Lu en 4 min

5 habitudes simples à adopter pour améliorer sa concentration

Segno zodiacale e sport

Après vous être préparé un café, vous vous asseyez à votre bureau, respirez profondément et avez enfin la ferme intention de vous concentrer sur votre travail. Mais en réalité, vous souhaitez aussi brièvement vérifier le temps qu’il fera demain et ce qu’il y a au menu du restaurant italien dans lequel vous allez ce soir. Et en un instant, votre concentration s’est déjà évanouie.

Si cela vous rappelle quelque chose, ne vous inquiétez pas : vous n’êtes certainement pas le ou la seule. Le stress actuel est omniprésent et sans précédent, et le fait de se sentir constamment bousculé constitue un obstacle majeur à votre capacité de concentration. Par ailleurs, beaucoup d’entre nous arrêtent de télétravailler et retournent dans des bureaux décloisonnés, ce qui représente un changement majeur et peut s’avérer perturbant. Porter un casque antibruit peut aider, tandis que pour certains, écouter un peu de musique classique suffit à se couper des distractions.

Si, malgré tout, vous vous retrouvez souvent dans des situations où vous perdez constamment votre concentration, nos cinq conseils scientifiquement prouvés peuvent vous aider. Vous pourrez ainsi accomplir vos tâches plus efficacement et vous récompenser ensuite la conscience tranquille, en allant dîner au restaurant italien, par exemple.

  • Mieux dormir

Le moyen le plus simple de se concentrer enfin sur l’e-mail que vous devez écrire, le livre que vous souhaitez lire ou la présentation que vous devez faire est probablement de dormir. Une étude publiée sur npj Science of Learning démontre ce que nous savons déjà : sans une nuit reposante, votre journée ne peut que devenir chaotique. Pour mieux comprendre ce phénomène, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology et de la Harvard Business School ont examiné la qualité et la durée du sommeil de 100 étudiants et les ont analysées en fonction de leurs résultats aux examens. Un meilleur sommeil a engendré de meilleures notes, ce qui a mis en évidence l’effet bénéfique d’une nuit reposante pour la concentration. Si vos problèmes de concentration sont causés par le stress, une bonne nuit de sommeil peut aussi être la solution.

Le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin vous est propre, mais s’endormir en tant que tel n’est pas toujours si facile pour la plupart d’entre nous.

Pour de meilleurs résultats, assurez-vous de bannir votre téléphone portable de la chambre à coucher et d’éviter la lumière bleue de tous les écrans. La lecture peut vous détendre, mais si vous avez un penchant pour les drames policiers sanglants, ils peuvent aussi vous agiter un peu avant l’endormissement. Pour savoir ce qui est particulièrement bon pour vous avant de vous coucher, vous pouvez tenir un journal de sommeil. Le matin, vous pouvez noter à quel point votre nuit a été reposante et ce que vous avez mangé, bu, lu ou fait la veille au soir. Vous identifierez ainsi quels rituels sont bons pour votre sommeil et lesquels sont plus susceptibles de mener à des nuits agitées.

  • Bouger plus

Faire de l’exercice régulièrement n’est pas aussi facile que de dormir, mais c’est tout aussi efficace pour la concentration. Une étude publiée dans la revue spécialisée Sports Health montre que les athlètes sont mieux à même de se couper des nuisances sonores et des bruits de fond et peuvent donc se concentrer sur l’essentiel. Les chercheurs ont comparé cet effet à celui de la radio. S’il y a du bruit parasite, vous pouvez soit augmenter le volume pour mieux comprendre les voix, soit réduire le bruit parasite. Et c’est exactement ce que le cerveau des personnes actives semble mieux faire. Si, de toute façon, vous faites déjà beaucoup d’exercice, introduire plus de variété dans vos entraînements peut vous aider. Remplacez une séance de cardio par une séance de yoga ou par une balade à vélo au grand air. Déterminez quel planning sportif et quels sports vous conviennent le mieux.

  • Boire suffisamment

Nous restons sur un élément de base, et pour cause. Chaque cellule de votre corps dépend de l’eau pour rester fonctionnelle. Cela inclut également votre cerveau, car sans un approvisionnement en eau suffisant, le transport d’oxygène et de nutriments se réduit et votre capacité à vous concentrer diminue. Dans une étude, les universités de Westminster et d’East London ont pu démontrer que les étudiants étaient capables d’améliorer leur attention de 25 % en buvant 300 ml d’eau. Puisque votre cerveau ne peut pas stocker l’eau, il est important que vous buviez suffisamment tout au long de la journée. C’est beaucoup plus facile si vous placez une carafe agrémentée d’un peu de citron ou de menthe sur votre bureau avant de commencer à travailler. Vous pouvez trouver des conseils supplémentaires pour boire plus d’eau au quotidien ici.

  • Ne pas faire plusieurs choses en même temps

Pendant que vous écoutez d’une oreille ce que votre collègue de travail a fait pendant le week-end, vous consultez vos e-mails et tapez aussi un message sur votre téléphone portable. Cependant, ce qui semble à première vue pouvoir vous faire gagner du temps est généralement tout sauf efficace. Les résultats de recherches suggèrent que faire plusieurs choses en même temps ne fonctionne pas. En fin de compte, vous avez souvent oublié des informations importantes dans vos e-mails et vous ne vous souvenez pas non plus des conseils de votre collègue concernant un restaurant. Il vaut donc mieux faire une chose à la fois, même si vous avez l’impression d’être ralenti au début. Une liste de choses à faire classique, par exemple, peut vous aider à organiser vos idées. Vous évitez alors d’oublier quoi que ce soit et vous pouvez effectuer une tâche à la fois. De plus, il n’y a probablement pas de meilleure sensation que la satisfaction que vous ressentez lorsque vous pouvez rayer une tâche de votre liste.

  • Relever de nouveaux défis

Les routines sont positives et utiles, mais il est préférable pour votre cerveau et ses performances de régulièrement faire face à de nouveaux défis et à de nouvelles situations. Il peut s’agir d’un nouveau sport, d’un nouvel itinéraire de course ou même d’un nouveau travail. Les exercices de concentration, en revanche, ne semblent pas aussi utiles qu’on le prétend. Martin Meyer, de l’Institut psychologique pour l’apprentissage et la plasticité de l’université de Zurich, explique dans le Spiegel Job & Karriere que les exercices de concentration tels que le sudoku ne peuvent améliorer les performances que dans certains domaines. « Une personne qui s’entraîne à faire des sudokus pourra mieux résoudre des sudokus ensuite, mais rien de plus. »

Mais comme de toute façon, la plupart d’entre nous passent trop de temps sur Instagram, TikTok et autres, faire un bon vieux sudoku n’est probablement pas une mauvaise idée du tout.

Pour aller plus loin avec foodspring :

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.