6 min read

De grand dadet à athlète complet – notre interview avec Julian

Rédacteur & Coach en fitness
Dominic est journaliste dans les métiers du sport et entraîneur sportif. Il rédige nos articles sur le fitness, et crée également des programmes d'entraînement gratuits pour chacun de tes objectifs.

Il y a encore quelques mois, Julian était plutôt gringalet. En l’espace de 6 mois, il a réussi à prendre 8 kilos de muscles. Comment ? Il nous dit tout dans cette interview.

Si tu devais décrire ta silhouette en quelques mots, tu dirais : grand, mince, dégingandé. Mais si on te demandait quel est le corps de tes rêves, tu répondrais simplement : athlétique.

Notre conseil : Nous avons établi un guide de musculation en 12 semaines avec Adrian Mundwiler, l’homme le plus fit de Suisse. S’il y en a bien quelqu’un qui sait comment s’y prendre pour se muscler, c’est lui. Dans ce guide, tu trouveras un programme d’entraînement et de nutrition complet avec plus de 120 recettes différentes.

De plus, dans le Pack musculation pro, le guide de musculation est gratuit.

Découvrir le guide musculation gratuitement

Tu es novice en musculation ? Ou bien tu as déjà essayé de te muscler, sans grand résultat ? C’est le moment de te prendre en main et de découvrir comment les autres font pour se muscler en un rien de temps.

Peut-être que :

  • tu ne sais pas comment t’entraîner correctement pour te muscler.
  • tu ne sais pas quel régime alimentaire adopter.
  • tu as déjà essayé plusieurs fois de te muscler sans parvenir à des résultats satisfaisants.

Peu importe où tu en es aujourd’hui. Julian, client chez nous, t’explique comment lui, il a réussi à gagner 8 kilos de muscles en l’espace de 6 mois.

Salut Julian, combien de temps et combien de kilos séparent ces deux photos ?
Environ 6 mois. La première date d’avril et la seconde de début octobre. Je pesais 93 kilos sur la première photo et 101 kilos sur l’autre. J’ai bien profité de l’été pour travailler sur mon corps.

À quelle fréquence t’es-tu entraîné ?
Je me suis entraîné tous les jours, parfois plusieurs fois. Comme je joue dans une équipe de basket et que j’étudie pour devenir enseignant en biologie, le sport est très présent dans ma vie.

J’ai 2 entraînements de basket par semaine auxquels vient s’ajouter un match, pendant la saison. Dans le cadre de mes études, j’ai deux à trois cours de sport. Je suis allé à la salle trois fois par semaine ces derniers mois.

Je prends la musculation comme un moyen de progresser dans mon sport, le basket. Grâce à ça, je suis également moins sujet aux blessures dans mon sport d’équipe.

Julian beim Krafttraining
©Julian Lexa

Et à quoi ressemblait ton entraînement ?
Pendant longtemps, j’ai privilégié un programme en trois parties :

  1. Pectoraux, épaules et triceps
  2. Dos et biceps
  3. Cuisses et jambes

Pour cela, j’ai opté pour davantage d’exercices comme le développé couché, les dips, l’haltérophilie, les squats et les fentes et moins d’iso-tension. Ensuite, j’ai ajouté quelques exercices de gymnastique à mon programme, comme les tractions et les pompes.

Concernant les tractions, j’ai senti les progrès que j’effectuais grâce au fait que j’en faisais régulièrement. C’est vrai pour presque tous les exercices : c’est la continuité permet de progresser et d’augmenter le niveau de difficulté.

Durant l’été, j’étais très souvent dehors et j’ai beaucoup travaillé ma motricité. Cela signifie que j’ai fait beaucoup de saut à la corde, de pliométrie et de sprints. Ce type d’exercice est excellent si on veut s’entraîner vite et efficacement.

J’ai consacré également une partie de mon entraînement au core training, qui se divisait en 4 exercices abdominaux, comme par exemple les Russian twists, le déploiement abdominal ou les crunchs abdos sur bosu ball. Je faisais des séries de 3 avant l’entraînement proprement dit.

En ce moment, j’essaye de faire travailler tout mon corps lorsque je m’entraîne. Pour cela, je soulève beaucoup d’haltères. Le développé couché, les squats et le soulevé de terre sont la base de mes séances, pas ensemble mais par alternance.

Comment faisais-tu pour récupérer après des séances d’une telle intensité ?
J’accorde baucoup d’importance au sommeil et j’ai essayé de dormir au moins 8 heures par nuit. J’ai fait bien attention à manger beaucoup de fruits et légumes, quotidiennement. Je pense que c’est un des secrets majeurs d’une bonne récupération.

Après une séance de muscu, je fais toujours beaucoup d’étirements car les muscles sont très contractés. J’ai besoin de rester souple des hanches et des jambes afin d’éviter les blessures. C’est aussi très important pour les séances de sauts.

Julian beim Basketballtraining
©Julian Lexa

Le conseil de la rédaction : après l’entraînement, les acides aminés de nos Recovery Aminos permettent à tes muscles de récupérer. La dextrose et la maltodextrine garantissent un apport rapide en glucides afin que tes muscles se régénèrent. En plus, notre boisson post-entraînement ne contient aucun arôme artificiel.

Découvre nos Recovery Aminos

Ça arrive à tout le monde d’avoir des jours sans, où on est moins motivé. Quelle est ta solution dans ce cas de figure ?
Je me suis dit depuis le début que j’avais un but à atteindre et que mes efforts allaient payer. À chaque fois que j’ai eu la flemme, je me suis malgré tout obligé à m’entraîner et je ne l’ai jamais regretté après coup. Ça donne une stimulation supplémentaire pour la fois suivante. Pendant longtemps, j’ai également pratiqué avec un ami. Quand on a de la compagnie pour faire du sport, on se motive mutuellement.

Les Energy Aminos de foodspring, grâce à leur caféine, m’ont permis de combattre la fatigue. La caféine et les acides aminés ensemble, ça booste un bon coup avant un entraînement intensif. Nénanmoins, je n’en prends pas trop souvent pour ne pas m’habituer à l’effet.

Découvrir les Energy Aminos

Les muscles ne se développent que si on leur donne les bons nutriments. Quel rôle ton alimentation a-t-elle joué ces dernières semaines ?
Un rôle essentiel ! J’ai toujours pris soin de choisir les bons aliments pour avoir l’apport calorique dont j’ai besoin. Je cuisine moi-même la plupart du temps, comme ça je peux gérer la qualité et la quantité.

De combien de calories avais-tu besoin quotidiennement et qu’est-ce qui te permettait de le savoir ?
Je n’ai jamais vraiment compté mes calories de manière ultra-précise. Je ne le fais d’ailleurs toujours pas aujourd’hui. Avec le temps, on finit par sentir combien de calories contient un repas et combien on doit en emmagasiner. J’ai aussi un bracelet qui compte les calories, ainsi je sais au quotidien où j’en suis.

Avec ma taille (1,97 m) et mon poids, mon besoin calorique se situe environ à 2 000 Cals. Les jours d’activité sportive, ce besoin monte à 3 500, je sais donc comment m’alimenter en fonction.

Calcule ton besoin en calories

Comment as-tu couvert ton besoin calorique quotidien ?
J’ai fait attention à avoir une alimentation riche en protéines. Les œufs, la volaille, les fruits à coque et les shakes naturels constituaient mes sources principales en protéines. Pour ce qui est des glucides, j’ai opté pour les flocons d’avoine, les pommes de terre, le riz et les pâtes. Je mange des flocons d’avoine tous les matins au petit-déjeuner.

Le conseil de la rédaction : pour ton juste apport en calories, nous avons élaboré notre Avoine instantanée. Les flocons d’avoine se diluent facilement et sont excellents à boire. Dans chaque portion se trouvent 380 Cals.

Découvrir notre avoine instantanée

Que mangeais-tu immédiatement après tes séances ?
La plupart du temps, je mangeais des fruits, ou bien je buvais un shake avec quelques fruits à coque à côté.

Y avait-il des suppléments que tu prenais pour chaque entraînement ?
Durant deux mois, j’ai pris de la créatine tous les jours. Les résultats ont été très rapides : mes muscles se sont développés de manière visible et mes séances étaient plus efficaces.

Pour récupérer après l’entraînement,  les gélules de zinc et magnésium de foodspring m’ont énormément aidé.

Beaucoup de jeunes hommes grands et fins, comme tu l’étais, se plaignent de manger tant et plus sans jamais prendre un gramme de muscle. Que leur conseillerais-tu ?
Il est très important de consommer beaucoup de glucides sous forme de pâtes, pommes de terre et flocons d’avoine, qui donnent beaucoup d’énergie et rassasient. Certains jours, je mange 400 à 500 grammes de pâtes avec du thon. Parfois, il n’est pas déconseillé de manger plus qu’à sa faim. Je recommande également de manger beaucoup de protéines : poulet, bœuf et poisson.

Mais il faut s’entraîner dur. S’entraîner de manière à ce que ton corps s’en souvienne le lendemain. Augmenter l’intensité des séances et manger beaucoup sont mes conseils principaux.

L’histoire de Julien t’inspire et tu veux atteindre tes objectifs comme lui ? Alors nous avons ce qu’il te faut : un pack complet pour t’aider dans ton développement musculaire. Tu y trouveras de la créatine, des Energy Aminos et des Recovery Aminos, ainsi que de l’Avoine instantanée et de de la Protéine Whey. Et la cerise sur le gâteau : notre Guide Musculation en 12 semaines.

Pour découvrir notre Pack Musculation Pro et son Guide Musculation en 12 semaines, clique ci-dessous :

découvrir le pack musculation pro
Article sources
We at foodspring use only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial policy to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.