitude. Si tu sais déjà que tu auras faim dans l’après-midi, prévois une collation de ton choix et, surtout, d’une quantité prédéterminée. Les noix et les baies sont idéales, car elles t’apportent des graisses saines, des protéines et des glucides. Et quand vient le moment, demande-toi si tu as réellement déjà faim et prends le temps de savourer ta collation en pleine conscience, au lieu de grignoter en faisant autre chose.

Manger par ennui : notre conclusion

  • Fais la différence entre la faim et l’appétit.
  • Ne t’habitue pas à consommer des en-cas malsains.
  • Fais attention à tes habitudes alimentaires et apprends à déterminer quand tu as réellement faim.
  • Ne te laisse pas gagner par l’ennui.
  • Évite la malbouffe dès le supermarché.
  • Mange tes repas et tes collations en pleine conscience, prévois-les dans ta journée.
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Commentaires

Articles similaires

shares