Lu en 5 min

7 conseils pour courir et y prendre du plaisir

une femme fait un footing dehors

Tu as toujours trouvé la course à pied ennuyeuse ? Alors c’est que tu n’as pas encore trouvé comment rendre ton entraînement le plus motivant possible. Nos conseils t’aideront à trouver la motivation qui te donnera envie de courir afin d’atteindre tes objectifs d’entraînement. Tu pourras compter sur nos Energy Aminos pour ne jamais être à court d’énergie durant ta sortie running. Il te suffit, avant de partir, de mélanger la poudre avec de l’eau, de bien secouer et de boire la préparation. Et tada, tes réserves d’énergie seront rechargées à bloc.

Conseil n° 1 : Commence en douceur

Si tu sors d’une longue pause ou que tu te mets tout juste à la course à pied, n’en fais pas trop tout de suite. Il n’y a rien de plus frustrant en sport que de trop vouloir trop vite et de devoir abandonner dix minutes plus tard à cause d’un point de côté. Quelle déception ce serait ! Et ce qui est sûr, c’est que le plaisir ne serait pas au rendez-vous.

Solution idéale : fixe-toi comme objectif, par exemple, de marcher rapidement pendant environ 30 minutes le premier jour et, le deuxième jour, de marcher deux fois 10 minutes et de courir pendant 10 minutes sans pause. Tu trouveras ici un programme d’entraînement qui te permettra de courir 30 minutes d’affilée. Après quelques semaines, tu remarqueras que ton corps s’est habitué à ce nouvel effort. Tu pourras alors augmenter progressivement ton rythme et tes performances d’entraînement. Cela te donnera une bonne dose de motivation et te procurera du plaisir.

Conseil n° 2 : Planifie des jours d’entraînement fixes

Dans la vie, beaucoup de choses sont plus simples quand elles sont structurées. Et c’est également le cas de l’entraînement régulier à la course à pied. Pour cela, planifie dans ton agenda et pour chaque semaine des jours d’entraînement fixes, comme tu le ferais pour d’autres rendez-vous. Tu ne pourras alors pas t’y soustraire.

En effet, dès lors que tu as une routine d’entraînement structurée, il t’est plus facile de vaincre ta flemme et de débuter ta séance, et ce, quelle que soit la météo ou l’heure. Il ne te viendrait pas non plus à l’esprit de manquer les rendez-vous avec tes amis, n’est-ce pas ?

Conseil n° 3 : Cours avec d’autres personnes

De nombreux coureurs trouvent que courir seul est ennuyeux et démotivant. Si tu as du mal à venir à bout de ta routine d’entraînement seul, donne rendez-vous à tes amis amateurs de sport et allez courir ensemble ou trouve un groupe de course à pied près de chez toi.

L’avantage : les rendez-vous fixes se transforment rapidement en routine (voir plus haut). Et une fois le rendez-vous pris, il est plus difficile d’annuler, car on se sent responsable envers nos amis ou collègues. C’est doublement gagnant pour toi, car tu éprouves davantage de plaisir à courir et il est plus probable que tu viennes à bout de ta séance, et ce, régulièrement.

Conseil : courez à une vitesse qui vous permet de discuter sans problème. Cette allure sera idéale et vous évitera les points de côté.

Conseil n° 4 : Écoute de la musique ou des podcasts

En te concentrant sur ta course, tu remarques à quel point tes jambes deviennent lourdes et tu calcules déjà les kilomètres qu’il te reste à parcourir alors que tu viens tout juste de commencer ? Nous avons une solution pour toi : te distraire en écoutant de la musique ou des podcasts.

Concocte-toi une playlist de course composée de musiques que tu trouves motivantes et entraînantes. N’oublie pas d’ajouter également des chansons adaptées à l’échauffement et à la récupération.

Une étude publiée par la Brunel University London a même déterminé quel était le nombre de battements par minute (bpm) le plus judicieux pour chaque intensité d’effort. Selon cette étude, les chansons de 125 à 140 bpm fonctionneraient mieux à des intensités plus élevées. Et pour les courses à allure lente et confortable, il suffirait d’avoir un nombre de bpm compris entre 100 et 120.

Tu peux, par exemple, chercher des musiques adaptées aux pratiques sportives sur YouTube ou sur une autre plateforme d’écoute telle qu’iTunes, Deezer ou Spotify. Tu y trouveras des playlists spécifiquement conçues pour le sport, en fonction de la vitesse, de la durée, de l’intensité et de la discipline.

En alternative, tu peux également écouter un podcast passionnant qui détournera ton attention et te fera oublier le nombre de kilomètres qu’il te reste avant d’atteindre l’objectif que tu t’es fixé.

Conseil n° 5 : Change de parcours

Si tu suis toujours le même trajet, ce n’est pas étonnant que tu perdes peu à peu le plaisir de courir. Après tout, tu as vu chaque banc, chaque réverbère et chaque arbre plusieurs fois, c’est plutôt ennuyeux !

Mais pour apporter un peu de diversité à ton entraînement, il n’est pas non plus nécessaire de devenir le Christophe Colomb de la course à pied. Découvrir un nouveau parcours par semaine suffit amplement.

Au lieu de prendre ton chemin habituel, tourne une rue plus tôt, explore le parc municipal le plus proche ou informe-toi sur les jolis parcours qui existent près de chez toi.

Même si tu fais ton parcours habituel dans l’autre sens, ton cerveau perçoit le changement et ta sortie running te procurera tout de suite plus de plaisir.

Conseil n° 6 : Identifie ton « pourquoi »

Demande-toi pourquoi tu cours. Est-ce pour te vider la tête après une journée de travail épuisante, pour perdre du poids ou t’entraînes-tu pour ton premier cinq kilomètres, ton prochain marathon ou tout autre événement de course à pied ?

Dès que tu le sauras, il te sera beaucoup plus facile de ne pas perdre de vue ton objectif. Les objectifs atteignables peuvent te motiver et si tu crois fort à celui que tu t’es fixé, tu prendras alors plus de plaisir et auras plus d’entrain à l’atteindre.

Essaie tout de même de choisir des objectifs réalistes et atteignables pour éviter toute frustration. Ce n’est pas en deux semaines que tu obtiendras la silhouette de tes rêves ni que tu pourras prendre le départ d’un marathon, mais tu seras en bon chemin !

En savoir plus : 10 méthodes simples et smart pour atteindre tes objectifs à coup sûr !

Si tu cours dans le but de perdre du poids, notre Shape Shake 2.0* sera un super allié. Il fonctionne comme un substitut de repas ou t’accompagne dans ta perte de poids dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Conseil n° 7 : Choisis les bons vêtements

Tu viens de t’élancer et voilà qu’une légère bruine se met à tomber ? C’est très énervant de se retrouver trempé jusqu’aux os après seulement cinq minutes de course.

Alors, pour ne pas laisser la météo gâcher ta sortie, enfile une tenue adaptée à la saison. Les vêtements fonctionnels et respirants qui évacuent la transpiration font en sorte que ton corps ne se refroidisse pas lorsque tu transpires. Les vestes et pantalons de course thermiques permettent de rester au chaud en automne et en hiver et protègent également de l’humidité puisqu’ils évacuent la transpiration vers l’extérieur. D’ailleurs, si au départ de ta course tu frissonnes légèrement, ça signifie que tu es habillé correctement.

En savoir plus : comment bien choisir ses chaussures running en 3 questions.  

Plus d’articles de foodspring :

* Perte de poids avec le Shape Shake 2.0 : remplacer deux repas quotidiens par des Shape Shake 2.0 aide à perdre du poids dans le cadre d’une alimentation hypocalorique. Remplacer un repas t’aide à stabiliser ton poids. Ce produit remplit son objectif principal seulement dans le cadre d’une alimentation pauvre en calories. Un régime hypocalorique doit également inclure d’autres aliments. Veille à consommer suffisamment d’eau au quotidien. Veille également à avoir une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’un mode de vie sain.

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.