Comment atteindre ton objectif en cette nouvelle année ? En étant SMART ! What’s your why?

Éditrice de contenu
Dominic est journaliste dans les métiers du sport et entraîneur sportif. Il rédige nos articles sur le fitness, et crée également des programmes d'entraînement gratuits pour chacun de tes objectifs.
Pourquoi nous faire confiance

Ça y est, la nouvelle année est arrivée, ton ventre est bien plein après les fêtes et ta tête est remplie de bonnes résolutions. Mais comment enfin les réaliser ? Nous t’expliquons comment tu peux réaliser ton objectif en suivant la méthode SMART.

Pour commencer le nouvel an d’une façon efficace, le premier conseil que nous avons à te donner est : d’oublier les bonnes résolutions !

On a tous tendance à se faire une petite liste d’envies, de souhaits, d’objectifs pour l’année à venir. Mais cette liste n’est souvent pas assez concrète et reste vague. Te voilà à la fin de l’été, avec une liste de toutes les choses que tu n’as pas faite sous le bras.

Pour vraiment réaliser tes objectifs, nous te proposons une méthode bien plus concrète. La méthode SMART.

What’s your why?

Pourquoi veux-tu atteindre cet objectif ? Peu importe ce qui te motive, savoir pourquoi te le fait est l’étape la plus importante pour atteindre tes objectifs.

1. prévois un objectif SMART !

La méthode SMART est bien connue dans le milieu du management. C’est aussi la méthode idéale pour te construire une vraie liste d’objectifs. Prévois donc 15 minutes pour constituer ton objectif :

S comme Spécifique
Définis ton objectif de façon précise. Par exemple : « à la date du X, je souhaite avoir perdu X kilos / X % de masse grasse ».

M comme Mesurable
Définis un objectif mesurable. Par exemple : « je souhaite réussir à faire la planche pendant 2 minutes / réussir à soulever 50 kg en squat. ».

A comme Attirant
Si tu te définis un objectif, c’est parce que tu en as envie. Mais encore faut-il que cet objectif te plaise et soit fun à réaliser. Car ce n’est qu’avec de bonnes énergies positives que tu pourras atteindre tes objectifs, quels qu’ils soient. Si celui-ci ne t’enthousiasme pas un minimum, tu perdras vite ta motivation.

R comme Réaliste
Spécifique oui, mais surtout ré-a-liste ! Perdre 50 kilos en trois mois est loin d’être réaliste. Tout comme avoir une tablette de chocolat après trois mois d’entraînement… Sois honnête avec toi-même et regarde ton niveau actuel. Es-tu débutant ou confirmé ? Si tu as un objectif en tête, il est important de savoir ton niveau actuel et d’adapter ton objectif en fonction. N’hésite pas à te faire aider par tes amis ou ton coach pour savoir quel est ton niveau.

T comme Temporellement défini
Comme toujours, un projet sans deadline est un projet qui n’avance pas. Nous te conseillons de définir une période de temps réaliste. Cela ne sert à rien d’aller trop vite si tu n’arrives pas à atteindre ton objectif à la fin. Une période de temps réaliste rendra ton objectif vraiment « smart » dans la mesure où tu pourras toujours l’adapter, voire le modifier au besoin.

2. fixe tes objectifs « entre-deux »

Eh oui, définir ton objectif principal est important mais l’organisation de ton planning n’est pas encore finie ! Pour que tu puisses rester sur ta lancée, les objectifs d’entre-deux sont également primordiaux. Comme dans un jeu vidéo, tu as différents paliers avant d’atteindre le dernier niveau.

Il s’agira ici de prévoir des objectifs qui te permettent d’avancer au fur et à mesure pour atteindre ton objectif ultime. C’est d’autant plus motivant lorsque tu peux voir tout ce que tu as déjà effectué. C’est idéal pour te remotiver quand le canapé t’appelle !

Exemple : tu souhaites perdre 6 kilos en trois mois. Cela veut dire perdre 2 kg par mois dans l’idéal. Ne te rends pas malade si tu arrives à perdre seulement 2,5 ou 1,5 kg. Ton poids varie chaque jour, selon plein de facteurs différents. Si jamais tu ne perds pas du tout de poids, ou au contraire que tu perds du poids très rapidement (plus de 1,5 kg par semaine), tu sais qu’il faut peut-être revoir tes objectifs et en écrire de plus réalistes.

Body Check gratuit

3. définis un objectif smart complet

Ou en français : prévois un programme d’entraînement – et si besoin, un programme alimentaire. Tu as comme objectif de faire des squats avec une charge de 120 kg ? Cela veut dire que tu vas devoir t’entraîner 3 fois par semaine les jambes et les squats – sans compter le reste du corps. Il est donc important de te définir un programme d’entraînement comprenant la fréquence, l’intensité et le temps de régénération. Inclus-y également tes objectifs d’entre-deux.

Télécharger plan de la semaine gratuit

4. rend ton objectif concret

Tu perds de temps en temps la motivation et loupes une session de sport ou tu t’offres un cheat meal imprévu ? Cela fait partie de la vie ! Il est important d’accepter ces moments de faiblesse, puis de continuer sur ta lancée. Si tu sais que tu as du mal à être régulier et tenir tes résolutions, essaye de rendre ton objectif concret.

Tu peux par exemple te faire un calendrier avec ton objectif, tes objectifs d’entre-deux et barrer à chaque fois ce que tu as réalisé. En y rajoutant ton programme d’entraînement, tu visualiseras mieux les séances de sport à faire et celles déjà faites. Tu peux même prévoir une récompense à chaque fin de mois avec une petite douceur, comme notre Chocolat Protéiné.

Découvrir notre Coffret de Chocolats spécial Fêtes Protéiné

5. reste focus

Oublie la liste d’objectifs à rallonge et concentre-toi plutôt sur 2 ou 3 objectifs maximum. Ordonne-les selon leur importance et commence par le premier. Si tu dois sacrifier une séance d’entraînement, alors il vaut mieux sacrifier la séance qui correspond à un de tes objectifs les moins importants (l’un des plus bas dans la liste).

Veille également à ce que tes différents objectifs soient compatibles. Soulever 120 kg en squat et préparer à la fois un marathon n’est pas l’idée du siècle, car tes jambes auront besoin de récupérer entre deux objectifs.

6. ton objectif = ta routine

Te voilà avec un objectif qui te plaît, et tu en es déjà aux premières semaines. Il est maintenant temps d’intégrer ton objectif à ton quotidien, pour que ton entraînement devienne une habitude. Pourquoi ? Tout simplement pour te faciliter la tâche et éviter de te démotiver.

Si tu suis également un programme alimentaire, veille à préparer tes repas en avance. Au lieu de voir cela comme une corvée, fais-en plutôt un moment agréable en couple ! Vous pourrez échanger des recettes et prévoir les prochaines ensemble.

Conseil : si vous manquez tous les deux d’inspiration, pas de panique, foodspring est là pour t’aider avec plus d’une centaine de recettes disponibles sur notre magazine !

Voir nos recettes

7. sois souple

Garder ton objectif en tête et l’intégrer à ta routine ne veut pas dire qu’il sera immuable ou que tu seras toujours motivé. Tu peux par exemple tomber malade, ou bien avoir un imprévu qui va retarder ton objectif de 4 mois. Cela n’est pas grave. L’important est de garder ton objectif en tête, et de le recommencer dès que tu peux à nouveau. Tu peux également le réadapter selon ton quotidien. L’important, c’est de ne jamais abandonner.

8. Pimpe ton alimentation

Savais-tu que quel que soit ton objectif, sa réussite dépend à 70 % de l’alimentation ? C’est pour cela qu’il est important que tu accordes du temps à ton alimentation. Tu peux prévoir une heure ou deux dans le weekend pour te faire tes repas. Veille à toujours manger après tes entraînements. Tu te demandes quelle alimentation il faut pour ton objectif ? Nous te faisons le point sur notre page Coach. Pour pimper tes repas, n’hésite pas à lire également notre article sur le sujet !

En savoir plus

9. Reste positif !

Savoir rester positif aide à garder ton objectif en ligne de mire. Ne te focalise pas sur les choses que tu ne peux pas faire, mais sur ce que tu peux faire. Chaque étape est importante, même si tu avances à vitesse d’escargot. À chaque pensée négative, corrige-la par une pensée positive. Ça te semble tiré par les cheveux ? Essaye tout simplement.

Article Sources
We at foodspring use only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial policy to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.

Commentaires

Articles similaires

shares