Lu en 4 min

Yoga Iyengar : zoom sur ce yoga avec équipement

Yoga Iyengar
Rédactrice et fitness coach
Journaliste de formation, Lisa est également une coach diplômée, avec une prédilection pour le fitness, la nutrition et la méditation. Elle travaille depuis plusieurs années en collaboration avec différents magazines spécialisée en bien-être et fitness, et rédige aujourd’hui nos articles à propos du bien-être en général, mais aussi des entraînements et du fitness.

Le yoga Iyengar est axé sur la santé et le contrôle du corps. Attends-toi plutôt à des consignes claires et des postures statiques qu’à des flows dynamiques. Il convient notamment aux personnes qui aiment les choses structurées. La particularité du yoga Iyengar consiste à toujours s’entraîner avec de l’équipement. Découvre dans cet article tout ce que tu dois savoir sur cette pratique. Bonus : retrouve également d’autres types de yoga qui pourraient te plaire.

Qu’est-ce que le yoga Iyengar ?

Le yoga Iyengar a été développé dans les années 30 par le gourou indien B.K.S. Iyengar. Les postures et les exercices de respiration sont dérivés du Hatha yoga traditionnel. Mais sa particularité, c’est l’utilisation d’accessoires supplémentaires. Le yoga Iyengar est connu pour être pratiqué avec de l’équipement, tel qu’une ceinture, un coussin, une roue ou encore des blocs. Ces accessoires permettraient aux yogis d’effectuer les exercices (asanas) de façon plus précise.

L’aspect « santé » est clairement mis en avant. La bonne réalisation des postures est strictement contrôlée. Le yoga Iyengar a des consignes claires et précises qu’il faut respecter. Les professeurs gardent constamment un œil sur leurs élèves et interviennent au besoin pour corriger leur technique. Le style d’enseignement rappelle le yoga Ashtanga du point de vue de la structure, qui est l’une des disciplines les plus éprouvantes.

Les personnes qui ont plutôt l’esprit pratique et qui cherchent un programme de yoga efficace afin d’améliorer leur posture trouveront leur bonheur avec le yoga Iyengar. Les séances se déroulent souvent dans des locaux exigus ou des gymnases. Oublie les éléments spirituels tels que la méditation, les chants et les flows dynamiques, car il n’y en a pas.

Eine Frau praktiziert Yoga mit einem Block
©ultramarinfoto

Comment fonctionne le yoga Iyengar ?

Une séance de yoga Iyengar dure généralement 90 minutes et est composée de différents exercices physiques et de respiration. Ces derniers proviennent du vaste répertoire du hatha yoga qui compte 14 techniques de respiration et près de 200 asanas.

À chaque séance, le professeur choisit un thème principal et quelques exercices adaptés à ce dernier, par exemple le petit pont, de l’étirement de l’ouest ou de la chandelle. Il s’agit avant tout de postures statiques qui améliorent l’équilibre, la souplesse et la force. Et pour renforcer leur efficacité, on utilise différents accessoires.

La séance est structurée de façon claire et est composée de quatre phases :

  1. L’échauffement grâce à des techniques de respiration simples et des asanas qui mobilisent les muscles.
  2. L’activation du corps à l’aide d’exercices debout.
  3. L’approfondissement des asanas debout, assis et couché.
  4. La détente du corps grâce à des postures inversées, des exercices de respiration et, pour terminer, un Savasana pour une détente profonde.

Quels sont les accessoires utilisés pour le yoga Iyengar ?

Le yoga Iyengar est un yoga qui se pratique avec des accessoires. Que ce soit lors de l’échauffement ou de la phase d’approfondissement, des équipements en tout genre sont utilisés. Ils permettent de mieux réaliser les postures et de prévenir les blessures. Les postures d’étirement, plus particulièrement, peuvent être intensifiées grâce à certains accessoires, rendant ainsi l’entraînement encore plus efficace. Parmi les accessoires existants, on retrouve les suivants :

  •     Ceinture
  •     Blocs
  •     Bolster
  •     Roue de yoga
  •     Couvertures
  •     Coussins

Ce qu’il y a de positif avec les accessoires, c’est que même les débutants ou les yogis ayant des limites physiques peuvent se mesurer sans problème à des postures complexes.

Eine Frau macht Yoga mit einem Gurt
©milan2099

Quels sont les bienfaits du yoga Iyengar ?

Le yoga Iyengar est axé sur la santé et a une approche globale. Il renforcerait le corps et l’esprit pour profiter de la vie le plus longtemps possible.

On lui prête les bienfaits suivants :

  •     Il renforce la musculature posturale du buste, notamment les muscles profonds.
  •     Sa pratique régulière permet de prévenir les déséquilibres, les tensions et les maux de dos.
  •     Il améliore souplesse et équilibre.
  •     Les exercices d’étirement intensifs peuvent assouplir les fascias et ainsi améliorer la performance des muscles et accélérer leur récupération.
  •     Les exercices de respiration peuvent aider à détendre l’esprit et à lutter contre le stress.

Conseil : voici 9 exercices de yoga pour te détendre et libérer les tensions !

À qui s’adresse le yoga Iyengar ?

Le yoga Iyengar convient aussi bien aux débutants qu’aux yogis confirmés. L’encadrement strict de l’entraînement permet même aux élèves débutants de le pratiquer efficacement. Par ailleurs, les accessoires profitent à tous ceux qui souhaitent faire du yoga malgré leurs limites physiques.

Il faut s’habituer à la discipline stricte et au regard sévère des professeurs, mais c’est justement l’efficacité de chacune des séances qui plaît au plus grand nombre.

Si tu souhaites en savoir plus sur la philosophie yogique, approfondir ta pratique de la méditation, grandir spirituellement ou effectuer des flows dynamiques sur ton tapis, le yoga Vinyasa ou le Jivamukti yoga seront peut-être plus adaptés à tes besoins.

Frau macht Yoga in der Natur
©AzmanL

Les alternatives au yoga Iyengar

Tu cherches une pratique plus dynamique ou avec des éléments spirituels ? Tu souhaites te défouler encore plus ou t’étirer davantage ? Alors, les types de yoga suivants sont de bonnes alternatives :

  • Hatha yoga : Le hatha yoga traditionnel est le précurseur du yoga Iyengar. Il associe des asanas tonifiantes et une respiration consciente. Tu te familiarises avec toutes les postures sans équipement et en apprends davantage sur la philosophie yogique.
  • Yoga ashtanga : Le yoga ashtanga se compose de six séries d’exercices définis, avec des difficultés et des intensités différentes. Elles sont enchaînées sans pause et à un rythme soutenu. Ce type de yoga est plus dynamique que le yoga Iyengar et demande tout autant de discipline.
  • Fascia yoga : Le fascia yoga s’effectue avec un Foam Roller. Il combine exercices de mobilité et asanas. Étirement, renforcement et assouplissement sont au cœur de cette pratique.
  • Yin yoga : Pour ce type de yoga, tout tourne autour de la souplesse, ou plus précisément du stretching passif. Les postures sont tenues sur une durée prolongée pouvant aller jusqu’à 10 minutes.

Yoga Iyengar : notre conclusion

  • Le yoga Iyengar consiste à effectuer des asanas traditionnelles en utilisant différents accessoires.
  • Il est axé sur la santé et s’effectue conformément aux consignes strictes données par le professeur.
  • Les postures statiques sont censées renforcer le corps et améliorer la souplesse et l’équilibre.
  • Le but de la pratique consiste à conserver une posture correcte et à exécuter les mouvements le plus efficacement possible.
  • Le yoga Iyengar ne comprend aucun élément spirituel. Il se concentre sur les exercices physiques et de respiration.
  • Le yoga Iyengar est adapté à tous les niveaux. Grâce aux équipements, même les personnes ayant des limites physiques peuvent le pratiquer.
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires