Lu en 5 min

6 conseils simples pour gérer son alimentation vegan au quotidien

Eine Frau isst im Restaurant
Rédactrice & Coach en fitness
Julia est une coach en fitness. Elle rédige nos articles traitant du fitness et de la nutrition, et prépare nos programmes d’entraînement gratuits.

Impossible de vivre vegan au quotidien ? Détrompe-toi ! Dans cet article, tu trouveras des conseils pour réussir à adopter une alimentation totalement dépourvue d’aliments d’origine animale tout en parvenant à couvrir très facilement tes besoins en protéines. Assis-toi confortablement, prends un cookie protéiné vegan si tu as besoin d’un en-cas, et profite de la lecture.

Conseil n° 1 : Fais-toi une réserve d’en-cas vegan

Les collations vegan que l’on peut acheter dans le commerce sont bien souvent malsaines, peu rassasiantes ou ne sont pas compatibles avec nos objectifs de forme physique. Le mieux est de te constituer une réserve d’en-cas dans laquelle tu peux piocher à chaque fois que tu es pressé ou que tu n’es pas chez toi. À toi de choisir ce que tu préfères.

Notre conseil : les barres protéinées vegan, les cookies vegan, les noix et baies et les chips de coco sont autant d’éléments qui peuvent venir constituer ta réserve et satisfaire tes envies de sucré. Toutefois, il y a un inconvénient : il te faut beaucoup de discipline pour ne pas tout manger d’un coup.

Et si tu n’arrives pas à faire de réserves, la fingerfood est ton amie. Tu trouveras au supermarché des fruits et des légumes à grignoter.

Conseil n° 2 : Choisis le bon restaurant

Si tu as décidé spontanément d’aller déjeuner à l’extérieur et qu’aucun restaurant vegan ne se trouve à proximité, choisis-le en fonction du type de cuisine proposé. Il y a de fortes chances que tu trouves des plats vegan dans la cuisine fusion, asiatique et arabe. Si ces deux dernières sont principalement axées sur la viande, elles utilisent, selon les régions, peu voire pas de produits laitiers. C’est pourquoi le choix de plats de légumes est souvent créatif et fourni. Et la cuisine asiatique intègre le tofu comme n’importe quelle autre alternative à la viande.

Même si le canard et le poulet vegan n’ont pas toujours une liste d’ingrédients courte et qu’ils sont souvent hautement transformés, leur forte teneur en protéines et leur goût incroyable jouent tout de même en leur faveur.

Il est également possible de trouver des plats vegan dans d’autres types de cuisines, mais il est plutôt rare d’en voir dans les restaurants italiens ou grecs et dans la cuisine traditionnelle allemande.

Conseil n° 3 : Informe-toi et parles-en ouvertement

Que ce soit lors de congrès, de soirées, de déplacements professionnels, de vacances, dans d’autres cercles d’amis, dans un environnement professionnel traditionnel ou lors de voyages dans des régions où les végétaliens ne sont que très peu représentés, il vaut mieux bien se préparer.

Prends contact au préalable avec l’organisateur ou ton hôte afin de l’informer de tes préférences alimentaires. Envoie-lui un e-mail ou appelle-le directement. Tu pourras peut-être toi-même contribuer à trouver des solutions. Les personnes pour qui le véganisme est encore un terrain inconnu sont souvent ravies de recevoir des informations constructives et des idées sur le sujet. Peut-être que ta demande contribuera à l’adoption définitive de plats vegan sur la carte.

S’il s’agit d’un événement privé où tu es le seul invité vegan, mieux vaut simplement demander ce que tu peux apporter. Tu épargneras ainsi quelques efforts à ton hôte et auras l’occasion d’éblouir les autres convives avec ton plat vegan, sans même ouvrir la bouche.

Freunde sitzen draußen grillen und trinken Bier
©Hinterhaus Productions

Conseil n°4 : Fais tes propres recherches

Tu aimerais manger un plat vegan et la personne qui t’accompagne n’a pas de préférences ou est une carnivore convaincue ? Dans ce cas, ta seule solution consiste à chercher par toi-même les restaurants compatibles avec vos envies à tous les deux et à lui faire des propositions concrètes. Peut-être découvrirez-vous au passage votre nouveau restaurant préféré ?

Si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord sur un restaurant ou si tu ne trouves rien qui soit adapté à ton régime alimentaire, appelle l’établissement. Annonce votre venue et demande-leur de te préparer une option vegan.

Il existe différentes applications recensant et évaluant tous les restaurants proposant des options vegan et végétariennes. Tu gagneras ainsi du temps dans ta recherche. Parmi les plus connues, on retrouve notamment VegOresto ou HappyCow.

Conseil n° 5 : Compose ta propre assiette ou laisse le chef faire appel à sa créativité

Si jamais tu tombes sur un restaurant où, sur la carte, il n’y a rien qui te soit adapté, deux possibilités s’offrent à toi. La première consiste à composer toi-même ton assiette. Quel plat peut se manger sans viande et peut être éventuellement servi avec davantage de légumes ou en remplaçant le produit carné par un autre élément de la carte ? Souvent, les sauces à la crème peuvent être remplacées par de l’huile d’olive ou de la sauce tomate. À noter que les serveurs et les cuisiniers sont parfois peu emballés par les demandes spéciales.

La deuxième possibilité est généralement mieux vue : demande simplement si le cuisinier peut te surprendre en te préparant le plat vegan de son choix. Certains chefs sont ravis de pouvoir préparer autre chose ou acceptent volontiers de le faire.

Conseil n° 6 : N’hésite pas à poser des questions

Demande précisément ce que tu souhaites savoir. Pour certains plats, il est impossible de deviner s’ils sont vegan ou non. Les soupes peuvent avoir été préparées à partir de bouillon de viande, les légumes peuvent avoir été cuits dans le beurre et les pâtes peuvent contenir des œufs. À toi de voir si tu veux savoir précisément ou si, en cas de doute, tu acceptes exceptionnellement de fermer les yeux. Mieux vaut prendre ta décision avant de commander.

Ce qu’il y a de moins cool, c’est de demander si un plat est vegan et de le manger même si la réponse est « non ». En faisant cela, tu n’encourages pas les restaurateurs à adapter leur offre afin qu’ils proposent à l’avenir des plats adaptés aux végétaliens.

Vivre vegan : notre conclusion

  • Il est très facile de manger vegan et sain au quotidien grâce au batch cooking.
  • Il est important de posséder l’équipement adapté : les boîtes de transport hermétiques et isothermes rendront ton repas bien meilleur que s’il avait été transporté dans une lunchbox classique.
  • Le batch cooking n’a rien de compliqué : certains plats peuvent être congelés ou préparés en plusieurs portions. Manger le même repas deux fois d’affilée permet également d’économiser du temps, sans qu’on s’en lasse.
  • Vivre vegan au quotidien fonctionne aussi sans avoir à préparer tous ses repas à l’avance : emporte simplement avec toi ton en-cas prêt à déguster.
  • Il est également possible de manger vegan au restaurant : cherche un établissement adapté, pose tes questions et demande ouvertement et poliment ce que tu souhaites.

Pour aller plus loin foodspring :

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires