Lu en 7 min

Longboard : les meilleures astuces d’apprentissage pour les débutants

longboard
Rédactrice et fitness coach
Journaliste de formation, Lisa est également une coach diplômée, avec une prédilection pour le fitness, la nutrition et la méditation. Elle travaille depuis plusieurs années en collaboration avec différents magazines spécialisée en bien-être et fitness, et rédige aujourd’hui nos articles à propos du bien-être en général, mais aussi des entraînements et du fitness.

Aucun autre sport n’offre autant de liberté, de fraîcheur et de décontraction que le longboard. Toi aussi, tu rêves de parcourir la ville en skate avec tes amis et de pratiquer des figures toutes simples avec eux ? Alors il est temps d’apprendre le longboard. Découvre dans cet article tout ce que tu dois savoir sur le longboard !

Longboard : définition et types

Le longboard est une planche allongée (deck) avec deux axes (trucks), chacun équipé de deux roues. La longueur de la planche est généralement comprise entre 90 et 150 centimètres, tandis que sa largeur varie de 17 à 25 centimètres.

Il existe différentes formes de longboard, également appelées « shape ». Les extrémités – le nez à l’avant (nose) et la queue à l’arrière (tail) – peuvent être rondes ou pointues. Il existe également des planches avec des découpes aux extrémités, appelées cutouts, et avec des kicktails – ce terme désignant les extrémités avant et arrière de la planche, courbées vers le haut. Les formes les plus populaires sont le Pintail et le Twintip. L’extrémité avant des Pintail-Boards est ronde, tandis que la queue est plus étroite et s’effile en pointe. Quant aux Twintip-Boards, ils ont une forme symétrique avec des découpes pour les axes.

La taille, la forme et la souplesse du board déterminent ses caractéristiques lors de la conduite. Certaines planches sont mieux adaptées pour cruiser, d’autres sont mieux adaptées aux slaloms, et d’autres encore sont mieux adaptées aux figures. Tu peux en savoir plus à ce sujet dans la section consacrée aux différents styles de cruising.

Il est préférable de consulter un expert avant l’achat du board pour savoir quel longboard convient le mieux à tes besoins. Le choix du board est très individuel. Mais rappelle-toi bien : plus la deck est longue, plus elle t’apportera de la stabilité. Cependant, une longue planche est moins maniable.

Quelle est la différence entre un longboard et un skateboard ?

Comparé au longboard, le skateboard est plus court. Une planche de skateboard mesure environ 80 x 20 centimètres. De plus, la forme est symétrique : les deux extrémités sont munies d’une queue, elles sont donc arrondies. En raison de leur forme, les longboards conviennent principalement à la pratique du freeride ou du cruising. Les skateboards sont meilleurs pour les figures, par exemple pour le half-pipe, mais sont moins rapides sur les pistes.

deux personnes et leur longboard
©byakkaya

Que travaille-t-on avec le longboard ?

Le longboard est aussi exigeant pour le corps que le snowboard, le surf ou la slackline. Ce sport de glisse tendance est l’entraînement ultime de l’équilibre.

Voici quelques effets positifs possibles de la pratique du longboard :

  • Tu améliores ton sens de l’équilibre et la conscience de ton propre corps.
  • Tu travailles ta concentration et ta coordination.
  • Tu stabilises tes articulations.
  • Tu compenses les déséquilibres et tu préviens les douleurs et les tensions dorsales.
  • Tu améliores ta posture.
  • Tu renforces, en particulier, les muscles profonds du tronc et ceux autour de la colonne vertébrale.

Tu es souvent à l’air libre, ce qui est positif pour la santé mentale. Sans oublier : cruiser en groupe favorise les compétences sociales. Le longboard ne consiste pas à savoir qui est le meilleur ni qui va le plus vite. Au contraire, vous vous encouragez, vous vous soutenez mutuellement et vous passez un bon moment ensemble.

Envie de découvrir d’autres sports de groupe ? Pour en savoir plus sur la Slackline et le Parkour, clique ici !

Astuce de notre rédaction : le longboard est amusant, mais demande aussi beaucoup d’énergie. Besoin d’une collation nutritive pour la route ? Nous avons ce qu’il te faut ! Nos Protein Balls constituent la source de protéines idéale à mettre dans sa poche. Délicieuses, pratiques et à partager !

Protein Balls à emporter

Pratique du longboard : comment ça marche ?

Cruiser peut être difficile au début, notamment en termes d’équilibre. Mais avec le temps, tu gagneras en assurance et en agilité. Il est préférable de rechercher un groupe qui comprend également des skateurs avancés. Là, tu pourras non seulement établir de nouveaux contacts, mais aussi obtenir de l’aide et découvrir de nouvelles astuces. En outre, cruiser ensemble est tout simplement fun !

Pour que tu sois bien préparé à tes premières tentatives de cruising, voici quelques directives à suivre :

#1 Se tenir debout sur le longboard

Le pied qui se trouve à l’avant est le pied d’équilibre lors de la pratique du longboard. Avec le pied arrière, tu prends de l’élan. En roulant, le pied avant est tourné à 45 degrés sur la planche et le pied arrière est tourné à 90 degrés par rapport à la planche.

Tu ne sais pas quelle est ta jambe la plus stable ? Demande à quelqu’un de te pousser en avant. Le pied que tu utilises pour te retenir de tomber est le pied que tu dois mettre en avant sur le longboard. Sinon, essaie simplement les deux côtés. Tu sentiras rapidement lequel des deux pieds est le plus agréable à l’avant du longboard.

#2 Gagner en stabilité

Il est important de garder son équilibre en longboard. Pour t’exercer, trouve un chemin pavé avec une surface lisse et tiens-toi debout au milieu de ta planche. Plie légèrement les genoux et déplace ton poids vers l’avant et vers l’arrière. Essaie également différentes positions avec tes pieds et modifie la largeur entre tes pieds sans descendre de la planche.

Plus tard, lorsque tu roules, la largeur entre tes pieds dépendra de ta façon d’avancer : plus l’espace entre tes pieds est large, plus tu es stable sur la planche. Pour les descentes plus raides, écarte tes jambes à une largeur supérieure de celle de tes épaules.

#3 Faire ses premiers essais

Place ton pied avant fermement sur la planche et pousse-toi du sol avec ton pied arrière. Dès que tu commences à rouler, place ton pied arrière sur le longboard et laisse-toi rouler. Lorsque tu commences à perdre ton élan, pousse-toi à nouveau avec le pied. Il est préférable de faire tes premiers essais sur une surface droite.

Dès que tu te sens en confiance, tu peux tester une légère pente. Ici, tu peux te laisser glisser sans prendre d’élan et t’habituer doucement à la conduite.

#4 Apprendre à freiner

Apprendre à freiner est au moins aussi important, sinon plus, que d’apprendre à rouler. La façon la plus simple de s’arrêter est de poser légèrement le pied arrière au sol. Cela crée une friction entre la semelle et le sol, ce qui te fait ralentir et éventuellement freiner.

Les skateurs avancés ont d’autres méthodes de freinage dans leur répertoire. Il est préférable qu’un compagnon de longboard expérimenté te montre la technique une fois que tu seras à l’aise.

#5 S’exercer à prendre des virages

Quand on fait du longboard, on ne veut pas toujours aller tout droit. Pour se diriger, il faut déplacer son poids vers les talons (Heelslide-Turn) ou vers les orteils (Toeslide-Turn). Le côté vers lequel tu te penches détermine la direction. Il est préférable de s’entraîner à changer de direction sur des pistes en pente douce afin de pouvoir se concentrer sur la direction et non sur la prise d’élan.

personne faisant un pistol squat en équilibre sur une planche
©MaximFesenko

Pratique du longboard : les différents styles

Tous les styles de longboard ne sont pas les mêmes. Il existe de nombreux styles différents à essayer en fonction de ton humeur. Ce sport de glisse tendance est très varié, de sorte que tes amis et toi-même ne risquez pas de vous ennuyer. Voici quelques exemples et termes que tu devrais connaître afin de pouvoir mettre un pied dans le milieu du longboard dès maintenant :

  • Pushing : pousser continuellement avec le pied arrière pendant que tu parcours de longues distances, généralement sur des surfaces relativement plates.
  • Cruising : désigne le fait de rouler tranquillement sur son skate en ville, tout droit, sur des voies plates et des sentiers légèrement inclinés.
  • Carving: le carving consiste à prendre des virages correctement. C’est le niveau supérieur au cruising. La plupart du temps, ces deux styles de conduite sont combinés.
  • Freestyle : le longboard te permet également de pratiquer quelques figures, comme des wheelies ou des flips faciles. Pour plus de finesse, roule sur un skate.
  • Dancing: certains pratiquants de longboard profitent de la longueur de la planche pour danser dessus tout en roulant ou pour faire ce qu’on appelle des « walking combos », qui sont des séquences de pas de danse.
  • Sliding : pour faire des slides, tu plies tes genoux, tu te penches en arrière et tu amènes l’arrière de la planche devant dans la direction de la glisse. C’est une technique exigeante dans laquelle tu dois avoir le bon matériel : tu dois porter des gants spéciaux, les slide gloves, et des protections.
  • Freeride : la descente des pentes sur un longboard est appelée Freeride. Le Freeride est réservé aux avancés !
  • Downhill : encore plus difficile que le Freeride, la descente sur des pentes extrêmement raides. Tu dois non seulement être un vrai pro, mais aussi bien te protéger. Un casque est indispensable !

À qui convient le longboard ?

Toute personne qui a un peu de patience et qui aime se balader peut apprendre à faire du longboard. Idéalement, tu sais déjà faire du skate, du surf ou du snowboard. Il te sera alors plus facile d’apprendre les techniques et de prendre de la vitesse rapidement.

Une bonne tension corporelle est également un avantage. C’est là que l’entraînement ciblé du tronc peut t’aider. Astuce de notre rédaction : voici nos meilleurs exercices pour un tronc fort !!

En outre, tu devrais aimer le contact avec d’autres personnes. Le longboard est plus qu’un sport ; il crée un sentiment de communauté. En pratiquant avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt que toi, tu établis avec elles des relations précieuses.

Longboard : notre conclusion

  • Le longboard consiste à se déplacer sur une planche allongée munie de quatre roues.
  • Les longboards – comme le nom l’indique – sont longs et ont des formes différentes à l’avant et à l’arrière, tandis que les skateboards sont courts et symétriques.
  • Le longboard consiste principalement à parcourir des distances. Les figures sont possibles, mais pas autant qu’en skate.
  • Le longboard fait principalement travailler l’équilibre, les muscles du tronc et la concentration.
  • Le longboard n’est pas seulement un sport à la mode, c’est aussi un mode de vie synonyme de décontraction, de liberté et de communauté.
  • Tout le monde peut apprendre le longboard. Savoir déjà faire du snowboard, du surf ou du skateboard constitue un avantage de taille.

 

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.