5 min read

5 astuces simples pour stimuler le brûlage de graisse

frau macht high knees
By: Katharina Klein

Tu fais déjà régulièrement du sport, mais il serait bien que tu perdes encore quelques kilos pour atteindre ta silhouette idéale ? Dans ce cas, il te suffira peut-être même de procéder à quelques ajustements mineurs dans ta vie quotidienne, car bien souvent, quelques changements minimes dans nos habitudes suffisent pour obtenir les résultats souhaités. Nos 5 conseils te montrent comment tirer le meilleur parti de ton entraînement, mais aussi dans ta vie de tous les jours en parallèle.

Si tu fais également attention à avoir une alimentation équilibrée et que tu complètes ton programme d’activité bien pensé avec notre Shape Shake 2.0, rien ne t’empêchera d’atteindre ton poids de forme*.

1. Choisir le bon moment de la journée pour faire du sport

Tu te tiens à ton programme sportif avec rigueur, mais tu attends toujours que la balance affiche enfin le chiffre que tu te souhaites ? Alors essaie donc cette astuce simple mais très efficace, d’après la science.

Selon une étude publiée dans « Frontiers of Physiology », le moment où l’on fait de l’exercice peut avoir un effet positif sur la combustion des graisses, le développement musculaire et la santé cardiovasculaire. Mais ce n’est pas tout : l’étude émet différentes recommandations pour les hommes et les femmes. Selon ses conclusions, les femmes qui souhaitent perdre du poids sur le ventre et faire baisser leur tension artérielle bénéficient le plus de l’exercice lorsqu’elles le pratiquent le matin. Les hommes, quant à eux, stimulent la combustion des graisses de manière idéale lorsqu’ils font de l’exercice le soir, et peuvent également lutter contre l’hypertension artérielle et les signes de fatigue s’ils font du sport tard le soir.

2. Augmenter sa vitesse de marche

Le fait que la marche ait toute sa raison d’être en tant qu’unité d’exercice à part entière ne peut plus être nié, au moins depuis le dernier confinement lié à la Covid-19. Et en effet, faire régulièrement des promenades a de nombreux effets positifs pour ta santé et ta forme physique, est bon pour le moral et, entre autres, stimule fortement ta combustion des graisses.

Tu peux tirer le meilleur parti de ces marches quotidiennes si tu ne te contentes pas de flâner, mais si tu te tiens à un rythme plus soutenu. Selon une étude de la Harvard Medical School, le nombre de calories qu’il est possible de brûler en marchant dépend à la fois du poids et du rythme de marche de la personne, le plus rapide étant le mieux. Comme un marcheur moyen parcourt entre 4 et 6 km/h en moyenne, tu dois essayer d’accélérer pour atteindre au moins une valeur moyenne d’environ 7 km/h pour activer au mieux le plan brûle-graisses.

3. Bénéficier de dépense calorique « passive » lors d’activités non sportives (NEAT)

Tu n’as encore jamais entendu parler du NEAT ? Ne t’inquiète pas, car il ne s’agit pas d’un nouveau sport à la mode, mais de « Non-Excercise Activity Thermogenesis », soit la thermogenèse liée aux activités non sportives en français.

Cela nous donne déjà quelques indices sur ce dont il s’agit. En effet, le terme technique fait référence aux calories que tu brûles chaque jour sans faire d’exercice. Cela a à son tour un effet positif sur ta dépense totale de calories. Tout ce qui se passe lors de tes activités quotidiennes est décisif pour un bilan NEAT parfait. Par exemple, faire du shopping, se rendre au travail à vélo, monter les escaliers, faire le ménage, cuisiner, etc. : chaque mouvement compte, car plus tu t’actives, quel que soit ton programme sportif normal, plus la proportion de calories brûlées à l’aide de la NEAT est élevée.

Alors demande-toi simplement quelles activités tu peux faire en bougeant au lieu d’être assis. Voici quelques suggestions de notre part :

  • Faire du vélo plus souvent au lieu de prendre la voiture ou le bus
  • Rester en mouvement en attendant le bus ou son rendez-vous
  • Garer sa voiture à quelques pâtés de maisons et rentrer chez soi à pied
  • Se tenir debout au lieu d’être assis (cela vaut tant pour les transports en commun qu’au bureau)
  • Se promener pendant qu’on passe un appel téléphonique

4. Vraiment transpirer en effectuant un entraînement en fractionné

Un entraînement associant musculation et endurance est parfait pour un programme de remise en forme équilibré et efficace. Cependant, pour stimuler autant que possible la combustion des graisses, des sollicitations brèves mais intenses telles que celles qu’offre un entraînement en fractionné (c’est-à-dire en changeant constamment l’intensité de l’exercice) sont les plus adaptées.

Selon une étude publiée dans l’European Journal of Applied Physiology, l’un des facteurs les plus importants à cet égard et que l’effet post-combustion est très important après un entraînement en fractionné. Cela permet de brûler beaucoup de calories après l’entraînement, même si l’on est déjà en train de se détendre sur le canapé. Selon l’étude, les sujets étaient capables de brûler trois fois plus de calories après un entraînement en fractionné par rapport à un entraînement ayant une intensité de sollicitation constante. Il est donc tout particulièrement astucieux de tirer le plus profit possible de ce mécanisme du corps.

La forme d’entraînement en fractionné la plus connue est le HIIT, c’est-à-dire l’entraînement en fractionné de haute intensité, qui stimule la combustion des graisses en alternant des phases d’entraînement courtes et intensives, puis des phases de récupération, généralement dans un ratio de 1 sur 2. Tu travailles chaque exercice de manière intensive pendant 40  secondes, puis tu fais une pause de 20 secondes. Avec le HIIT, tu peux simplement faire tes exercices habituels comme des burpees, des pompes, des tractions ou des squats, mais en version courte et efficace.

Les phases de récupération très limitées garantissent que le corps n’a pas la possibilité de se régénérer complètement, ce qui augmente encore plus la stimulation provoquée par l’entraînement. Il en va de même pour les courses en fractionné. Avec celles-ci, tu alternes les sprints et les temps de course libre et bénéficie donc de l’effet post-combustion accru.

Tu peux renforcer l’effet post-combustion en adoptant un régime riche en protéines, par exemple avec un shake préparé avec notre Protéine Whey. Elle fournit tous les acides aminés essentiels dont ton corps a besoin après l’entraînement et aide les muscles à se développer.

5. Monter les escaliers aussi souvent que possible

L’un des moyens les plus simples et les plus efficaces d’intégrer plus d’exercice dans la vie quotidienne, et donc de perdre du poids plus rapidement, est de monter les escaliers. Cela semble très simple, et pourtant songes-y : à quelle fréquence prends-tu l’escalator dans un centre commercial ou montes-tu dans l’ascenseur pour atteindre ton appartement ? Exactement. L’effet positif de monter les escaliers a même été scientifiquement prouvé. Des chercheurs de l’Université de Genève sont parvenus à la conclusion que monter régulièrement des escaliers réduisait non seulement le tour de taille, mais pouvait également avoir un effet positif sur le poids corporel, la teneur en graisse des tissus, la tension et cholestérol. L’effet secondaire bonus, c’est que les muscles des cuisses, des mollets et des fesses se raffermissent. Tu peux tirer le meilleur parti de tes montées d’escalier en incorporant des variations, comme franchir plusieurs marches à la fois, t’agenouiller très bas à chaque pas ou augmenter le rythme.

* Perte de poids avec Shape Shake 2.0 : remplacer deux repas quotidiens par deux Shape Shake 2.0 contribue à la perte de poids dans le cadre d’un régime hypocalorique. La substitution d’un repas t’aidera à maintenir ton poids. Le produit n’atteint l’objectif que dans le cadre d’un régime hypocalorique. Un régime hypocalorique doit également inclure d’autres aliments. Assure-toi de boire suffisamment de liquides chaque jour. Veille à avoir une alimentation variée et équilibrée, ainsi qu’un mode de vie sain.

Pour aller plus loin avec foodspring :

Article sources
We at foodspring use only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial policy to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.