Lu en 6 min

Les aliments mauvais pour la santé : 9 aliments à éviter

Ungesunde Ernaehrung
Rédactrice et écotrophologue.
Alisa a fait des études d’écotrophologie, une filière regroupant agroalimentaire et nutrition. Elle a ainsi passé ses études à comprendre le corps humain, et surtout les conditions psychologiques, physiologiques et sociales d’un corps en bonne santé.

Faire un tour dans les rayons des supermarchés nous offre un choix incroyable en termes d’aliments. Entre les boîtes en carton aux inscriptions colorées et les emballages plastifiés aux couleurs voyantes, il n’est parfois pas si facile de faire un choix sain. Les étiquettes portant la mention « réduit en sucre » ou « allégé » attirent l’attention, les longues listes d’ingrédients avec des termes inconnus créent la confusion. Mais quels produits sont vraiment aussi sains que le promettent les fabricants ? Et quels aliments devrais-tu plutôt laisser dans les rayons ? Dans cet article, nous te disons tout.

La liste des aliments mauvais pour la santé

Nous avons dressé une liste des aliments que tu devrais plutôt éviter dans le cadre d’une alimentation saine. Pour que tu saches comment y prendre goût, nous te livrons nos meilleures alternatives.

#1 Les plats préparés du rayon surgelé

Ce n’est un secret pour personne que la restauration rapide est souvent mauvaise pour la santé. Mais les « fast-food » ne se limite pas au contenu du sac en papier que tu reçois au drive-in. La restauration rapide comprend également les produits prêts à être consommés du rayon surgelé. Ils sont facilement accessibles et peuvent être consommés en quelques étapes de préparation. Ils sortent de leur sachet ou de leur boîte et atterrissent directement dans ton assiette après un petit détour par le four ou le micro-ondes. Même si cela semble prometteur, il vaut la peine de jeter un coup d’œil à la liste des ingrédients des produits surgelés. En effet, les plats du rayon surgelé contiennent souvent beaucoup de graisses, de calories et d’additifs non naturels.

La meilleure alternative est d’acheter des produits frais et de les cuisiner et cuire soi-même. Tu peux faire une pizza toi-même avec peu d’efforts, par exemple avec notre recette simple de pizza Bianca proteinée croustillante. Essaie donc voir !

#2 Pain et petits pains à base de farine blanche

Le week-end invite à prendre un long petit-déjeuner. Alors, les petits pains ou le pain qui sentent bon sortis du four ne doivent en aucun cas manquer. Le meilleur choix de pain est celui à base de céréales complètes. En effet, les pains et petits pains à base de farine blanche inondent la circulation sanguine de glucides simples sans fibres ni autres nutriments importants. Quelques heures seulement après avoir commencé la journée en douceur, ton corps se manifeste à nouveau par une sensation de faim.

Cuisine toi-même ! Au lieu de préparer des petits pains surgelés le dimanche ou de rendre visite à la boulangerie du coin, tu peux tout simplement préparer toi-même ton pain du dimanche avec notre mélange à cuire pour un délicieux pain protéiné.

Ce qui est valable pour les petits pains et le pain l’est aussi pour tous les autres produits à base de farine blanche. Les pâtes et la semoule sont également composées d’hydrates de carbone simples, dont tu ne profiteras pas longtemps. Choisis des pâtes au blé complet ou à l’épeautre dans les rayons et remplace la semoule du couscous par du quinoa.

#3 Viande et charcuterie

Une tranche de mortadelle ou de salami sur une tranche de pain blanc est un petit en-cas standard dans de nombreux foyers. Nous avons déjà parlé du pain. Mais qu’en est-il de la viande transformée et emballée ?

Au cours de différentes études, des chercheurs ont établi un lien entre une consommation élevée de viande rouge et de viande transformée – dont font partie entre autres la viande grillée, les saucisses à rôtir, la charcuterie, qui peuvent causer des maladies cancéreuses. C’est notamment le cas pour le cancer du poumon, de l’œsophage et du côlon. En outre, la consommation de viande peut favoriser les maladies cardio-vasculaires. L’Organisation mondiale de la santé a officiellement classé la viande et la charcuterie comme étant cancérigènes pour l’homme. (1)

Au rayon frais, les alternatives aux produits carnés ne sont souvent pas très éloignées du produit original malsain. Aujourd’hui, il existe une large offre de produits végétaux. Parmi eux, on trouve notamment des tranches de saucisses végétariennes et végétaliennes. Lis la liste des ingrédients et opte pour un produit contenant le moins d’ingrédients possible et des ingrédients que tu connais.

#4 Pâtisseries sucrées

Même à la boulangerie, les pâtisseries sucrées n’attendent que toi. Croissants, petits pains au chocolat, gâteaux, muffins, brioches… : la liste de l’offre est longue. Ce que tous les produits de boulangerie classiques ont en commun est le fait qu’ils contiennent souvent de grandes quantités de graisse et de sucre, et avec cette combinaison, ils sont tout simplement mauvais pour la santé.

Renoncer aux pâtisseries sucrées de la boulangerie ne signifie toutefois pas que tu dois renoncer à des friandises. En quelques gestes, tu peux préparer des en-cas sucrés faits maison. Et ce, de manière saine. Que penses-tu des brownies moelleux aux courgettes et au chocolat, des gaufres végétaliennes sans sucre ou des boules de Berlin protéinées ? Enfile ton tablier et essaie voir !

#5 Céréales et muesli

« À base de céréales complètes », « faible en sucre », « extra riche en fibres » : le recto d’un emballage de céréales peut être trompeur. Les céréales pour le petit déjeuner sont généralement des grains de céréales transformés, comme le blé, l’avoine, le riz et le maïs. Un coup d’œil au verso te dira si le produit est vraiment sain. Si, en plus des céréales sélectionnées, la liste des ingrédients mentionne surtout du glucose et du sirop de glucose-fructose, laisse-le dans les rayons, et découvre plutôt l’un de nos produits.

Nous n’avons pas seulement du muesli protéiné, mais aussi du porridge protéiné. Une chose est sûre : ces trois variantes répondent aux critères d’une alimentation équilibrée. 

#6 Produits light

Les produits sur l’étiquette desquels est imprimé le mot « allégé » doivent contenir au moins 30 % de calories, de glucides, de graisses, de sucre ou d’alcool en moins. Cela semble prometteur, mais ce n’est pas le cas. Il existe différents produits allégés. Alors que pour certains, on ajoute plus de sucre que de graisse, pour d’autres, le sucre est remplacé par des édulcorants pauvres en calories. Ce que ces produits ont tous en commun est le fait que leur consistance et leur goût pâtissent de la sélection des ingrédients allégés. Le Ministère de l’Économie des Finances et de la Relance a lui-même indiqué que « l’absence d’indication sur la différence de la teneur en nutriments et/ou de valeur énergétique […] n’est pas conforme ». Ainsi, la seule désignation « light » ou « allégé » ne vaut rien si elle n’est pas complétée par le taux de pourcentage de matières grasse réellement réduit. (2)

#7 Frites et chips

Une portion de frites avec de la mayo, deux poignées de chips grasses : le plaisir de consommer des produits à base de pommes de terre est très répandu. Malheureusement, les frites et les chips peuvent toutes deux être nocives pour la santé. Il y a deux raisons à cela : d’une part, la teneur élevée en graisses et en sel influence le système cardiovasculaire, d’autre part, les produits frits comme les frites et les chips contiennent de l’acrylamide. L’acrylamide se forme entre autres lors de la friture ; il est produit de la réaction de brunissement et il est en partie responsable de l’odeur et du goût des frites et des chips. Jusqu’ici, tout va bien, mais on attribue malheureusement à l’acrylamide des propriétés cancérigènes. (3)

#8 Vinaigrette préemballée

De la salade croquante, des tomates, des concombres et des carottes, éventuellement quelques pois chiches, de la feta ou des noix, auxquels vient s’ajouter la vinaigrette. Et voilà, la salade saine est prête. Tu penses ! Avec le choix de légumes et de sources de protéines pour la salade, tu ne peux guère te tromper. Mais une vinaigrette préemballée achetée au supermarché peut réduire à néant tes bonnes intentions de repas léger et sain. Sais-tu quelle est la base de la vinaigrette des Mille-Îles ? De la mayonnaise et du ketchup. Les ingrédients d’une vinaigrette César classique ? Du parmesan, de l’huile et des œufs.

Pour que le contenu de ton saladier reste vraiment léger et sain, le mieux est de préparer sa vinaigrette soi-même. Un mélange de vinaigre aromatique et de bonne huile d’olive avec un peu de moutarde et de miel contient relativement peu de calories et est très savoureux.

#9 Jus et smoothies

Une chose pour commencer : les jus et smoothies ne sont pas mauvais pour la santé en soi. Les jus pressés à froid contiennent de grandes quantités de vitamines, les smoothies contiennent en plus de bonnes fibres alimentaires. Cependant, tu devrais consommer les jus et les smoothies en connaissance de cause, car en plus de leurs précieux composants, ils fournissent également beaucoup de fructose. Les fruits ne devraient pas représenter plus de dix pour cent de ton apport calorique quotidien en sucre. C’est facile.

Aliments mauvais pour la santé : notre conclusion

Quiconque aspire à une alimentation complète devrait consommer les produits mentionnés ci-dessus avec modération. Nous plaidons pour une diversité alimentaire (4). Choisir des produits à base de céréales complètes, consommer les produits d’origine animale avec parcimonie, avoir la main légère sur le sucre et le sel. Le principe en vigueur est le suivant : tout est une question d’équilibre.

Pour plus de conseils et d’informations relatifs à ce sujet de la part de foodspring :

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.
  • (1) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26633248/

  • (2) https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-des-allegations-nutritionnelles-et-sante

  • (3) https://www.bfr.bund.de/de/a-z_index/acrylamid-4185.html

  • (4) https://www.dge.de/ernaehrungspraxis/vollwertige-ernaehrung/10-regeln-der-dge/