Lu en 4 min

Surprise ! Ces pays ne seront pas présents pour la Coupe du monde

a football on the ground

La Coupe du monde, c’est avant tout la passion. La passion du football. La passion de vos joueurs préférés. La passion de se retrouver entre amis autour d’un match. Mais surtout, la passion de votre équipe préférée. Pourtant, avec seulement 32 nations invitées pour la Coupe du monde FIFA 2022 au Qatar, il est évident que certaines des 211 fédérations de la FIFA ne seront pas du voyage, avec au passage, quelques surprises. En voici quelques-unes.

Norvège

Pourquoi étiez-vous persuadés qu’ils seraient là ? Erling Haaland !

Pourquoi ne sont-ils pas là ? Le football n’est pas un sport individuel.

Erling Haaland, star montante du moment, sera probablement l’un des grands absents du plus grand rendez-vous de la planète football.

Haaland est tellement doué qu’un match où il ne marque qu’un seul but avec son club de Manchester City a es allures de demi-échec. Mais le football n’est pas l’affaire d’un seul homme. C’est un sport d’équipe. Aucun joueur n’a remporté de victoires sans une bonne équipe autour de lui. Même Messi en 2014 n’aurait été capable d’atteindre la finale de Coupe du monde sans Javier Mascherano et Gonzalo Higuain à ses côtés.

Après un match nul 0-0 à Oslo contre la Lettonie lors des qualifications, qui a empêché les Norvégiens de se hisser en tête de leur groupe de qualification, une défaite 2-0 contre les Pays-Bas trois jours plus tard les a relégués à la troisième place de leur groupe, synonyme de non-qualification pour la Coupe du monde.

Italie

Pourquoi étiez-vous persuadés qu’ils seraient là ? Ils viennent de remporter l’Euro ! Et ils ont remporté quatre Coupes du monde !

Pourquoi ne sont-ils pas là ? Il s’agit d’une autre compétition.

Moins d’un an après que l’Italie a battu l’Angleterre à Wembley et remporté l’EURO 2020, elle a dû se faire à l’idée qu’elle ne participerait pas à la Coupe du monde 2022. Pour accéder à la Coupe du monde, les Italiens devaient passer par un barrage après avoir terminé à la deuxième place du Groupe C des phases de qualifications de l’UEFA. Il leur suffisait de battre la Macédoine du Nord, puis le vainqueur du match Portugal-Turquie.

Rien de plus simple, me direz-vous ? Eh bien non, ils n’ont même pas été capables de franchir le premier obstacle. Retour à la maison. Face à un pays classé à plus de 60 places derrière eux selon le classement FIFA. Les quadruples vainqueurs de la Coupe du Monde ne se sont plus qualifiés pour une Coupe du Monde depuis 2014 et c’est l’équipe la mieux classée à ne pas être du déplacement au Qatar.

Égypte

Pourquoi étiez-vous persuadés qu’ils seraient là ? Mohamed Salah

Pourquoi ne sont-ils pas là ? Penalties et pointeurs laser.

Mohamed Salah est toujours la star de Liverpool et de l’Égypte. Il fut l’une des grandes stars présentes lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, avant une élimination prématurée au premier tour. Les espoirs d’un retour et d’une chance de rédemption étaient grands à l’occasion de cette nouvelle édition de la Coupe du monde au Qatar.

L’Égypte s’est qualifiée pour le dernier tour des phases de qualification et avait un avantage d’un but sur son adversaire avant le dernier match de leur série de matches aller-retour. Il suffisait à l’Égypte de ne pas encaisser de but pour filer au Qatar. Hélas, ce rêve a été anéanti après seulement trois minutes de jeu. Malgré ce revers précoce, le gardien égyptien Mohamed El-Shenawy a brillé sur sa ligne et maintenu l’équipe à flot tout au long de la soirée jusqu’aux tirs au but.

Les lasers vert fluo (introduits illégalement), particulièrement aveuglants, étaient de sortie à chaque fois qu’un maillot rouge de l’Égypte touchait le ballon, mais c’est au moment où la séance de tirs au but a commencé que l’équipe visiteuse a vu le terrain se transformer en véritable piste de danse. Au moment de tirer son penalty, Salah avait le visage presque entièrement recouvert de la lumière des lasers et il envoya son tir dans les tribunes. Seuls deux Égyptiens ont réussi à cadrer leurs tirs. L’un d’entre eux a été arrêté par le gardien de but, tandis que le Sénégalais Sadio Mané inscrivait le penalty final, synonyme d’élimination pour l’Égypte. L’équipe égyptienne fit part de sa colère et se plaignit du traitement reçu, mais aucune suite n’a été donnée à leur demande.

Chili

Pourquoi vous pensiez qu’ils étaient là ? Leurs succès en Copa America

Pourquoi ne sont-ils pas là ? La qualification de la zone Amérique du Sud est un véritable calvaire.

La nation qui, lors de la Coupe du monde 2014 a poussé le Brésil, alors pays hôte, jusqu’à la séance de tirs aux buts en huitième de finale et qui est aussi le vainqueur des éditions 2015 et 2016 de la Copa America, ne sera pas du voyage au Qatar. Ce match contre le Brésil est d’ailleurs le dernier match que l’équipe du Chili ait joué en Coupe du Monde.

Les qualifications pour la Coupe du monde d’Amérique du Sud (CONMEBOL) ne sont pas une sinécure, même pour les puissants Brésiliens et Argentins. La phase de qualification prévoit de jouer 18 matchs en seulement 17 mois. Pour y parvenir, il faut gagner, et gagner le plus souvent possible.

Le Chili n’a réussi à glaner que quatre points lors de ses quatre premières parties (une victoire, un match nul et deux défaites), alors que parmi les adversaires concernés, un seul fera le déplacement au Qatar. La suite du parcours ne leur a permis de ramener qu’un seul point en quatre matchs (un nul et trois défaites), un handicap quasiment insurmontable pour une qualification. La suite des événements le confirmera.

Ukraine

Pourquoi vous pensiez qu’ils étaient là ? Ils ont joué avec leur cœur et la fierté d’une nation en guerre.

Pourquoi ne sont-ils pas là ? Le cœur a ses limites que le football ignore.

Depuis le 24 février, l’Ukraine reçoit des messages de soutien du monde entier. Il s’agit là d’un soutien militaire, financier et de réfugiés accueillis à bras ouverts dans le monde entier. Cela a été un spectacle impressionnant de voir les Ukrainiens unis face à de tels défis, notamment lorsqu’ils ont été contraints de quitter leur foyer et leur pays.

L’Ukraine a remporté son premier match du deuxième tour des barrages de l’UEFA face à l’Écosse, à Glasgow. S’ils gagnaient au Pays de Galles quatre jours plus tard, ils étaient au Qatar. Mais le but de Gareth Bale à la 34e minute a suffi à empêcher l’Ukraine de participer à la phase finale.

Plus d’articles foodspring :

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.