7 min read

Zoom sur 8 régimes adaptés à ton organisme

muesli au yaourt
Rédactrice & coach en fitness
Undine est coach fitness, diplômée des métiers du fitness, de la santé et du bien-être. Elle rédige des articles concernant l’alimentation et des articles fitness. Elle crée également des programmes alimentaires gratuits.

C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle : il existe une pléthore de régimes. Comment savoir lequel te correspond ? Tout dépend de tes objectifs, de ton mode de vie, et des systèmes alimentaires que tu veux soutenir. Dans cet article, nous détaillons 8 régimes qui te permettront de te faire une idée de ce qui existe.

1. Régime hyperprotéiné : le plein de protéines tout au long de la journée

Un régime hyperprotéiné annonce la couleur : il s’agit de consommer énormément de protéines à chaque repas. C’est un régime idéal si tu cherches à prendre du muscle, mais aussi si tu cherches à perdre du poids.

Quels aliments constituent la base de ce régime ?

Tout est dans le nom. Bien que beaucoup choisissent d’intégrer plus de produits et de sous-produits d’origine animale dans leur alimentation afin d’avoir un plus grand apport en protéines, il est possible de se tourner vers les alternatives à base de protéines végétales, qui sont idéales pour les végétarien(ne)s et les vegans. Quels sont les aliments riches en protéines ?

  • Œufs
  • Viande et poisson maigres
  • Produits laitiers
  • Tofu
  • Légumineuses
  • Quinoa
  • Seitan

Étant donné que notre organisme ne peut assimiler que 25 à 30 grammes de protéines à la fois, le mieux est d’alterner des repas et des collations riches en protéines en les espaçant suffisamment. Même si tu fais le plein de produits et de sous-produits d’origine animale, il ne faut pas oublier les autres macronutriments. Les glucides constituent le carburant de choix de l’organisme : ils sont nécessaires à son bon fonctionnement, y compris sur le versant cérébral. Ils contiennent également certains micronutriments, sels minéraux et certaines vitamines, éléments essentiels au renouvellement cellulaire.

Un côtelette d’agneau ou une brochette de tofu grillé comme en-cas, ça n’est pas toujours appétissant ; tu peux donc vouloir étoffer ta panoplie d’aliments riches en protéines. Les poudres protéinées Foodspring sont disponibles en version Whey et végétale et conviennent donc aux omnivores comme aux végétarien(ne)s et aux vegans.

Article lié : Tu as besoin d’aide pour atteindre tes objectifs ? Essaie notre Body Check ! 

2. Régime pauvre en glucides : des lipides plutôt que des glucides

Bien que la notion de régimes pauvres en glucides pour perdre du poids nous soit familière, nous savons rarement qu’il en existe plusieurs familles : on peut ainsi citer les régimes paléos et les régimes cétogènes, qui bien que différents, sont pauvres en glucides. Pour réduire ta consommation de glucides, pas besoin de te lancer dans le dernier régime à la mode : il te suffit de réduire ton apport en glucides jusqu’à 26 % de tes apports totaux, et le tour est joué.

Quels aliments constituent la base de ce régime ?

Ce régime limite l’apport en glucides, tout en faisant la part belle aux protéines. La réduction des glucides sur une courte période peut entraîner une perte de poids assez rapide, mais sur le long terme il n’est pas viable de s’en priver complètement. Contrairement aux glucides raffinés, les glucides complexes contiennent une grande part des nutriments dont notre organisme a besoin pour fonctionner. Quels sont les aliments pauvres en glucides ?

  • Viande et poisson
  • Fruits et légumes
  • Avocats
  • Légumineuses
  • Oléagineux, graines et huiles
  • Produits laitiers

Conseil : en consommant notre tartinade protéinée, tu profiteras d’un en-cas gourmand tout en respectant un apport réduit en glucides.

3. Régime paléo : l’alimentation de l’homme des cavernes

Le concept du régime paléo est le suivant : c’est en mangeant comme nos ancêtres du Paléolithique que nous nous sentirons au meilleur de notre forme. Le yaourt, les céréales et le fromage n’existaient pas à l’âge de pierre, et nos organismes n’étaient pas adaptés à leur consommation. C’est l’idée de base. Les adeptes de ce régime limitent également leur consommation de fruits, voire de légumes.

Quels aliments constituent la base de ce régime ?

Pas besoin de chasser pour t’alimenter, mais il faut bien comprendre que la plupart des aliments du commerce ne correspondent pas à la philosophie de ce régime. Par exemple, les aliments transformés comme les céréales, les pâtes, le pain et les desserts contiennent généralement du sucre et sont donc relativement riches en glucides. Les arachides ne conviennent pas non plus, car ce sont des légumineuses (comme les haricots secs) et pas des oléagineux (comme les amandes et les pistaches, qui elles conviennent). Quant aux produits laitiers, ils sont proscrits. Certains adeptes des régimes paléos évitent de consommer des aliments qui n’ont été cultivés qu’après la fin du Paléolithique, comme l’ananas ou les graines de chia. C’est à toi de voir jusqu’à quel point tu veux suivre ce régime. Quels sont les aliments recommandés ?

  • Viande et poisson
  • Fruits et légumes locaux
  • Oléagineux (mais pas d’arachides) et graines
  • Baies (comme les myrtilles et les framboises)
  • Œufs
  • Avocats

 4. Régime IIFYM : les macronutriments, rien que les macronutriments

IIFYM signifie « if it fits your macros » (« si ça correspond à tes macros »). Traduction : tu peux manger n’importe quel aliment du moment que tes besoins en macronutriments sont couverts. Ce n’est pas le type de régime qu’il est possible d’adopter immédiatement, étant donné qu’il faut d’abord déterminer tes besoins en glucides, protéines et lipides. Si tu recherches la prise de muscle, les protéines prendront plus de place dans ton régime, alors que si tu es athlète de fond et que tu t’entraînes pendant des heures, les glucides seront mis à l’honneur. Grâce à notre Body Check, outil gratuit et pratique, tu peux calculer tes besoins en macronutriments en quelques minutes seulement.

Quels aliments constituent la base de ce régime ?

Ce qui est bien avec ce régime, c’est que tu peux manger tout ce que tu veux (oui, vraiment tout !) du moment que tes besoins en macronutriments sont couverts. Peu importe que ce soit de la salade ou de la crème glacée. Utilise une application de nutrition ou lis l’étiquette du produit pour connaître la composition en macronutriments de tes aliments avant de te lancer. Quels aliments sont appropriés ?

  • Fruits et légumes
  • Aliments riches en protéines, comme la viande, le poisson et les produits laitiers
  • Légumineuses
  • Avocats, oléagineux, huiles de haute qualité
  • Céréales complètes

5. Régime riche en glucides : quand les glucides font du bien

Un régime riche en glucides est idéal pour contrer les effets indésirables d’un régime pauvre en glucides. Il s’agit de réduire les lipides plutôt que les glucides. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut manger des pâtes toute la journée. Ce régime comprend beaucoup de fruits, de légumes et d’autres aliments d’origine végétale, comme les flocons d’avoine et les céréales complètes. Manger lentement est une recommandation essentielle de ce régime, car cela permet de mieux détecter les signes de l’appétit et de la satiété.

Quels aliments constituent la base de ce régime ?

Les régimes riches en glucides sont essentiellement à base de… glucides. De glucides complexes uniquement. Pour cela, rien de mieux que les céréales complètes, les fruits et les légumes. Bien sûr, les besoins en protéines et en graisses saines (présentes dans l’huile d’olive et les avocats, par exemple) doivent être couverts. Que consommer d’autre ?

  • Légumineuses
  • Riz, pâtes et pain complets
  • Fruits et légumes
  • Viande et poisson maigres
  • Produits laitiers

Conseil : le secret commun à la plupart des régimes est d’établir l’équilibre entre les protéines, les glucides complexes et les bonnes graisses. Notre complexe Energy Aminos en poudre peut t’aider à recevoir les apports en acides aminés nécessaires au développement et à l’entretien musculaire.

6. Régime cétogène : le plein de graisses

Le régime cétogène est avant tout basé sur les aliments riches en graisses, les glucides provenant uniquement des fruits et des légumes. « Cétogène » fait référence au processus de la cétose, par lequel l’organisme utilise les lipides en lieu et place des glucides pour fonctionner. Ce basculement peut être inconfortable, mais après quelques jours il produit chez certaines personnes un sentiment d’euphorie. Bon nombre de non-athlètes choisissant le régime cétogène le font pour perdre du poids, mais certains athlètes de fond l’ont également adopté, car ils trouvent que les lipides fournissent de l’énergie plus longtemps pendant les efforts intenses et de longue durée.

Quels aliments constituent la base de ce régime ?

Bien que ce régime repose sur l’absorption de graisses, toutes ne conviennent pas. L’accent doit être mis sur les graisses saines, riches en acides gras oméga-3, et pas sur les graisses saturées ou les acides gras trans, qui se trouvent principalement dans les viandes transformées ainsi que dans les aliments congelés et ultratransformés. Quelques aliments de base de ce régime :

  • Avocats
  • Œufs
  • Oléagineux, graines et huiles
  • Poisson gras
  • Légumes verts
  • Baies

7. Jeûne intermittent : des prises alimentaires espacées

Le principe de ce régime est d’allonger les périodes pendant lesquelles tu ne t’alimentes pas. L’idée sous-jacente est que lorsque tu digères, ton organisme y consacre toute son énergie.  En ne t’alimentant que pendant une période de six à huit heures, tu lui laisses suffisamment de temps pour se régénérer. Un système digestif au repos permet également d’avoir un meilleur sommeil. Certaines personnes jeûnent pour perdre du poids, mais la recherche peine à déterminer si leur amincissement est dû une augmentation du métabolisme ou à la limitation des apports alimentaires sur une période donnée. Les femmes et les hommes ne répondant pas de la même manière au jeûne intermittent, il se peut que tu aies l’impression de ne constater aucun effet tangible.

Quels aliments constituent la base de ce régime ?

Le jeûne intermittent te permet de manger ce que tu veux, du moment que ce n’est pas au cours d’une période d’abstinence. Lors de ta période d’alimentation, choisis des aliments riches en protéines et en glucides complexes, afin de te sentir rassasié jusqu’au prochain repas. Que consommer ?

  • Riz, pâtes et pain complets
  • Viande et poisson
  • Œufs
  • Faisselle, faisselle maigre
  • Fruits et légumes
  • Légumineuses
  • Avocats, oléagineux, graines et huiles

8. Régime méditerranéen : un parfum de Sud

Avec ce régime, tu te nourriras comme si tu vivais en Grèce : il comprend beaucoup de légumes frais, de poisson gras, d’huile d’olive et de céréales complètes. Ajoute à cela un verre de vin rouge et pas mal d’activité physique, et tu te sentiras bien sans te priver. Dans le régime méditerranéen, la part belle est faite aux légumes, et moins à la viande. Dans certains cas, les régimes méditerranéens ne comprennent carrément pas de viande rouge, ce qui le rend facile à adopter si tu es vegan ou végétarien. Quant aux aliments transformés, ils n’ont généralement pas droit de cité. Alors concrètement, que manger lorsqu’on suit ce régime ?

  • Fruits
  • Fruits de mer
  • Herbes et épices
  • Légumes crucifères
  • Tomates et aubergines
  • Fruits

Conseil : la qualité des produits frais peut varier en fonction de la saison. En fonction de tes apports et de tes besoins, tu pourrais essayer notre complexe Daily Vitamins, afin d’éviter toute carence.

Article sources
We at foodspring use only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial policy to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.