4 min read

Pole dance : quels sont ses avantages en tant que sport ?

By: Ignacio Heredia

De la nuit et des clubs de strip-tease aux salles de sport et aux entraînements à domicile. Là où il y avait de l’alcool et de la fumée de cigarette, il y a maintenant des barres énergétiques et des boissons isotoniques. Ces dernières années, la pole dance est devenue l’une des grandes tendances dans le cadre des activités sportives. À tel point qu’on commence à l’appeler pole fitness ou pole sport, et l’on dénombre des compétitions internationales organisées par l’International Pole Sport Federation (IPSF). De plus, elle est en passe d’être reconnue comme sport olympique. Alors, qu’est-ce qui a fait de cette activité physique l’un des sports à la mode ? Tout d’abord, l’indéniable attrait d’allier danse et acrobatie sur une barre verticale où concentration, coordination et force jouent un rôle central. Elle est aussi excellente pour brûler des calories et tonifier les muscles, en particulier les bras et les jambes, ainsi que pour améliorer notre flexibilité. Et cet exercice si sexy a encore plus d’avantages.

Effort physique d’intensité moyenne

Il y a encore beaucoup d’informations à examiner et à apprendre sur la pole dance, mais au fur et à mesure que sa popularité augmente, l’intérêt de la communauté scientifique croît également. Par exemple, en 2019, le Journal of Strength and Conditioning Research a publié la première étude sur la physiologie de la pole dance. Les chercheurs ont réuni 14 sportifs de haut niveau et ont mesuré la dépense énergétique durant un cours de pole dance.

Le résultat a été de 280 calories dans un cours d’une heure, incluant l’échauffement, l’entraînement et les étirements après l’activité physique. La fréquence cardiaque et d’autres paramètres physiologiques ont également été mesurés et une conclusion a été tirée : un cours de pole dance peut être considéré comme un effort physique d’intensité moyenne. Tenant compte des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé de faire « au moins 150 minutes d’activité physique aérobie d’intensité modérée ou vigoureuse par semaine », il semble que la pratique d’un sport comme la pole dance au moins trois fois par semaine nous aide à nous protéger contre le développement de maladies chroniques telles que l’hypertension artérielle et le cholestérol, ainsi que les maladies cardiaques.

Plus de force et de stabilité posturale

Avez-vous l’impression d’avoir du mal à soulever certains poids dans votre quotidien et pensez-vous que vous avez besoin de plus de force ? Alors peut-être que la pole dance est aussi une bonne idée. Une étude publiée dans The Journal of Sports Medicine and Physical Fitness a analysé 52 femmes qui pratiquaient ce sport et a conclu que « la pratique régulière de la pole dance peut contribuer à une augmentation significative de la force et à une amélioration de la stabilité posturale, ce qui est important pour l’ensemble de l’appareil locomoteur ».

Cependant, cette même étude souligne également la nécessité de mener d’autres études sur « l’impact négatif des exercices de pole dance sur l’appareil locomoteur ». En effet, nous ne pouvons pas passer sous silence le principal aspect le moins positif de la pratique régulière de la pole dance fitness : les blessures.

 

Votre premier cours

Vous avez enfin pris votre décision et vous allez vous lancer dans votre premier cours de pole dance. De quoi avez-vous besoin ? Tout d’abord, vous devez avoir envie de passer un bon moment et de laisser la honte de côté. Mais, il y a aussi certaines choses importantes à garder en tête. Assurez-vous d’y aller avec une peau sèche ! N’utilisez pas de crèmes ou de lotions car elles vous feront glisser, et côté vêtements, moins il y en a, mieux c’est ! Vous devez exposer votre peau pour avoir un contact physique avec la barre lors de l’exécution des mouvements. Un short, un soutien-gorge de sport et les cheveux attachés pour éviter qu’ils ne s’emmêlent et ne vous gênent. Vous souhaitez donner une touche supplémentaire à votre entraînement ? Des talons aiguilles vous aideront non seulement à vous sentir plus sensuelle, mais aussi à vous accrocher à la barre quand vous y grimpez.

Votre poids, votre condition physique et votre âge n’impliquent aucune contrainte lorsqu’il s’agit de pole dance. C’est une activité basée sur le fait d’affronter nos limites et d’apprendre à les surmonter. De plus, les cours de pole dance se déroulent généralement en groupes assez restreints et cela permet au professeur d’être très à l’écoute et de vous aider en adaptant le niveau. Le dernier tabou brisé ? Que les hommes ne font pas de pole dance. En fait, dans la plupart des cas, ils peuvent avoir plus de facilité à exécuter certains mouvements, tels que ceux qui impliquent l’usage de la force des bras ou des épaules. Par contre, ils peuvent avoir plus de difficultés que les femmes lorsqu’il s’agit d’utiliser certaines prises de jambe ou lorsque la flexibilité entre en jeu.

Blessures dans la pole dance et comment les éviter

Commençons par les preuves scientifiques. En 2019, le Journal of Sports Medicine and Physical Fitness a publié un sondage mondial révélant que 54,5 % des blessures de pole dance les plus courantes se produisaient au niveau des épaules, suivies des poignets et du dos avec 34,2 % et 24,7 % respectivement. À peine un an plus tard, le même Journal of Sports Medicine and Physical Fitness a publié une autre étude qui mettait en garde les personnes qui pratiquent la pole dance sur « le lien entre l’entraînement de cette activité et le risque accru de blessure ».

Ces informations peuvent nous décourager à essayer la pole dance, mais alors, que faire ? La même étude à laquelle nous venons de faire référence indique également que « les facteurs les plus importants qui peuvent protéger contre les blessures aiguës de la pole dance sont un échauffement bien exécuté et une alimentation équilibrée ».

Pour éviter les blessures ou aggraver celles déjà existantes, il faut souligner l’importance de se rétablir complètement d’une blessure avant de retourner sur la barre pour pratiquer ce sport. En effet, une étude publiée dans la revue Nature en 2022 a révélé que les personnes qui pratiquaient la pole dance et reprenaient l’entraînement sans se rétablir complètement d’une blessure précédente avaient plus de risques d’avoir de nouvelles blessures.

Ainsi, en cas de blessure, il est plus prudent de consulter un professionnel afin qu’il puisse évaluer le problème et nous informer du rétablissement dont nous avons besoin pour revenir à cent pour cent et éviter de futures blessures ou l’aggravation de celles que nous avons déjà eues.

Pour en savoir plus à ce sujet sur foodspring :

 

Article sources
We at foodspring use only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial policy to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.