Lu en 5 min

« Grâce aux muscles, le corps est vraiment joli même sans vêtements » – Interview avec Sydney, participante du Guide musculation

Rédacteur & Coach en fitness
Dominic est journaliste dans les métiers du sport et entraîneur sportif. Il rédige nos articles sur le fitness, et crée également des programmes d'entraînement gratuits pour chacun de tes objectifs.

La musculation pour les femmes… On pense tout de suite à des biceps hyper masculins, mais ce n’est pas le cas. Sydney a effectué le programme du Guide musculation. Dans une interview, elle raconte comment atteindre son Beach Body grâce à de la musculation ciblée.

Des work-outs intenses avec des poids lourds, le tout avec une alimentation clean riche en calories. 12 semaines de discipline : pas simple, mais ça vaut le coup. Sydney nous explique dans cette interview pourquoi elle a décidé de développer ses muscles.

Avec notre guide musculation, tu reçois un programme complet, qui te promet des progrès durables. Il contient :

  • 120 recettes musculation et leurs variantes
  • Des work-outs intenses
  • Des vidéos des exercices en ligne
Adrian Mundwiler
©foodspring

Et le mieux ? Pour notre guide, nous avons fait appel à un vrai expert : Adrian Mundwiler, fittest man de Suisse. Il sait exactement comment faire pour que tu tires le maximum de ton potentiel et que tu développes efficacement du muscle.

Je veux développer mes muscles !

Prendre du muscle sainement pour les femmes : l’expérience de Sydney avec le Guide musculation

En seulement 12 semaines, Sydney s’est beaucoup améliorée dans tous les domaines de training de notre Guide musculation. Pour le bench press, elle est passée de 15 kg à 25 kg de poids. Niveau tractions, elle parvient à effectuer plus de répétitions avec un élastique plus fin et concernant les squats elle est passée de 25 kg à 50 kg de poids.

Elle n’a pas seulement gagné en force, son corps a lui aussi bien changé. Des jambes et des bras mieux définis, un ventre plat et des fesses rondes ! Elle a même un peu perdu de poids au début, le tout en jonglant entre son travail et ses études.

Ton but était d’avoir les muscles plus définis. Pourquoi as-tu préféré la musculation plutôt que le Guide minceur ?

J’ai choisi le Guide musculation, parce que j’ai toujours été fine mais mes muscles n’ont jamais été définis. Et je trouve ça beaucoup plus joli quand les femmes ont des abdos et des bras définis plutôt que d’être juste minces. Grâce aux muscles, le corps est vraiment joli même sans vêtements.

Jusqu’à maintenant, on dirait bien que ça a marché. Des bras définis et plus de muscles fessiers. Moins de ventre et tu as même perdu du poids. La perte de poids et la musculation en même temps, comment tu l’expliques ?

Après quelques semaines, je me suis pesée et j’ai vu que j’avais perdu 3,5 kilos. Ce qui pour moi paraissait beaucoup. J’étais un peu énervée parce que mon but premier c’était de développer du muscle et donc de prendre du poids. Mais cela venait du changement drastique de mon alimentation.

Pas d’aliments industriels, beaucoup moins de sucre et pas d’alcool. Avec le programme sportif chargé à côté. J’ai dû m’y habituer et j’ai commencé par perdre de la graisse. Maintenant, j’ai recommencé à prendre du poids et je suis presque revenue à mon poids initial. Cela montre que je suis sur la bonne voie.

L’excuse préférée des gens pour ne pas faire du sport c’est de dire qu’ils n’ont pas le temps. Est-ce que le Guide musculation prend beaucoup de temps et comment l’as-tu intégré à ton quotidien entre études et travail ?

C’est vraiment une question de gestion du temps. Le dimanche, je planifie vite fait quels jours j’ai envie de m’entraîner pour avoir 4 jours de training minimum. Après, ils ne bougent pas, je les considère comme de vrais rendez-vous. C’est comme se laver les dents : parfois on a vraiment pas envie mais on n’a pas le choix, ça fait partie des obligations.

Jusqu’à maintenant, tu n’as fait que du cardio. Le passage du cardio à l’entraînement en force n’a sûrement pas été évident. Combien de temps as-tu mis pour t’habituer ?

Je n’ai pas mis tant de temps que ça à m’habituer. J’ai très vite remarqué que j’aimais beaucoup m’entraîner avec des poids. Et en même temps j’ai vu que le training cardio pur m’ennuyait de plus en plus. Je n’ai jamais vraiment eu le sentiment de dépasser mes limites. Alors qu’en entraînement en force, je surfe avec mes limites pour tirer le meilleur de mon potentiel.

©foodspring

Beaucoup de femmes ont peur de s’entraîner avec des poids, en pensant qu’elles ne sont pas assez fortes. Ça fait quoi de remarquer que l’on arrive à porter nettement plus de poids en bench press, en squat et en tractions ?

Forcément ça fait du bien de se dire que l’on est en train de développer du muscle. Quand je repense à mon niveau du début, je suis vraiment fière de voir que je peux porter des poids lourds. Et puis c’est cool de voir des muscles apparents que je n’avais jamais vu de ma vie. Au final, je remarque que le sport en force m’aide à avoir plus de confiance en moi.

Venons-en au sujet de l’alimentation. Le Guide musculation représente pas mal de calories chaque jour. Tu n’as pas eu peur de prendre du gras ?

La partie alimentation est vraiment la partie la plus dure du challenge. Pour moi c’était super dur de manger toutes les calories qu’il fallait en version CLEAN. Une alimentation riche en protéines me cale très vite et avec une salade on n’arrive pas du tout à l’apport calorique suffisant. Mais je n’ai pas eu peur de prendre du gras. De façon générale je suis active et je sais que l’on a besoin d’un excédent calorique pour développement du muscle.

Tu manges chaque jour conformément au programme ?

Non, je ne suis plus strictement le guide. Tout simplement parce que je sais comment ça fonctionne. Je préfère varier. Et puis j’ai appris grâce au Guide à quel point il était important de lire l’étiquette derrière les produits. C’est comme ça que j’ai appris à créer moi-même des recettes et à faire des plats sains bourrés de nutriments.

Quand on entend créatine, protéine whey et autres compléments, on pense souvent à des hommes hypra musclés. Quels compléments prends-tu pour ta musculation ?

Ah, je vais pouvoir mettre fin à cette rumeur une bonne fois pour toute. Je prends régulièrement la Protéine Whey vanille, les Recovery Aminos et l’Avoine instantanée et je ne ressemble toujours pas à Dwayne The Rock Johnson. La Whey est délicieuse et m’aide à atteindre mon apport en protéines quotidien. Et il a le même goût qu’un milkshake. Du coup je n’ai pas senti le besoin de grignoter.

Les Recovery Aminos aussi sont vraiment bons et m’ont aidé à me donner à 100 % le lendemain d’un work-out un peu hard. Grâce à l’Avoine instantanée, je fais des Pancakes protéines magnifiques, délicieux et surtout CLEAN. Si j’avais instagram, je les prendrais en photo à chaque fois.

Découvre les saveurs de notre Protéine Whey

Comment s’en sort ton partenaire Sebastian jusqu’à maintenant ? Et surtout, qui fera les meilleurs progrès à ton avis ?

Sebastian ne le dirait jamais à propos de moi pour des raisons d’ego, mais moi je trouve qu’il s’en sort très bien. Je peux juste juger ce qu’il se passe au training et pas comment il se nourrit, mais il a clairement fait de beaux progrès. On ne peut pas vraiment nous comparer parce que c’est un mec et moi une fille donc on va tous les deux voir des progrès différemment. Oui c’est ennuyeux et un peu bébête, mais c’est comme ça.

NOTRE CONSEIL :

Si tu veux enfin commencer à développer efficacement du muscle, fais appel à notre Guide musculation : tu le recevras gratuitement dans notre Pack musculation pro.

Découvrir le pack muscu pro
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires