Équilibre vie pro-vie perso : réussir à concilier travail et vie privée

Rédactrice & Coach en fitness
Julia est une coach en fitness. Elle rédige nos articles traitant du fitness et de la nutrition, et prépare nos programmes d’entraînement gratuits.

Avoir un bon équilibre vie pro-vie perso est une étape clé dans la quête du bonheur. Mais que cela signifie-t-il et que peux-tu faire pour y parvenir ? Nous allons tout te révéler.

Qu’est-ce que l’équilibre vie pro-vie perso : définition

L’expression équilibre vie pro-vie perso, ou Work Life Balance en anglais, signifie, au fond, que tu es satisfait du temps que tu consacres aussi bien à ton travail qu’à ta vie privée. Dans l’idéal, il faudrait que tu accordes suffisamment de temps à chacun de ces deux aspects de la vie. Donne le meilleur de toi-même au travail et aménage le reste de ta vie de sorte à faire ce qu’il te plaît. L’équilibre vie pro-vie perso est une condition préalable au bonheur.

Pourquoi l’équilibre vie privée-vie professionnelle est-il important ?

Réussir à trouver le bon équilibre entre le travail et la vie privée est essentiel pour la santé mentale. Sur le long terme, les sollicitations professionnelles trop intensives peuvent favoriser l’apparition de maladies psychiques et de troubles du sommeil.

Tu quittes le travail à 20 h pour aller rapidement boire un verre avec tes collègues, puis tu rentres à la maison et dois préparer la première réunion du lendemain qui aura lieu à 9 h 30. Mais en réalité, tu avais également prévu de t’entraîner et d’appeler ta mère. Et tu finis par te dire que ces deux dernières choses vont devoir attendre. Cette situation te semble familière ?

Conseil : tu veux tout de même effectuer une séance de sport ? Nous t’avons trouvé divers entraînements au poids du corps qui durent au maximum 30 minutes. C’est parti !

Voir les Workouts

Les personnes qui sont constamment sous tension au travail négligent souvent sport, famille et contacts sociaux. La vie privée en pâtit. Nous avons tous déjà connu ces périodes de stress au travail. Dans beaucoup d’entreprises, elles font partie du quotidien et c’est aussi bien ainsi. Le stress de courte durée est extrêmement positif : il augmente le taux de cortisol, rend plus performant et favorise la concentration. Il est cependant important de reconnaître le moment où cet équilibre vie pro-vie perso est menacé.

Il n’existe aucune règle universelle déterminant combien d’heures tu dois passer à travailler ou combien de temps libre tu devrais avoir au minimum. Selon l’indicateur du vivre mieux (Better Life Index) créé par l’OCDE, les travailleurs français consacrent en moyenne 16,4 heures par jour aux loisirs et aux occupations personnelles, telles que dormir et manger. Sur 40 pays analysés, la France décroche ainsi la deuxième place du classement.

Le travail, c’est la vie : lorsque la frontière disparaît

La conception du travail est en constante évolution. La manière dont tu perçois le travail, à savoir si tu le considères plutôt comme une malédiction ou une bénédiction, dépend fortement de ta socialisation, de ton système de valeurs et de tes croyances sur le travail. Le terme « travail » est souvent perçu différemment selon les générations.

Tandis que dans les années 80 et 90 le travail était considéré comme indispensable pour avoir une sécurité financière, de nos jours, il existe de nombreux emplois qui permettent de s’épanouir personnellement et de faire entendre ses propres valeurs.

À ce moment-là, la frontière entre le travail et la vie privée peut disparaître. Par exemple, est-ce que tu travailles par conviction sur un projet défendant la protection de l’environnement et les droits de l’Homme et des animaux ?

Dans ce cas, ton travail comprend également des choses que te sont chères dans ta vie personnelle. Ton travail fait ainsi partie intégrante de ton identité et de ta vie privée, et tu passes volontiers plus de temps au bureau sans que cela t’épuise.

Mais justement, les emplois qui impliquent un niveau d’engagement émotionnel élevé peuvent également être extrêmement exigeants. Être confronté à la souffrance des autres au quotidien ou se sentir obligé de terminer A, B, C, D et E avant la fin de la semaine sous peine de mettre en danger le projet qui nous tient à cœur exige d’être capable d’établir des limites et de tolérer la frustration.

Dans le cadre du Work Life Balance, il est également important de t’accorder régulièrement du temps pour ta vie privée et de déconnecter du travail.

La vie est ce que tu en fais

Et ici, nous ne parlons pas en termes de performances. La gestion de ta vie privée et son importance par rapport au travail ne tiennent qu’à toi. De quoi as-tu besoin pour avoir une vie personnelle épanouie ? Et combien de temps as-tu besoin d’y consacrer ?

La définition d’un bon équilibre vie pro-vie perso est propre à chacun et dépend fortement de ton système de valeurs et de ta conception du bonheur et d’une vie accomplie.

Demande-toi sincèrement ce que tu souhaites obtenir dans la vie et quelles sont les valeurs qui t’importent. Ne te laisse pas impressionner par ton directeur marketing qui travaille 60 heures par semaine devant son ordinateur ou par le hippie du coin qui n’a visiblement jamais besoin de travailler et s’en sort tout de même très bien. Qu’est-ce que toi tu veux ?

Tu peux travailler 40 heures au bureau et avoir une vie personnelle épanouie avec suffisamment de temps pour faire toutes les choses qui te tiennent à cœur. Ou même travailler seulement 10 à 20 heures parce que les choses importantes à tes yeux en dehors du travail nécessitent davantage de temps. Il ne tient qu’à toi d’évaluer la situation, de définir tes priorités et de mettre en œuvre ce qui est le plus pertinent.

Où en est ton équilibre vie pro-vie perso ?

Profite de l’occasion pour faire le point et voir où en est ton équilibre vie pro-vie perso. Parfois, la charge professionnelle augmente sans que l’on s’en rende compte. Mais peut-être que dans ton cas tout est parfaitement bien équilibré. Pose-toi les questions suivantes et réponds-y honnêtement.

  1. À quel point te sens-tu stressé par ton travail ?
  2. Est-ce que tu sens à la hauteur des exigences professionnelles de ton emploi ? Ou te sens-tu surchargé ou, au contraire, pas assez ?
  3. Consacres-tu suffisamment de temps à ta vie sociale ?
  4. As-tu suffisamment de moments rien qu’à toi ?
  5. Qu’est-ce qui t’aide le plus à déconnecter ? Est-ce que tu le fais régulièrement ?
  6. À quoi penses-tu le matin quand tu te lèves ? Es-tu impatient de commencer la journée ou te demandes-tu déjà comment tu vas faire pour venir à bout de tout ce qui t’attend ?
  7. Est-ce que tu arrives à bien déconnecter après ta journée de travail ou lors de tes jours de repos ?
  8. Tu es convaincu qu’aucun projet n’avance lorsque tu ne travailles pas ? Ou alors ton équipe se charge-t-elle de ces tâches ?
  9. Es-tu satisfait de ton travail ?
  10. Peux-tu laisser ton téléphone de côté pendant une journée sans craindre de rater quelque chose ?

11 mesures pour améliorer son équilibre vie pro-vie perso

Le concept de Work Life Balance a l’air super. Il s’agit de mener une vie équilibrée et épanouie. Toutefois, la manière d’y parvenir ne tient qu’à toi. Nos 11 conseils t’aideront à maintenir l’équilibre entre ton travail et ta vie privée.

Conseil n° 1 : Demande-toi pourquoi tu travailles

Freelance, indépendant ou salarié dans une entreprise : demande-toi exactement pourquoi tu fais ce que tu fais. Est-ce que tu travailles par détermination, pour ton épanouissement personnel ou tout simplement pour gagner de l’argent et pouvoir t’offrir de belles vacances ? Toutes les raisons sont légitimes. Les personnes qui voient un sens et une possibilité d’évolution dans leur travail s’investissent plus volontiers. À toi de décider quel est ce sens.

Conseil n° 2 : Définis tes priorités

Qu’est-ce qui t’importe le plus dans la vie ? Qu’est-ce qui te rend heureux et te permet de te sentir pleinement toi-même ? Quelles sont les personnes avec qui tu aimes bien être et pourquoi ? As-tu du temps à consacrer à ces choses-là ? Ou bien ton travail te permettra-t-il de leur accorder plus de temps à l’avenir ?

Définis tes priorités en conséquence. Si ta carrière se trouve tout en haut de ta liste de priorités, c’est génial. Mais tu devrais tout de même te dégager un peu de temps pour les personnes et les activités que tu affectionnes le plus dans le cadre de ta vie privée. Planifie ta semaine (de travail) de façon à avoir du temps pour faire du sport, voir ta mère ou ne simplement rien faire. Ou alors peut-être que les soirées bières entre collègues ou la réunion de 19 heures sont plus importantes à tes yeux ?

Conseil : il existe des stratégies très simples pour augmenter ta productivité. Les personnes plus productives ont généralement plus de temps et, par conséquent, plus de chances d’atteindre un bon équilibre vie pro-vie perso

Conseil n° 3 : Imagine comme cela pourrait être génial. Et fais en sorte que ça le devienne.

Comment imagines-tu l’équilibre idéal entre travail et vie privée ? Peut-être le vis-tu déjà ? Ou peut-être en es-tu à un point qui n’est certes pas parfait mais qui est déjà plus que satisfaisant ? Félicitations !

Si ce n’est pas le cas : qu’est-ce que tu pourrais modifier pour y parvenir ? Regarde à la fois du côté de ton travail et de tes loisirs : tu peux peut-être réduire ton temps de travail hebdomadaire, l’aménager afin d’être plus efficace ou changer d’orientation professionnelle ?

Quelles sont les choses que tu peux adapter dans ta vie personnelle ? Aimerais-tu changer quelque chose sur le plan extérieur, enfin réussir à effectuer plus de séances d’entraînement, manger plus sainement ou vaut-il peut-être la peine de travailler sur tes perspectives, tes croyances et la manière dont tu gères les situations de stress ?

Conseil n° 4 : Optimise ta gestion du temps

Sois aussi efficace que possible durant ton temps de travail. La veille, planifie le déroulement de ta prochaine journée de boulot et privilégie ce que tu veux vraiment accomplir. Atteindre un objectif quotidien permet d’éviter les frustrations et le stress.

Fixe-toi des tâches réalistes et garde-toi une marge de manœuvre au cas où tout ne se passerait pas comme tu l’as prévu. Tu verras ainsi d’emblée si quelque chose prend trop d’ampleur et tu pourras demander de l’aide avant que ton équilibre ne s’écroule.

Conseil : apprends à vraiment te concentrer. Nos 22 astuces pour une meilleure concentration au travail t’aideront à y parvenir.

Conseil n° 5 : Identifie ce qui te fait perdre du temps

Il s’agit de l’une des étapes les plus importantes du chemin menant vers un meilleur équilibre vie pro-vie perso. Là aussi, tu dois passer au crible ton travail et ta vie privée : à quelles réunions peux-tu te permettre de ne pas assister ? Es-tu vraiment obligé de lire tous les mails dont tu as été mis en copie ?

Combien de temps passes-tu en tout sur les réseaux sociaux ? Quels rendez-vous honores-tu simplement pour faire plaisir aux autres ? Quand est-ce que les messages ou autres te distraient de ce que tu voulais faire à l’origine ?

Conseil n° 6 : Trouve ce qui te donne de l’énergie

Dans quels domaines es-tu vraiment bon ? Quelles tâches professionnelles apprécies-tu particulièrement et te correspondent le mieux ? À quel moment es-tu vraiment productif ? Essaie de focaliser ton attention sur ces choses-là et de devenir un expert dans ces domaines.

Il en va de même pour ton temps libre : qu’est-ce qui te fait te sentir vraiment bien et détendu ? Qu’est-ce qui permet à ton corps de libérer une bonne dose d’endorphines ? Une fois que tu as découvert tout ça, accorde-toi régulièrement du temps pour effectuer ces activités.

Conseil n° 7 : Reste flexible

Même s’il est bon de bien distinguer vie professionnelle et vie personnelle, il est également essentiel de rester flexible. Tu n’as plus rien à faire à 12 h mais tu sais qu’à 17 h tu obtiendras la réponse qui te permettra de continuer à avancer sur ton projet ? Alors prends ton après-midi au lieu de te tourner les pouces au boulot, et travaille le soir. Tu sais que, même si ta journée de travail est terminée, tu auras l’esprit plus léger si tu réponds vite fait à un e-mail ? Dans ce cas, occupe-t’en tout de suite.

Grâce au télétravail, aux smartphones et autres objets connectés, le travail est devenu plus flexible. Il est absurde de le nier et de le diaboliser. Il n’y a aucun mal à profiter des avantages offerts par cette flexibilité spatiale et temporelle, et de répondre à des mails sur ton temps personnel. Il est probable que tu aies déjà consulté Instagram au travail (tous nos respects si tu ne l’as jamais fait).

Il est seulement important que tu puisses couper tes notifications en ayant l’esprit tranquille et profiter des périodes de repos.

Conseil n° 8 : Ne fréquente pas que tes collègues

Le Teambuilding est extrêmement important. Entretenir de bonnes relations avec ses collègues permet de rendre le travail deux fois plus agréable. Mais dans le cadre d’un travail de bureau classique, vous vous voyez déjà 40 heures par semaine. Profite donc de ton temps libre pour prendre un peu de distance et voir des personnes qui n’ont rien à voir avec ton travail.

Conseil n° 9 : Fais attention à ton équilibre travail-vie privée-sommeil

Jusqu’ici, nous n’avons parlé que de faire des choses. Mais ne rien faire et dormir est également positif. Un sommeil réparateur est la base de la productivité au travail et de la détente durant le temps libre. Découvre combien d’heures de sommeil il te faut réellement pour être reposé et essaie d’y parvenir.

Conseil n° 10  Planifie tes moments de repos

Tu as tendance à enchaîner les heures supplémentaires ou à stresser pendant tes temps libres ? Dans ce cas, fixe-toi des moments de repos : détermine une heure à laquelle tu quittes le travail et respecte-la. Dans ton agenda, note tes séances d’entraînement à des heures fixes. Et garde des moments ou des jours dans la semaine où tu n’as aucun rendez-vous, qu’ils soient d’ordre privé ou professionnel.

Conseil n° 11 : Mange sainement

L’alimentation saine et équilibrée fait beaucoup de bien, permet d’améliorer sa forme physique et peut être très gourmande. Un esprit sain dans un corps sain, les deux vont de pair. Essaie donc nos idées de recettes pour un déjeuner sain au bureau.

Dans notre base de données de recettes, tu trouveras de nombreuses autres idées de repas non seulement sains et rapides, mais également adaptés à tes objectifs.

crêpes salées
©foodspring
Découvrir nos recettes

Équilibre vie pro-vie perso : notre conclusion

  • L’équilibre vie pro-vie perso désigne le fait d’entretenir un rapport sain entre le travail et les loisirs.
  • La définition d’un bon équilibre vie pro-vie perso est propre à chacun. Il ne doit pas nécessairement être réparti sur une base de 50/50.
  • Même si tu t’épanouis dans un emploi, tu as besoin de moments de repos.
  • Trouver ce qui te donne vraiment de l’énergie et te procure du plaisir est le meilleur moyen d’atteindre un bon équilibre travail-vie privée.
  • Les entreprises peuvent offrir des conditions-cadres qui influenceront positivement ou négativement cet équilibre. Mais tu as toujours une marge de manœuvre.

 

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.
  • OECD: Work-Life-Balance, http://www.oecdbetterlifeindex.org/fr/countries/france-fr/

    (29/08/2020)

  • Hämmig, O; Bauer, G. (2009): Work-life imbalance and mental health among male and female employees in Switzerland, in: International Journal of Public Health, 54(2), 88 – 95.

  • Wang, J. L. (2006): Perceived work stress, imbalance between work and family/personal lives, and mental disorders, in: Soc Psychiatry Psychiatr Epidemiol, 41(7), 541 – 548.

  • Yang, B.; Wang, Y.; Cui, F. et al. (2018): Association between insomnia and job stress: a meta-analysis, in: Sleep Breath, 22(4), 1221 – 1231.

Commentaires

Articles similaires

shares