Lu en 5 min

5 bonnes raisons de faire une pause de sport !

Eine Frau hört zu hause entspannt Musik
Rédactrice et fitness coach
Journaliste de formation, Lisa est également une coach diplômée, avec une prédilection pour le fitness, la nutrition et la méditation. Elle travaille depuis plusieurs années en collaboration avec différents magazines spécialisée en bien-être et fitness, et rédige aujourd’hui nos articles à propos du bien-être en général, mais aussi des entraînements et du fitness.

Pour la plupart des athlètes, il est hors de question de faire une pause dans leur entraînement. Laisser ses haltères de côté et ranger ses chaussures de course dans le placard ? En aucun cas ! La peur de perdre la forme ou de devoir recommencer à zéro est bien trop grande. Découvre ici pourquoi il peut toujours être utile de faire un break dans son entraînement de temps en temps.

Une maladie ou une blessure sont les raisons habituelles qui obligent une personne à arrêter le sport momentanément. Mais il existe également d’autres raisons pour lesquelles il peut être judicieux de faire une pause dans son programme d’entraînement. Accorde-toi – en fonction de tes ambitions sportives – une pause de deux à trois semaines au moins une fois par an. Bien sûr, ces pauses peuvent aussi avoir lieu plus fréquemment et être plus ou moins longues. Écoute consciemment ton corps et profite, par exemple, des vacances pour récupérer complètement. Même si tu prends une pause sportive, souviens-toi qu’il est important de couvrir tes besoins en protéines. Les protéines contribuent au maintient de ta masse musculaire et sont nécessaires à une alimentation équilibrée. Si tu as besoin d’un coup de pouce pour couvrir tes besoins en protéines, notre Protéine Whey est le shake qu’il te faut.

Le savais-tu ? Tes muscles sont plus intelligents que tu ne le penses. Ils disposent d’une mémoire, appelée la Muscle Memory Effect (« l’effet mémoire musculaire ») dans laquelle ils mémorisent ton état physique obtenu par l’entraînement. Quiconque s’est entraîné régulièrement avant de faire un break en sport, retrouvera sa forme plus rapidement par la suite. L’inquiétude de devoir tout recommencer à zéro n’est donc pas fondée.

#1 Tu évites le surentraînement

Plus, c’est mieux ? Certainement pas dans le sport. Si tu t’entraînes trop souvent ou trop intensément et que tu soumets de cette façon ton corps à trop d’efforts, les conséquences peuvent être graves. Les symptômes du surentraînement varient d’une personne à l’autre. Les symptômes courants sont la réduction des performances, la perte musculaire, la prise de poids et la fatigue chronique. Il faut parfois des semaines, voire des mois, pour que le corps se remette d’un tel marasme et que tu te sentes suffisamment en forme pour reprendre le sport.

As-tu tendance à aller un peu trop loin au-delà de tes limites physiques ? Si tel est le cas, il vaut mieux faire une pause. Pour éviter le surentraînement et une longue pause forcée, une abstinence sportive auto-imposée est la bonne décision.

Astuce de notre rédaction : découvre ici tout ce que tu dois savoir sur le surentraînement.

#2 Ton corps peut se régénérer complètement

On n’a rien sans rien ! Nous avons tous eu des courbatures à un moment ou à un autre. Avoir de temps à autres une sensation de muscle échauffé après une séance d’entraînement intense ne représente pas un problème en soi. L’important est de s’accorder suffisamment de repos. Il est recommandé d’observer une période de récupération d’au moins 24 heures, de préférence de 48 heures, afin que le corps puisse réparer les déchirures des fibres fines qui provoquent les douleurs musculaires.

Cependant, les sportifs ignorent souvent les petites douleurs et reprennent l’entraînement trop tôt. Certes, ton corps peut pardonner une courbature de temps en temps, mais outre les muscles, les articulations, les tendons et les ligaments sont également sollicités pendant le sport. Par exemple, les coureurs se plaignent souvent de douleurs aux genoux, tandis que les sportifs en entraînement de force souffrent de tendinites et que les joueurs de tennis subissent le fameux « tennis elbow » ou un conflit sous-acromial.

Bref, ton corps mérite aussi des vacances ! Prendre une pause de temps en temps réduit le risque de blessures majeures et te permet de récupérer complètement.

Frau macht Power Yoga
©Mikolette

Astuce de notre rédaction : les athlètes professionnels ne jurent que par la proprioception pour réduire le risque de blessure. Pour en savoir plus sur la proprioception, consulte notre article.

#3 Tu te vides la tête

Aussi bon que soit l’exercice, il peut être aussi source de stress : en programmant par exemple une course à pied très tôt avant le travail, en écourtant ta pause déjeuner pour faire une séance d’haltères… Ou que tu annules directement ton rendez-vous avec tes amis pour pas manquer une séance d’entraînement !

La simple gestion du temps entre engagements personnels, professionnels et sportifs est un facteur qui peut faire monter la pression et conduire à l’épuisement. En faisant une pause dans le sport, par exemple pendant les vacances, tu te donnes la possibilité de faire le vide dans ta tête. Tu peux repenser tes priorités, remettre en question ta routine, puis prendre un nouveau départ.

#4 Tu as du temps pour d’autres activités

Le sport est un mangeur de temps. Certes, un mangeur de temps positif, mais as-tu déjà pensé à ce que tu aimes faire en dehors du sport ? De nombreux athlètes blessés et cloués chez eux réalisent soudain qu’ils ne savent pas quoi faire d’eux-mêmes.

Profite d’une pause dans l’entraînement pour apprendre à mieux te connaître. Par exemple, essaie des loisirs créatifs, apprends la méditation, tiens un journal… Profite enfin de ce temps pour dormir – ou mets-toi aux fourneaux. Qui sait, tu pourras découvrir un autre sport qui te plaît encore plus ou qui complète ta routine d’entraînement habituelle durant ta pause !

Astuce de notre rédaction : découvre dès maintenant nos recettes fitness pour ajouter de la variété à ton assiette.

 

whey protein
©foodspring

#5 Tu as une nouvelle motivation

Même s’il est difficile de s’y mettre, à un moment donné, le sport devient une routine pour la plupart des gens. Une fois que tu as dépassé le stade de la flemme, ton tapis d’exercice se déroule presque tout seul le matin au lever. L’entraînement devient automatique. Cela peut poser problème à long terme car tu peux perdre la joie de t’entraîner. Aussi utile que soit l’autodiscipline, il se peut qu’à un moment donné tu ne saches plus pourquoi tu fais du sport.

Une pause dans le sport peut t’aider à retrouver la motivation. Dans le meilleur des cas, tu réalises pourquoi ton entraînement de course, de musculation ou de yoga est l’un des plus beaux passe-temps qui soit pour toi. Après l’abstinence que tu t’es imposée, tu reviendras à ton tapis de gym ou à tes haltères avec un sentiment de joie renouvelé. De cette façon, tu restes motivé pour le sport à long terme !

Pour aller plus loin avec foodspring :

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires