Avocat, noix et olives

Les lipides et leurs substances associées : des nutriments essentiels pour l'organisme et le métabolisme

Aperçu

Similaire à la structure des glucides, celle des acides gras est aussi constituée de différents représentants. Il convient de différencier les acides gras à courte, moyenne et longue chaînes. Le niveau de saturation caractérise également les acides gras : saturés, monoinsaturés et polyinsaturés.

Acides gras à chaînes courte et moyenne

Acides gras à chaîne courte

Ce sont les acides gras les plus hydrosolubles qui se retrouvent principalement dans le lait. Les acides gras à chaîne courte peuvent être en outre formés de bactéries intestinales composées de fibres. Les acides gras passent directement dans la circulation sanguine et sont immédiatement disponibles comme source de calorie et d'énergie pour une transformation directe.

Acides gras à chaîne moyenne

Les acides gras à chaîne moyenne de haute qualité sont fournis par le lait, les produits laitiers et l'huile de coco. Ils sont digérés par notre organisme très rapidement et passent directement dans la circulation sanguine. Le « brûlage » se déroule à peu près aussi rapidement que celui des glucides. Des études indiquent que les acides gras à chaîne moyenne peuvent diminuer l'appétit.

Cuisine froide ou chaude, elle saura montrer ses talents

Pour des plats froids ou chauds, cette huile exotique sait faire de l'ombre à l'huile d'olive. Les triglycérides à chaîne moyenne vous livrent immédiatement de l'énergie afin d'éviter les moments de paresse.

Acides gras saturés

Les acides gras saturés jouent un rôle important dans notre alimentation quotidienne, car ils sont présents dans un grand nombre de charcuteries, produits laitiers, fromages et beurre. Ils ont souvent une mauvaise image et sont directement associés aux infarctus, au diabète, aux attaques cérébrales et même au cancer. Dans ces cas de figure, des facteurs tels qu'une activité physique accrue et une alimentation équilibrée ne sont pas pris en compte, ce qui ne permet donc pas d'appliquer cette règle à tous les individus. De nombreuses études ont montré que les acides gras saturés contribuaient notablement au facteur de croissance homologue à l'insuline (IGF-1).


Toutes les graisses ne se valent pas. On devrait généralement faire attention à la nature des acides gras consommés quotidiennement. 

Le facteur de croissance homologue à l'insuline IGF-1 (Insulin Growth Factor) est un médiateur qui est libéré par le foie après la sécrétion de l'hormone de croissance directement dans le sang dans un délai de 28 heures. Il est possible d'augmenter l'IGF-1 grâce à un entraînement en force intensif. En outre, si les acides gras saturés sont considérablement réduits dans l'alimentation quotidienne, le niveau de testostérone masculin peut être diminué jusqu'à 20 %. La testostérone est, avec l'insuline, l'hormone la plus anabolique (développant le muscle).

Acides gras monoinsaturés

Les acides gras monoinsaturés sont omniprésents notamment dans la cuisine méditerranéenne avec une consommation élevée d'huile d'olive. De plus, les avocats et les noix constituent d'excellentes sources d'acides gras monoinsaturés.  Mais ces acides de haute qualité se retrouvent également dans les produits d'origine animale, notamment si les animaux ont été élevés en pâturage. Il en résulte une graisse animale d'excellente qualité avec une teneur élevée en acides gras monoinsaturés.

Du point de vue médical, les acides gras monoinsaturés sont reconnus comme pouvant agir contre la pression artérielle élevée et l'artériosclérose. Ils protègent nos vaisseaux sanguins et contribuent pour une grande part au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire

Acides gras polyinsaturés (Oméga 3, Oméga 6)

Largement médiatisés, les acides gras Oméga 3 et Oméga 6 sont omniprésents dans notre quotidien. Ils sont réputés pour avoir un effet bénéfique sur la circulation et la coagulation du sang, pour stabiliser la tension artérielle et améliorer le taux de lipides sanguins. Les acides gras polyinsaturés assument des tâches cruciales dans notre organisme.

Ce sont des nutriments essentiels qui ne peuvent pas être fabriqués par notre organisme et qui doivent être absorbés grâce à la nourriture. Il s'agit notamment de l'acide linoléique (Oméga 6) et l'acide alpha-linoléique (Oméga 3). L'huile de lin, l'huile de colza, l'huile de noix ainsi que les noix de macadamia et les arachides constituent d'excellentes sources de ces acides gras.

Sur cet article, vous en apprendrez bien plus sur les oméga 3 : nous vous montrons dans quels aliments on peut les retrouver, et quels sont leurs bienfaits. 

Vous ne parvenez pas à combler votre apport nutritionnel conseillé en oméga 3 par votre alimentation ? Alors essayez nos gélules vegan d'oméga 3. Idéales pour le quotidien et le sport, elles vous aident au bon fonctionnement des fonctions cardiovasculaires et vous livrent une dose quotidienne importante en acides gras oméga 3 EPA et DHA.

Acides gras trans

Les acides gras trans sont souvent identifiés sur les aliments par la mention « matière grasse hydrogénée » ou « matière grasse partiellement hydrogénée ». En raison de leur structure spéciale, ces acides gras sont difficiles à transformer par l'organisme. Suite à cette mauvaise transformation, les acides gras trans peuvent augmenter la concentration du « mauvais » cholestérol LDL (Low Density Lipoprotein). Le taux du cholestérol protecteur HDL (High Density Lipoprotein) chute parallèlement. De plus, les taux de lipides sanguins réagissent négativement à l'apport d'acides gras trans.

Au vu de ces valeurs négatives, le corps médical peut aujourd'hui clairement déclarer que les acides gras trans sont néfastes pour la santé. Ils aggravent nettement le risque de cardiopathies et d'artériosclérose. Des aliments types présentant une forte teneur en acides gras trans sont par exemple les crèmes glacées, les pizzas congelées, les lasagnes préparées, le chocolat et les soupes prêtes à l'emploi.

6 conseils pratiques pour comprendre les acides gras

  1. Privilégier les modes de préparation pauvres en matières grasses avec des huiles alimentaires adaptées (huile de coco, huile d'olive, etc.).
  2. Éviter les éléments portant la mention « contient des graisses végétales hydrogénées ou partiellement hydrogénées ».
  3. La consommation régulière d'huile de colza, d'huile de lin ou d'huile d'olive a une action bénéfique sur le métabolisme.
  1. Pour les matières grasses tartinables, il est recommandé d'utiliser de la margarine de régime car elle est généralement exempte d'acides gras trans.
  2. Se tenir le plus éloigné possible du fast-food et des pâtes à tartiner grasses.
  3. Un entraînement d'endurance régulier a un effet positif sur les taux de lipides sanguins.

Notre conseil

Vous voulez perdre du poids ou prendre du muscle avec succès ? Nous vous conseillons alors d'effectuer notre Body Check gratuit. Définissez vos objectifs, calculez votre IMC et recevez des conseils personnalisés pour votre entraînement et votre nutrition.