Lu en 4 min

Workout Wednesday – Aller courir en automne : comment partir à point

courir en automne
Rédacteur & Coach en fitness
Dominic est journaliste dans les métiers du sport et entraîneur sportif. Il rédige nos articles sur le fitness, et crée également des programmes d'entraînement gratuits pour chacun de tes objectifs.

Aller courir en automne c’est des températures agréables, une brise fraîche, des couleurs ambrées, mais aussi un temps de chien. Voici nos conseils pour faire du jogging en cette saison.

Sommaire

  1. La saison idéale pour commencer à courir
  2. Les meilleures astuces pour aller courir en automne
  3. Comment rester motivé
  4. Notre conclusion

La saison idéale pour commencer à courir

L’automne est la saison idéale pour commencer à aller courir. Les températures sont plus douces et rendent la course plus agréable que par 30 degrés en plein été, et il reste encore plusieurs semaines avant que le temps ne devienne trop froid.

C’est pourquoi il faut profiter de cette période pour commencer dès maintenant. Si tu te sens raplapla avec tes premières séances de course, tu peux toujours recharger tes batteries avec nos Recovery Aminos.

Découvrir nos Recovery Aminos

Évite le coup de blues automnal

En allant courir régulièrement, tu éviteras même le fameux blues d’automne. La course à pied, tout comme l’activité physique en général, permet de libérer davantage d’hormones du bonheur, mais aussi de réduire les hormones du stress. C’est pourquoi tu te sens plus détendu après un jogging.

Renforce ton système immunitaire

Faire du jogging en automne est bon pour améliorer ton endurance et aussi ton système immunitaire. Avec les journées qui se rafraîchissent et deviennent plus humides, et l’effort physique de la course, ton système immunitaire doit travailler plus que d’ordinaire.

De la même façon que tes muscles grossissent pour se préparer à la prochaine séance d’entraînement, ton système immunitaire se prépare aussi à affronter des températures plus basses. Mais attention à ne pas trop forcer, sinon au lieu de renforcer tes défenses immunitaires, tu tomberas malade.

Les meilleures astuces pour aller courir en automne

Couvre-toi bien

Avec les températures qui baissent, il est important d’avoir des vêtements adaptés pour que le jogging reste un plaisir. Il est important de trouver un juste milieu : ni trop couvert, ni pas assez. Dans l’idéal, la température doit te sembler un peu fraîche dans les 10 premières minutes de course. Sinon, tu risques d’avoir trop chaud après un moment et de trop transpirer.

Porte des vêtements fonctionnels

L’inconvénient des hauts et des pantalons en coton est qu’ils absorbent la transpiration et l’humidité. De ce fait, ton corps se refroidit plus rapidement avec le risque de tomber malade.

Des vêtements fonctionnels évacuent mieux l’humidité, sont généralement imperméables, aérés et certains sont aussi doublés de laine polaire pour tenir chaud. De plus, de nombreux vêtements fonctionnels sont aussi dotés de bandes réfléchissantes pour être mieux vu de nuit.

jeune femme courant entre les arbres et les feuilles mortes
©praetorianphoto

Échauffe-toi chez toi

Comme il fait plus froid dehors, il vaut mieux faire son échauffement en intérieur avec quelques exercices d’étirement dynamiques, par exemple. Dès que tu sors, tu peux commencer ta course avec 10 minutes de gammes.

Fais attention à ta respiration

Même si ce n’est pas toujours facile, concentre-toi toujours sur ta respiration. Tu dois respirer de façon continuelle, contrôlée et par le nez de sorte que l’air frais soit un peu réchauffé et filtré.

Si c’est plus agréable pour toi, tu peux aussi expirer par la bouche. Si tu inspires par la bouche, par contre, l’air froid t’arrivera directement dans la trachée et risque de causer des maux de gorge. Il vaut donc mieux éviter.

Ne fais pas ta larve

Aller courir doit devenir une habitude. Planifie tes séances à des jours et des heures fixes. Même au début, tu devras te mettre quelques coups de pied aux fesses pour y aller, tes séances de course feront très vite partie de ta routine. Et puis, les talons-fesses sont un bon exercice d’échauffement.

duo de coureurs
©dolgachov

Comment rester motivé

Tenir un journal d’entraînement

Tiens un journal d’entraînement pour y répertorier tes exploits personnels. Quelle distance as-tu couru ? Combien de temps a duré la course ? Quel était ton rythme moyen ? Et, le plus important, comment tu t’es senti ? Note toutes ces informations pour pouvoir observer ta progression au fil des semaines. Au tout début, tu peux aussi te faire un tableau de bord avec photos et objectifs qui te permettra d’intégrer plus facilement cette nouvelle routine à ton quotidien.

Trouver des partenaires de course

Courir tout seul fait du bien et détend, mais il y a des jours où on n’a vraiment pas envie de se bouger. Quand on a un partenaire ou un groupe de course, on se sent obligé d’y aller. Il est donc plus facile de se motiver même si on n’a pas envie.

Ne te torture pas si un jour tu ne vas pas courir

Tu as loupé une séance d’entraînement et maintenant tu penses à t’entraîner deux jours d’affilée pour rattraper ? Oublie ça. Il arrive tout le temps qu’une séance n’ait pas lieu pour une raison ou pour une autre, ce n’est pas la fin du monde.

Si tu essaies de rattraper chaque séance manquée, ça en deviendra vite une corvée, tellement tu devras courir. Ça te causera du stress inutile et tu finiras démotivé au point d’abandonner. Laisse plutôt les séances perdues derrière toi et poursuis ton programme comme si de rien n’était.

Notre conclusion

  • Aller courir en automne prépare ton système immunitaire à l’hiver
  • Courir te permet d’être plus détendu et agit contre le blues automnal
  • Des vêtements fonctionnels sont très utiles, surtout en automne
  • Faire un jogging doit devenir une habitude
  • Oublie les séances de rattrapage si tu loupes une séance. Poursuis ton programme comme prévu
Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires