Lu en 5 min

Les règles du volley-ball : tout ce que tu dois savoir pour affronter l’équipe adverse !

groupe de joueuses de volley
Rédactrice et fitness coach
Journaliste de formation, Lisa est également une coach diplômée, avec une prédilection pour le fitness, la nutrition et la méditation. Elle travaille depuis plusieurs années en collaboration avec différents magazines spécialisée en bien-être et fitness, et rédige aujourd’hui nos articles à propos du bien-être en général, mais aussi des entraînements et du fitness.

Le volleyball est un sport de ballon dans lequel deux équipes, séparées par un filet, s’affrontent en tentant de faire passer le ballon chez l’adversaire. Lis notre article pour en savoir plus sur ce sport, ses techniques de frappe, et l’une de ses variantes, le beach-volley.

Qu’est-ce que le volley-ball ?

Il s’agit d’un sport de ballon pratiqué en salle. C’est un sport d’équipe populaire qui a été inventé à la fin du XIXe siècle, à l’époque sous le nom de « Mintonette » : une combinaison de basket-ball, base-ball, tennis et handball.

Les premiers championnats du monde masculins et féminins ont été organisés dans les années 1940 et 1950, puis c’est en 1964 que le volleyball est devenu un sport olympique. La fédération sportive mondiale FIVB (Fédération Internationale de Volleyball) en assure les règles. Parmi les équipes les plus performantes aujourd’hui, on compte celles de Russie, des États-Unis, d’Italie, du Brésil et de Chine.

Dans cette discipline, deux équipes de six joueurs chacune s’affrontent. Elles sont séparées par un filet au milieu du terrain, au-dessous duquel est tracée une longue ligne centrale. Le but que poursuit chaque joueur consiste à faire passer le ballon au-dessus du filet sans commettre de faute. Le joueur doit veiller notamment au fait qu’il ne peut toucher le filet avec une partie du corps ou d’un vêtement. En effet, toucher le filet de cette façon constituerait une « faute au filet ». Pour marquer un point, le ballon doit donc atterrir sur le terrain de l’adversaire sans qu’une faute ne soit commise.

deux femmes jouant au volley
©Per Breiehagen

Une alternative populaire au volleyball en salle est celui pratiqué sur la plage : le beach-volleyball.

Comment se déroulent les règles du volley-ball ?

Au volleyball, 2 équipes – chaque équipe étant composée de six joueurs – s’affrontent sur un terrain de 18 mètres sur 9, dont les deux moitiés sont séparées par un filet d’une hauteur comprise entre 2,24 mètres (dans un match d’affrontement entre femmes) et 2,43 mètres (dans un match d’affrontement entre hommes).

La tâche des joueurs consiste à frapper la balle afin de la faire passer au-dessus du filet, le but étant de faire tomber la balle dans le camp adverse. Les joueurs au sein d’une même équipe sont autorisés à se passer la balle trois fois entre eux. Après la réception de la balle par une équipe, son but est de l’empêcher de toucher le sol ; elle doit immédiatement la renvoyer dans le camp adverse.

Il existe différentes techniques de frappe au volleyball. La balle est mise en jeu avec le service, qui doit être effectué dans les 8 secondes après que le coup de sifflet a retenti. Parmi les gestes techniques, on compte, entre autres, la manchette, la Corse, le bloc, et le smash ou l’attaque.

match de volley
©skynesher

Aperçu des règles de base les plus importantes du volleyball :

  • La position des joueurs est fixe. Si la position des joueurs n’est pas respectée quand le service a lieu, il y a faute de position. Après un changement de service, l’équipe effectue une rotation dans un ordre clairement défini. Si ce n’est pas le bon joueur qui a effectué le service, il y a faute de rotation.
  • Chaque équipe peut toucher le ballon trois fois avant de faire tomber le ballon de l’autre côté du filet.
  • Il n’y a pas de limite de temps au volleyball. Le jeu s’effectue en sets, le maximum étant de 5 sets par match.
  • Une équipe doit marquer 25 points pour gagner un set. Celle qui remporte 3 sets remporte le match.
  • Un point est marqué lorsque la balle atterrit dans le camp adverse. Si elle sort des limites du terrain (faute « balle out ») ou touche le filet, l’adversaire marque le point.
  • L’équipe qui a gagné le dernier set effectue le service suivant.
  • Chaque joueur n’est autorisé à recevoir le ballon qu’une seule fois par tour. Un maximum de trois contacts avec le ballon est autorisé au sein d’une même équipe et par tour. Si un même joueur touche la balle deux fois de suite, il y a faute des deux touches – également appelée « double touche ».
  • Après chaque 8 ou 16 points, l’équipe en tête peut prendre un temps mort d’une minute.
  • L’entraîneur peut remplacer les joueurs au maximum six fois par set.

Que fait travailler le volleyball ?

C’est un entraînement efficace de l’ensemble du corps qui développe à la fois la force et l’endurance. Contrairement au handball ou au foot, on court peu. Par contre, un joueur de volleyball saute d’autant plus fréquemment.

Astuce de notre rédaction : suivre un entraînement pliométrique viendrait compléter à merveille l’entraînement d’un joueur de volleyball. Les exercices pliométriques améliorent non seulement la puissance de saut et d’explosion, mais aussi la vitesse de réaction d’un joueur.

Les mouvements effectués au volleyball renforcent particulièrement les muscles du haut du corps : les bras, la poitrine, les épaules et le tronc sont très actifs. En outre, les joueurs de volleyball ont une musculature des jambes puissante pour sauter et rebondir. Tu trouveras ici les 13 meilleurs exercices pour les jambes afin de gagner en puissance pour ta frappe d’attaque !

Le volleyball entraîne aussi la coordination œil-main, le temps de réaction et l’agilité. Enfin, la concentration et la réflexion stratégique d’un joueur de volleyball sont améliorées par un entraînement régulier.

De plus, le volleyball est un sport collectif, qui favorise l’esprit d’équipe et les compétences sociales. Cela peut non seulement t’apporter un soutien, mais aussi renforcer la confiance en toi.

Comme le handball, le volleyball implique souvent des arrêts brusques et des mouvements rapides et explosifs, ce qui peut entraîner une surcharge des articulations du genou et de la cheville, ainsi que de l’arrière de la ceinture scapulaire. Le beach-volleyball est plus facile pour les articulations que le jeu en salle, du fait qu’il se joue sur le sable.

À qui convient le volleyball ?

Quiconque apprécie les sports d’équipe variés faisant travailler diverses parties du corps et favorisant un bon toucher de balle trouvera son compte dans le volleyball. Par rapport au handball et au foot, ce sport demande moins de course à pied de la part d’un joueur, mais il devra faire preuve d’une bonne puissance explosive et d’une bonne vitesse de réaction.

Avoir le haut du corps puissant et une solide endurance fondamentale est un avantage lorsque l’on débute dans les sports de ballon. Si tu as des problèmes d’articulation, tu devrais attendre la confirmation de ton médecin pour pratiquer ce sport, ou alors te tourner vers le beach-volley.

Le beach-volley : une alternative

match de beach-volley
©skynesher

Le beach-volleyball, comme le volleyball lui-même, est une discipline olympique. Le principe de jeu des deux sports est le même, la seule différence étant que le beach-volley se joue pieds nus sur le sable et que le terrain est plus petit (16 mètres sur 8). En outre, chaque équipe est composée de deux joueurs seulement. La durée du set varie entre 15 points et 21 points, alors qu’elle est de 25 points au volleyball en salle.

Le beach-volley est considéré comme étant plus facile pour les articulations en raison de la surface molle sur laquelle on joue. L’irrégularité du terrain de sable augmente considérablement l’intensité de la charge, de sorte que ce sport est très exigeant. Un joueur de beach-volley fait travailler les groupes de muscles de tout son corps. En outre, il s’agit d’un entraînement cardio efficace.

Règles du volley-ball : notre conclusion

  • Le volleyball est un jeu de ballon, considéré comme étant parmi les plus populaires.
  • Le volleyball est un sport d’équipe dans lequel 2 équipes de six joueurs s’affrontent. Le but du jeu est de faire tomber le ballon derrière la ligne, chez l’adversaire, après sa réception, par une touche rapide des mains, ou plutôt par une frappe.
  • Le volleyball est moins exigeant en termes de course que le foot ou le handball, mais il fait d’autant plus travailler la force de saut et la coordination œil-main, en plus de renforcer les muscles du haut du corps et des jambes.
  • Le volleyball n’est pas recommandé aux personnes ayant des problèmes d’articulation ou de dos.
  • Une alternative au volleyball en salle est le beach-volley, qui se joue pieds nus sur le sable.
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires