Lu en 5 min

Savoir se peser ou comment contrôler ses progrès

femme qui se pèse
Rédacteur & Coach en fitness
Dominic est journaliste dans les métiers du sport et entraîneur sportif. Il rédige nos articles sur le fitness, et crée également des programmes d'entraînement gratuits pour chacun de tes objectifs.

La balance est un instrument largement utilisé pour vérifier le succès de la perte de poids, du développement musculaire ou de la prisse de masse. Le seul problème ? Elle est souvent mal utilisée, ce qui peut mener vers des résultats faussés. Voici 5 règles fondamentales pour savoir comment bien se peser.

Bien se peser : voilà comment

Choisir la bonne balance

Tout commence par l’achat du bon pèse-personne. C’est comme pour l’achat d’autres appareils finalement : numérique, analogue avec une ou plusieurs fonctions supplémentaires, tout est affaire de goût et dépend de ton utilisation. Certaines balances multifonctions permettent par exemple de mesurer le poids corporel mais également la masse graisseuse ou même la fréquence cardiaque. Cependant, une balance numérique solide et stable avec l’affichage du poids en fonction principale est généralement suffisante et parfaitement adaptée pour bien se peser.

Ne faire confiance qu’à la sienne

Chaque balance a un certain seuil de tolérance. Cela signifie que l’environnement et l’utilisation de ta propre balance peuvent donner d’autres résultats que ceux de la balance de la salle de gym ou des amis. Afin de se peser correctement, il est donc important de n’utiliser qu’un seul et même pèse-personne pour suivre ses progrès.

À la recherche du lieu parfait

Une fois ta balance choisie, il est temps de l’installer quelque part. Idéalement, elle doit être posée sur une surface plane et antidérapante. Le sol carrelé de la cuisine ou de la salle de bain fait très bien l’affaire. Une fois déposée, elle ne doit plus bouger ou changer de direction, afin d’éviter la fluctuation des résultats.

Dans quelles conditions se peser ?

Savoir se peser c’est aussi aller sur la balance systématiquement dans la même situation corporelle et dans les mêmes conditions, afin que le résultat ne soit pas faussé par un poids supplémentaire.

Frau schaut auf Waage

Il faut donc se peser :

  • En sous-vêtements ou nu
  • À jeun, un ou deux verres d’eau maximum
  • Après être allé aux toilettes

Toujours se peser le même jour, au même moment

De cette manière, tu es sûr de suivre tes progrès. Le poids corporel peut varier de 2 à 3 kg au courant d’une même journée en fonction de :

  • La quantité de liquide ingérée et expulsée
  • La rétention d’eau
  • La réserve de glycogène lors d’une consommation accrue en glucides

Pour cette raison, il vaut mieux se peser toujours au même moment de la journée, idéalement le matin au lever, dans la mesure où le poids corporel n’a pas encore été trop influencé par les variations naturelles du quotidien.

Afin d’obtenir le résultat le moins faussé possible, il est conseillé de choisir un jour fixe de la semaine pour te peser. De cette manière, tu gardes un recul temporel suffisant sur les progrès au long-terme de ta perte/prise de poids, sans pour autant perdre la motivation. À chaque fois que tu poses le pied sur la balance, il faut avoir en tête toutes les causes possibles de la fluctuation du poids sans se fixer sur des résultats précis.

Notre astuce pour choisir le jour de pesée : évite de choisir ce moment durant le weekend. Les jours de la semaine sont plus structurés par le travail et la routine, il est plus facile d’y intégrer une nouvelle habitude. Alors que le week-end, on aurait plutôt tendance à se laisser aller et à manger plus !

Comment interpréter son poids

Pour beaucoup, le numéro sur la balance indique l’atteinte ou l’échec des objectifs. Mais on oublie souvent que celui-ci inclue le corps en entier à savoir la masse grasse, la masse musculaire, les organes, la teneur en eau, le sang et les os. Une perte ou une prise de poids sur la balance ne signifie pas forcément que la part de graisse baisse ou que la masse musculaire non graisseuse augmente.

Il est d’ailleurs ordinaire de perdre beaucoup de poids au début d’un régime ou d’un changement d’alimentation, mais il s’agit majoritairement d’une réduction de l’eau et du contenu des intestins et non de la masse graisseuse.

Une perte de poids réaliste et saine doit représenter une baisse de la masse graisseuse de 300 à 500 g par semaine. Du côté prise de masse également : une prise de poids affichée sur la balance ne se traduit pas automatiquement par de la masse musculaire non graisseuse, il peut s’agir d’eau ou de gras.

Où doit se situer mon poids ?

Savoir bien se peser signifie savoir différencier le poids corporel de ton objectif minceur. Il faut bien prendre en compte les facteurs qui peuvent influencer ton poids indépendamment de ton apparence comme la rétention d’eau, le contenu des intestins ou le poids plus élevé du muscle en comparaison avec la graisse.

Notre conseil minceur

Tu souhaites perdre du poids sans l’effet yo-yo ? Ou tu veux une alimentation plus protéinée et moins riches en glucides ? Les bonnes graisses, les protéines de bonne qualité et les glucides complexes sont la clé d’une alimentation saine et équilibrée. Les produits low carb de foodspring t’aideront à atteindre ton but !

Nos produits low carb

Ton allié de la perte de poids : notre Shape Shake 2.0

Notre Shape Shake 2.0 est un remplacement de repas équilibré dans le cadre d’un objectif de perte de poids. Il réunit tous les nutriments dont ton corps a besoin lors d’un repas et ce, pour 206 kcal. Remplace 1 ou 2 repas par jour, et maintiens ton déficit calorique journalier pour une perte de poids assurée !

shape shake 2.0
©foodspring
Découvrir le Shape Shake 2.0

Le shake protéiné végétal

Nous avons créé le shake protéiné parfait pour les personnes végétariennes, vegan ou intolérantes au lactose : la Protéine Végétale. Celle-ci assure un apport protéiné 100 % à base de plantes. De quoi fournir les bonnes protéines à ton corps en quelques minutes seulement.

Protéine végétale
©foodspring
Découvrir la Protéine Végétale

Existe-t-il des alternatives ?

Il est important parfois de ne pas seulement faire confiance au chiffre sur la balance, puisqu’il n’est qu’une petite partie du suivi des progrès. Il existe donc d’autres alternatives qui fonctionnent bien.

  • Le suivi en photos : une photo par jour, afin de comparer les changements corporels visibles, indépendamment du poids.
  • Le test des habits : choisis un ou deux vêtements à ta taille actuelle. Essaye-le toutes les 2-3 semaines afin de constater si tu te sens plus à l’aise dedans ou si rien n’a changé.
  • Mesurer ton tour de taille/poitrine/hanches à l’aide d’un mètre de couture chaque semaine.
  • Calculer la masse graisseuse à l’aide d’une balance spéciale ou d’une pince à pli cutané.

Même si cela ne devait pas devenir une obsession, savoir se peser correctement te permettra d’atteindre tes objectifs – tant que tu suis une alimentation équilibrée et pratique une activité physique régulière. De cette façon, tu suis tes progrès régulièrement et reste motivé au long terme.


Notre conseil

Pour n’importe quel objectif, nous te conseillons d’effectuer d’abord notre body check et ce, gratuitement. Définis tes objectifs, calcule ton IMC et reçois des conseils personnalisés pour ton entraînement et ton alimentation.

Faire mon Body Check maintenant
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires

shares