Lu en 6 min

La sérotonine : zoom sur l‘hormone du bonheur

2 personnes s'enlacent à la plage
Par :
Journaliste freelance
Carina est une journaliste freelance. Elle écrit pour notre rubrique « mode de vie sain » et à propos de l'alimentation.

La sérotonine est connue dans le langage populaire sous un autre nom ; celui d‘ « hormone du bonheur ». Mais quelle est cette substance chimique célébrée pour ses vertus calmantes, ainsi que pour booster l’humeur ?

Qu‘est-ce que la sérotonine ?

La sérotonine, alias 5-hydroxytryptamine, est une hormone et un neurotransmetteur que l’on trouve dans le système nerveux central ainsi que dans le système cardiovasculaire, le système nerveux intestinal et le sang. À première vue, pas très intéressant, tu nous diras. Mais si tu regardes d‘un peu plus près la substance chimique de cette hormone, tu verras qu‘elle est réellement garante de bonne humeur !

La sérotonine a un effet significatif sur notre humeur et est donc communément appelée « hormone du bonheur ». Elle joue un grand rôle dans le métabolisme des émotions et des pulsions. En cas de carence de sérotonine, l‘humeur en prend un coup.

D’où vient la production de cette importante substance ? Le tronc cérébral est relié au cerveau par le mésencéphale. Or, sur l’arrière du mésencéphale se trouve la glande pinéale. Cette dernière sécrète le tryptophane, un acide aminé, duquel dérive la sérotonine.  Le tryptophane atteint à son tour le cerveau par un canal de transport situé dans la barrière hémato-encéphalique – cette dernière définissant la limite entre la circulation sanguine et le système nerveux central.

La sérotonine est assez complexe, et endosse donc des fonctions différentes dans notre corps. Ceci est dû à ses récepteurs, auxquels la sérotonine est reliée. D‘après les recherches qui ont déjà été faites à ce sujet, il devrait y avoir au moins 14 sous-types de ces récepteurs 5-HT.

femme qui sourit
@SanneBerg

Les effets de la sérotonine : comment la sérotonine agit-elle concrètement dans le corps ?

En raison de sa complexité, la sérotonine a – comme nous l’avons déjà mentionné – de nombreux effets et endosse diverses responsabilités. Par exemple, son nom est toujours associé à l‘humeur. Cependant, cela ne devrait pas être mal interprété. La dénommée « hormone du bonheur » n’est pas un stimulant classique de l’humeur à l‘effet euphorique.

La sérotonine a une influence significative sur le développement de sentiments d’équilibre, de bien-être et de satisfaction. En fonction du récepteur sur lequel cette sémiochimique se fixe, elle a un effet calmant, stimule la mémoire, ou favorise le sommeil profond. Dans le tractus gastro-intestinal, la sérotonine joue également un rôle sur les intestins, tandis que dans le système cardiovasculaire, elle influence la contraction des vaisseaux sanguins.

De manière générale, la sérotonine peut être comprise comme un médiateur dans notre corps, dont la tâche est de transmettre des informations entre les cellules nerveuses. On dit aussi qu’elle a un effet vasoconstricteur ainsi que vasodilatateur et inhibiteur – et qu’elle influence l’appétit, la libido, la motivation, la température corporelle, le ressenti de la douleur ainsi que le rythme sommeil-éveil.

Astuce de notre rédaction : En parlant de rythme sommeil-éveil : si tu mènes un quotidien stressant, et que ce dernier vient perturber ton sommeil, notre Set Infusions pourrait t‘aider. Une bonne nuit de sommeil garantie !

Essaye le Set All-Day Vitality, pour être au top à tout moment de la journée

Le taux de sérotonine : comment le calculer ?

Comme la sérotonine est présente dans de nombreuses zones du corps, une carence de cette sémiochimique peut avoir un effet négatif sur l’organisme et provoquer des symptômes désagréables.

En particulier dans les cas d’humeur dépressive, de tristesse sans raison apparente, ou de troubles anxieux, il est bien de faire un test pour mesurer son niveau de sérotonine. Aujourd‘hui, on peut même effectuer ces tests chez soi. Les personnes intéressées peuvent utiliser un kit dans lequel se trouve un échantillon d’urine à remplir chez soi et à envoyer à un laboratoire où il sera analysé.

La méthode la plus courante consiste toutefois à consulter son médecin, qui peut diagnostiquer une éventuelle carence en sérotonine à l’aide d’un test sanguin. Cependant, il n’y a pas de certitude à cent pour cent, puisqu’un tel test ne peut pas déterminer le niveau de sérotonine dans le cerveau.

Carence en sérotonine : symptômes éventuels

La sérotonine a déjà été l‘objet de nombreuses recherches. Une carence de cette hormone peut conduire aux symptômes de dépression. Néanmoins, il ne faut pas automatiquement supposer qu’une dépression signifie une carence en sérotonine.

D’autres symptômes psychologiques possibles qu’une carence en sérotonine peut provoquer sont les suivants : névroses, anxiété, agressivité accrue, sautes d’humeur non fondées, crises de panique, nervosité, épuisement, phobies.

Non seulement une telle carence peut avoir les conséquences psychiques citées, mais également des conséquences sur le corps. Ainsi, des maux de tête, des douleurs musculaires, une sensation de satiété réduite, des problèmes de concentration, des troubles du sommeil, le syndrome du côlon irritable, l’hypertension artérielle, voire même des maladies cardiovasculaires peuvent survenir.

Astuce de notre rédaction : Tu te sens épuisé et aimerais recommencer la journée en pleine forme et de bonne humeur ? Nos Vitamin Drops B12 pourraient t‘aider ! Elles combattent la fatigue et renforcent tes performances.

Un coup de boost avec nos Vitamin Drops B12

La sérotonine dans les aliments

La sérotonine n‘est pas seulement un phénomène humain, elle se trouve aussi dans les fruits et les légumes. Cela paraît prometteur, mais que l’on ne se leurre pas ! La sérotonine provenant des aliments ne parvient pas jusqu’aux récepteurs dans le cerveau car elle ne peut pas traverser la barrière hémato-encéphalique. Autrement, elle n‘atteint pas l‘endroit où il lui serait possible de booster l‘humeur.

Son effet est donc trop faible, comme l‘a expliqué Susanne Donner, chimiste au « UGB », l‘association de conseils et d‘informations en matière de santé, en Allemagne. L’experte explique, en outre, qu’un acide aminé très spécifique se distingue dans les aliments : le tryptophane, que l‘on trouve également dans certains aliments et qui est d‘une importance majeure pour la sécrétion de sérotonine.

Les aliments riches en tryptophane sont entre autres les bananes, les noix, le chocolat, les champignons, le poisson, la viande, le soja, les pommes de terre, les œufs, ainsi que ces fromages : le parmesan, le brie, l’Edam et l’emmental.

Cependant, il n’y a aucune preuve que la consommation d‘aliments riches en tryptophane rende heureux. La rapidité avec laquelle la sécrétion de sérotonine se met en route dépend de divers facteurs, tels que la quantité de mouvements effectués, et le moment de la journée. En outre, on estime que la teneur en tryptophane des aliments est trop faible pour avoir un effet.

Astuce de notre rédaction : Tu es à la recherche « d‘aliments bonne humeur » ?  Essaie notre pack amateur de chocolat qui pourrait bien te rendre le sourire ! Comme son nom l‘indique, il est tout en chocolat, mais sans sucre inutile.

pancakes protein cream foodspring
©foodspring

Le L-tryptophane : le précurseur de la sérotonine

Le L-tryptophane est connu comme étant un précurseur de la sérotonine. Cet acide aminé essentiel ne pouvant pas être produit dans le corps par lui-même, on doit veiller à en absorber régulièrement par le biais de la nourriture. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande une dose quotidienne moyenne de 3,5 à 5 milligrammes par kilogramme de poids corporel pour les adultes.

En plus de son importance dans la production de sérotonine, le L-tryptophane remplit bien d’autres fonctions dans notre corps. Cet acide aminé est nécessaire, en partie, pour la synthèse de la vitamine B3, comme le souligne, sur son site web, le médecin et chercheur sur la douleur, Tobias Weigl.

En raison du lien étroit qu‘il entretient avec la sérotonine, le L-tryptophane aurait un effet favorable sur le sommeil, ainsi qu’un effet boosteur de moral, calmant, et coupe-faim.
En France, des compléments alimentaires sous forme de gélules d’acide aminé sont disponibles en pharmacie et parapharmacie. Selon les maux dont on souffre (maux de tête, migraine, dépression…), le taux d‘acide aminé à consommer quotidiennement varie entre 50 et 600 mg par jour.

L’acide aminé est considéré comme un antidépresseur naturel et pourrait provoquer des effets secondaires, d‘où l‘importance de consulter un médecin ou un thérapeute avant d‘en consommer. La consommation de compléments alimentaires contenant du L-tryptophane ne convient pas aux femmes qui allaitent ou enceintes, ni aux enfants ou aux adolescents.

La sérotonine : notre conclusion

  • Dans notre corps, la sérotonine agit en tant qu’hormone et neurotransmetteur.
  • Cette sémiochimique est sécrétée par l’acide aminé L-tryptophane, qui peut être absorbé par le biais de la nourriture ou de compléments alimentaires.
  • La sérotonine a un effet positif sur l‘humeur.
  • En tant qu’hormone dite « du bonheur » , elle favorise le bien-être et a un effet calmant.
  • La sérotonine stimule également la mémoire et favorise le sommeil.
  • Les symptômes d’une carence en sérotonine peuvent être la mauvaise humeur, l’anxiété et l’agressivité.
  • La sérotonine avalée par le biais de la nourriture ne peut pas atteindre le cerveau et a donc peu d’effet sur notre mental.
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires

shares