4 min read

Le sport, c’est bien, à deux, c’est mieux ! Trouve le partenaire d’entraînement idéal

partenaires d'entraînement
Rédactrice & Coach en fitness
Julia est une coach en fitness. Elle rédige nos articles traitant du fitness et de la nutrition, et prépare nos programmes d’entraînement gratuits.

Avec le bon partenaire d’entraînement, ton workout est amusant et efficace. Les sept critères que nous te présentons dans cet article montrent que ton partenaire et toi êtes faits l’un pour l’autre. Et qu’y a-t-il de mieux qu’une récompense riche en protéines après une séance d’entraînement intense ? Essaie voir nos Protein Balls, elles sont délicieuses et faciles à partager !

Qu’il s’agisse de ton copain ou de ta copine, d’un ou d’une meilleur(e) ami(e) ou simplement d’un(e) partenaire fitness, il s’agit d’une personne clé dans ta vie. Avec le bon partenaire d’entraînement, le workout prend la forme d’un événement social : vous vous motivez, vous soutenez, atteignez et célébrez vos objectifs, vous traversez de bonnes et de mauvaises phases et vous êtes toujours là l’un pour l’autre.

Mais trouver le bon partenaire d’entraînement n’est pas si simple. Ton mari ou ta femme adore soulever des poids, mais ton cœur bat plutôt pour la course à pied ? Même si vous êtes une équipe de rêve dans la vie, il vaut peut-être mieux limiter l’entraînement commun à une séance de stretching ou à des vacances de randonnée. Outre les aspects sportifs, c’est aussi l’état d’esprit qui détermine le partenaire d’entraînement parfait.

Avant de poursuivre ta lecture, pense à une chose : les caractéristiques qui font le compagnon d’entraînement parfait ne sont pas seulement valables pour l’autre, mais aussi pour toi. Le plus important pour trouver le bon partenaire d’entraînement est d’être soi-même quelqu’un avec qui les autres aimeraient s’entraîner.

#1 Le partenaire d’entraînement idéal a des objectifs similaires aux tiens

Outre le fait de pratiquer le même sport, il est utile que ton partenaire d’entraînement et toi poursuiviez les mêmes objectifs, ou du moins des objectifs similaires. Les sprinters s’entraînent différemment des marathoniens, l’entraînement de la force maximale nécessite une autre approche que celle de l’endurance de force.

Ce n’est qu’en poursuivant un objectif similaire que vous pourrez tous deux accomplir une tâche d’après la même méthodologie et en suivant un plan comparable, voire identique, selon le stade duquel chacun débute. Ainsi, les séances d’entraînement et les jours auxquels vous les accomplissez auront un sens pour chacun de vous.

Astuce lecture de notre rédaction : Le savais-tu ? La meilleure façon d’atteindre tes objectifs est de faire ton programme d’entraînement en 6 étapes.

#2 Le partenaire d’entraînement idéal est fidèle

Cela signifie que tu peux compter sur lui. Le partenaire d’entraînement idéal arrive à l’heure, même si la bière de la veille était de trop, ou si le temps invite plus à rester allongé sur le canapé qu’à courir sous la pluie/se rendre à la salle de sport, ou encore si son baromètre de motivation est à zéro – et ce, tout simplement parce qu’il ne veut pas te laisser tomber.

#3 Le partenaire d’entraînement idéal a un état d’esprit qui reflète le tien

La nature de ton état d’esprit à toi est secondaire, l’important est que vous vouliez tirer la même chose de votre entraînement. Il n’y a rien de mal à vouloir faire peu d’exercices, de séries, de distances, d’unités, etc., tant que ton partenaire veut la même chose. Quelqu’un qui voudrait aller au bout de ses limites serait plutôt démotivé par cette attitude. L’inverse vaut aussi : si ton partenaire d’entraînement veut constamment en rajouter une couche alors que tu es déjà en train de fantasmer sur la boisson post-entraînement que tu vas déguster, ça risque de ne pas être très amusant non plus.

Ein Mann und eine Frau meditieren
©Svetikd

#4 Les partenaires d’entraînement idéaux s’entraînent d’égal à égal

Dans l’idéal, ton partenaire d’entraînement s’entraîne à un niveau similaire au tien. Dans les sports d’endurance notamment, il est possible que l’un de vous n’ait pas toujours son compte, tandis que l’autre court ou pédale un peu plus vite ou un peu plus longtemps qu’il ne le faudrait.

Avoir un niveau similaire est également utile en musculation. Quelqu’un qui a déjà repoussé ses limites au développé couché sait exactement ce qui est important dans l’exécution de l’exercice et peut reconnaître d’un œil exercé quand il doit intervenir.

Plus tu t’entraîneras avec ton partenaire d’entraînement, plus vous apprendrez à vous connaître. Si vous avez des expériences sportives similaires, tu peux alors rapidement reconnaître et soutenir ton copain d’entraînement lorsque celui-ci se trouve dans une situation limite sur le plan physique ou mental.

Des connaissances similaires en matière d’entraînement permettent également de discuter des plans d’entraînement, de se faire mutuellement un compte-rendu sur l’exécution correcte des mouvements et d’échanger l’un avec l’autre de manière productive lorsque l’entraînement n’est pas aussi réussi que souhaité.

#5 Le partenaire d’entraînement idéal te motive et te freine si nécessaire

La motivation fonctionne différemment pour chacun d’entre nous. Si l’un a besoin d’être encouragé, l’autre a besoin d’être challengé. D’autres encore atteignent une forme du tonnerre lorsque leur partenaire d’entraînement leur fait remarquer leurs propres capacités. Le bon partenaire d’entraînement te connaît et sait quelle forme de motivation te permet de repousser tes limites.

Tout aussi important : le partenaire d’entraînement parfait voit aussi quand c’est assez et tu lui fais suffisamment confiance pour te laisser freiner.

#6 Le partenaire d’entraînement idéal est honnête

C’est sûr que c’est confortable quand quelqu’un te dit ce que tu veux entendre. Chacun d’entre nous aime entendre qu’on a l’air en forme, qu’on progresse ou que ce n’était certainement pas si grave d’avoir à nouveau sauté sa journée de repos.

Mais peu importe de quoi il s’agit : un bon partenaire d’entraînement est honnête avec toi et te dit si tes squats laissent encore à désirer après des mois de pratique, si ton travail de définition n’est plus aussi visible après les vacances ou si tes objectifs sont tout simplement trop ambitieux à en juger par ton niveau d’entraînement actuel.

#7 Le partenaire d’entraînement parfait n’est pas parfait

Le meilleur pour la fin : le partenaire d’entraînement parfait n’est pas parfait. Pas plus que toi ou n’importe qui d’autre. Il arrive à tout le monde d’utiliser le mauvais ton, de donner une mauvaise évaluation, de ne pas avoir envie de s’entraîner, de faire son propre truc dans une humeur bizarre ou d’être frustré et de se défouler sur l’autre. Ce sont des choses qui arrivent. Tu n’en veux pas à un vrai ami d’entraînement. Au contraire, tu sais que cela pourrait aussi t’arriver et tu le soutiens inconditionnellement dans le sport et dans la vie parce que vous êtes partenaires.

Pour plus de conseils et d’informations relatifs à ce sujet de la part de foodspring :

Article sources
We at foodspring use only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial policy to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.